Quantcast

Une jolie vidéo rend hommage au peuple Népalais, aujourd'hui dévasté

Il y a 4 ans

C'était en mars dernier. Quatre amis prenaient la route, direction du Népal. De l’effervescence de Katmandou et Bhaktapur jusqu’au pied de l’Everest (le Kala Pattar à 5545m), les quatre globe-trotters ont eu l’occasion d’immortaliser des paysages incroyables, un peuple et une culture incroyable, aujourd'hui dévastés. 

Aurélien, aka TetenProd, nous raconte leur aventure : "J'ai grandi en Haute Savoie, mais vis depuis 5 ans sur l'île de la Réunion. J'y ai rencontré des créoles rêvant de dépaysement et de grands espaces naturels... L'année dernière nous sommes allés en Alaska, et cette année nous sommes partis à quatre pour l'Himalaya. Pratiquant la haute montagne depuis longtemps et connaissant déjà le Népal, j'ai décidé de ne prendre ni guide ni porteur, juste une carte achetée à Katmandou et un vol sec pour l’intérieur des terres. Étant autonomes, nous avons pu évoluer et improviser en fonction des rencontres, des cols et de la neige".

Trois semaines au Népal dont deux de trekking, avec un double objectif : "découvrir la si réputée vallée du Khumbu avec le camp de base de l’Everest, et essayer de comprendre le fonctionnement d’une population vivant dans un milieu aussi escarpé que difficile (18ème pays le plus pauvre du monde, avec la mousson de juin à septembre et des hivers... rudes en altitude !). J'ai donc décidé de filmer les Népalais sans mise en scène ni sourire forcé, aussi bruts et naturels que possible, mélangeant culture et montagnes pour mieux décrire leurs quotidiens : une vie simple et croyante, chaleureuse envers l'humain, en harmonie avec les éléments et entourée de paysages grandioses".

Teten Prod et ses amis ont aujourd'hui tenu à rendre hommage "à un peuple et à une culture extraordinaire qui aura la force de se relever encore plus fort".

"Ce voyage a eu lieu en mars 2015, un mois plus tard le terrible séisme nous a tous secoués. Eux directement sur place, nous émotionnellement en France. J'ai craqué et en ai voulu au monde entier, sans doute les sentiments d'avoir côtoyé un univers qui n'existe plus. J'ai monté la vidéo à chaud, dans la foulée. De par mon film, j'ai tenté de montrer la beauté dans leurs traits et l’importance de leurs traditions, la rudesse de leur mode de vie et la détermination dans leurs choix, la chaleur dans leurs yeux et la grandeur de l'Himalaya. Sur 45 pays traversés, le Népal a été, et est toujours mon gros coup de coeur, un monde à découvrir à pied ou en images, pour tous ceux qui ont l‘âme voyageuse, en quête de nouveaux horizons, je vous le recommande aujourd’hui, plus que jamais" - Cliquez ici pour voir la vidéo en HD :