À quoi servent les tops pour organiser vos voyages ?

Publié il y a 2 mois

En me rendant sur le dernier site de top en vogue Toplitic, je me suis rendu compte que les amateurs de voyages adoraient parcourir ce genre de plateformes pour organiser leurs trips. 

Deux visions s’opposent toujours entre l’itinéraire tout tracé et l’improvisation. Sur Voyager loin, on a également souvent fait des tops avec des listes non exhaustives. Souvent dans les commentaires, on nous disait qu’on avait oublié tels spots, telles adresses ou telles activités. Souvent frustrant pour le lecteur qui connaît le sujet, il n’en est pas moins utile pour tracer sa route avec des idées toutes fraîches pour ceux qui n’ont pas forcément envie de se casser la tête.

Voici donc quelques conseils pour bien se servir des tops que vous voyez un petit peu partout sur le net : 

1. Privilégiez les tops collaboratifs.

En effet, mieux vaut découvrir des tops régulièrement mis à jour pour être sûr de ne rien rater de nouveau. Quand vous tombez sur un top datant de 2015, vous risquez de vite déchanter une fois sur place. En parcourant les sites de tops collaboratifs, vous avez plus de garanties concernant la cohérence du top. Les communautés les font vivre et le classement va régulièrement se mettre à jour.

2. Utilisez les tops comme première étape dans vos recherches. 

S’ils sont pratiques et rapides à lire, les tops vous donnent les premiers éléments d’informations. À vous de continuer vos recherches en recherchant sur google chaque point énoncé sur les tops. 

3. Ne vous limitez pas aux tops rédigés en langue française.

En effet, les tops non collaboratifs sont souvent issus d’articles étrangers, majoritairement américain comme buzzfeed ou autres. Les sites français abusent des traductions et sont souvent mal traduits. N’hésitez pas à faire vos recherches en anglais et si vous ne maitrisez pas la langue de Shakespear, utilisez reverso. 

Voilà pour mon top 3 à moi des conseils pour vous aider à utiliser les tops. Comme d’habitude, un top qui n’est pas collaboratif n’est pas le plus pertinent. Donc n’hésitez pas à commenter cet article en y ajoutant vos conseils. 

alex-quilghini
Par Alexandre Quilghini

Co-Fondateur de Voyager Loin, j'ai eu l'immense privilège de parcourir le monde avec mes amis. Passionné d'aventures, de cultures urbaines et du monde animal, il m'arrive d'écrire pour vous des articles mais vous aurez plus de chance de me retrouver sur les réseaux sociaux de VL car je m'occupe essentiellement du community management.