Le Ukai, l'art ancestral japonais de la pêche au cormoran

Publié il y a 6 ans

Le cormoran est une famille d'oiseaux de mer qui se nourrit exclusivement de poissons. Passés maîtres dans l'art de la pêche il y a bien longtemps, les cormorans attendent le long des berges et des rivages, avant de se propulser et de plonger pour aller chercher directement ses proies avec leur bec, parfaitement profilé pour la pêche. Dans la Chine et le Japon ancien, on pratiquait le Ukai, l'art de la pêche par le biais des cormorans, une pratique vieille de plus de 1300 ans, encore pratiqué aujourd'hui dans certaines régions japonaises.

cormorant-fishing-14[1]Crédit Photo

Cette pêche au cormoran se déroule dans l'obscurité, pendant les heures de crépuscule. Un groupe de pêcheurs conduit une douzaine de cormorans avec des laisses, qui nagent à côté du bateau et plongent sous l'eau pour attraper les poissons en les avalant. Mais un piège est mis en place à la base de la gorge de l'oiseau, ce qui permet au cormoran de n'avaler que les petits poissons. Lorsque les oiseaux capturent un gros poisson, celui-ci est repêché dans sa gorge, et est ensuite récupéré par les pêcheurs lors du retour des cormorans sur le bateau. A noter que chaque oiseau peut contenir jusqu'à six poissons dans sa gorge en même temps.Chaque bateau allume un grand feu pour fournir la lumière nécessaire pour orienter les oiseaux dans leur partie de pêche. Bien que des méthodes plus efficaces de capture de poissons ont été développées, la pêche au cormoran est toujours pratiquée afin de maintenir la tradition et devient même aujourd'hui  une attraction touristique.

cormorant-fishing-16
Par David Louvet Rossi