Tous les conseils pour voyager avec votre chien

Publié il y a 5 ans

Vous avez décider de partir à l'aventure avec votre chien ? Vous faites bien de vous attarder sur ces quelques lignes. En effet, voyager en compagnie de votre toutou ne peut pas se faire sur un coup de tête. Il vaut mieux être prévoyant et organisé afin d'éviter les ennuis.

Voici donc nos conseils pour voyager avec votre boule de poils :

Avant de partir :

Avant de partir :

Les autorisations de circulation :

La première chose à faire est de contacter l'ambassade du pays dans laquelle vous souhaitez vous rendre. Vous trouverez leurs coordonées dans cette liste. Le but de ce contact est de s'assurer que les lois concernant le transport des animaux vous autorisent à faire entrer votre chien sur le territoire. Il existe des pays qui refusent l'importation de tous animaux comme l'Islande, sauf si vous êtes prêt à laisser le vôtre en quarantaine durant deux mois. Assurez-vous donc de pouvoir amener votre animal avec vous avant d'acheter votre billet d'avion ou de train. 

Ensuite votre toutou a, tout comme vous, besoin d'un passeport. Il faudra donc vous rendre au plus vite chez votre vétérinaire afin qu'il vous le délivre. L'obtention de ce passeport va assurer aux douaniers que votre chien a bien été vacciné contre la rage et qu'il possède une micropuce. Il est important de noter que ce passeport est obligatoire pour tout voyage au sein de l'Union Européenne tout comme ailleurs. Son prix varie selon les cabinets mais en moyenne vous pouvez compter 15 €, il n'a ensuite pas de limite de validité. 

Il existe cependant quelques exceptions pour le Royaume-Uni, l'Irlande, la Suède et la Finlande. Ces pays réclament que votre chien soit traité contre les vers plats, et que ce traitement soit attesté par un vétérinaire entre 24 et 120 heures avant l'arrivée sur le territoire. Contacter l'ambassade permet également de savoir si le pays dans lequel vous allez exige des vaccins supplémentaires.

Si les papiers ne sont pas en ordres les conséquences peuvent être dramatiques. Dans le meilleur des cas votre chien pourrait être placé en quarantaine jusqu'à ce que l'on soit assuré qu'il réponde aux normes sanitaires exigées, ou il pourrait être renvoyé dans votre pays, mais aussi être euthanasié à vos frais. De quoi ruiner un beau voyage en pleurant la perte de votre meilleur compagnon de route. 

Les assurances :

Nos amis les animaux aussi peuvent être assurés. Nous ne sommes jamais à l'abri d'un pépin et surtout à l'autre bout du monde. Alors mieux vaut être prévoyant et choisir une assurance. Certaines permettent le rapatriement s'il s'avère nécessaire ou prennent en charge les soins médicaux ou actes de chirurgies. Si vous bénéficiez déjà d'une mutuelle pour votre toutou contactez-là, elle peut prendre en charge les consultations chez le vétérinaire avant le départ. 

Le voyage :

Le voyage :

Son bien-être :

Nous ne voulons pas que notre tendre boule de poils fasse sois définitivement traumatisé par les longs transports. Le bon réflex est de lui donner des médicaments homéopathiques afin qu'il soit apaisé durant le voyage. Pensez à emporter au moins un objet familier. Que ce soit pour le voyage ou à l'arrivée, votre molosse sera rassuré par une couverture qu'il connaît, un jouet, un panier, etc. 

En avion :

Il est indispensable de prévenir votre compagnie aérienne de la présence de votre chien. Certaines compagnies acceptent la présence d'un petit chien en cabine n'excédant pas plus de 4 kilos. Mais pour la majorité le voyage devra se faire en soute. Les soutes sont ventilées et chauffées donc ne vous faites pas trop de mouron pour votre chien.  Il faut tout de même prévoir une cage  suffisamment grande pour qu'il puisse se retourner et étirer ses petites pattes. La cage doit être homologuée, résitante aux chutes, et muni de fermetures en fer, les cadenas sont interdits. N'hésitez pas à renforcer la cage avec du gros scotch et pensez à y laisser vos coordonnées, le nom de votre chien et son numéro de tatouage.

Faites attention aux escales. Si le premier avion accepte votre animal, votre vol en correspondance pourrait ne pas l'accueillir si vous n'avez pas vérifié sa capacité de transport. Vérifiez également votre horaire d'arrivée à destination pour ne pas vous retrouver bloqué à l'aéroport jusqu'à l'ouverture des services vétérinaires.

En train :

Pour les voyages en train au départ de la France, un chien de moins de 6 kg peut être transporté dans un panier, mais au-delà on pourrait vous demander de lui mettre une muselière. La laisse est obligatoire. Les autres passagers ont le droit de vous demander de changer de wagon si votre chien les importunes, donc si vous voyagez en wagon-lit il vous faudra réserver un compartiment exclusif.

En voiture :

Votre chien sera plus à l'aise à l'arrière de la voiture, et s'il s'amuse à faire des bonds d'avant en arrière installez un filet de protection, cela pourrait éviter un accident. Il existe aussi des ceintures à attacher au harnais pour les plus turbulents. Il est très important de prévoir beaucoup d'eau afin d'éviter que votre chien ne se déshydrate. Vous et votre animal devez faire des pauses toutes les deux heures pour s'aérer, boire et se dégourdir les jambes, vous éviterez ainsi les pipis improvisés sur le siège arrière. 

Dans tous les cas, prévoir suffisament d'eau et de croquettes pour toute la durée du trajet et l'arrivée. 

Sur place :

Sur place :

Sa trousse à pharmacie :

Pour ne pas être obligé de quitter le petit paradis perdu que vous aurez trouvé si votre chien est aussi aventurier que vous et ce fait un petit bobo, il peut être judicieux de préparer une petite trousse de secours. Prévoyez du désinfectant, des compresses, antivomitifs, antidiarrhéiques...là aussi votre vétérinaire peut vous aider pour ne rien oublier. 

Les hôtels :

La majorité des hôtels acceptent d'héberger de petits chiens, mais si vous avez un gros dobermann alors mieux vaut vous renseigner avant de faire une réservation. Oui, voyager avec un chien ne peut s'improviser totalement. Voici une liste d'hôtels à travers le monde qui acceptent les animaux. Mais le plus agréable pour votre fidèle compagnon sera de faire du camping, en plus vous économisez. 

Ses passe-temps :

Vous le savez, laisser Brutus enfermé dans la voiture pendant que vous visitez un musée ou allez déjeuner est tout sauf une bonne idée. Le risque pour votre chien de se déshydrater est grand, il pourrait mourir de chaud en quelques heures à peine. Vous pouvez le laisser gambader dans votre chambre d'hôtel climatisée, ou alors le confier à des dogssiters qui prendront soin de lui, si vous n'avez pas la possibilité de l'emmener quelque part.


Vous avez des astuces pour voyager avec votre chien ? Faites-en part à la communauté ! Nos amis les toutous vous en seront reconnaissants. 


Par Flora