La Thaïlande met en place un bracelet numérique pour suivre et contrôler tous les voyageurs étrangers

Publié il y a 7 mois
Classé dans Thaïlande

La Thaïlande vient de proposer un nouveau concept pour relancer son tourisme : les voyageurs étrangers devront porter un bracelet numérique qui permettrait de les suivre et surveiller leur état de santé lorsqu'ils se trouvent en vacances dans le pays. Bonne ou mauvaise idée ?

La Thaïlande va-t-elle trop loin ?

En cette fin de mois d'octobre, la Thaïlande cherche de nouveaux moyens de faire revenir les vacanciers, plus de 7 mois après la fermeture de ses frontières avec le reste du monde. Le pays qui n'est pas fortement impacté par la crise du Covid-19 (moins de 4000 cas - l'un des meilleurs d'Asie) souffre d'un autre gros problème : le tourisme est au point mort, et c'est l'une des principales ressources du pays.

Ces derniers jours, le gouvernement s'est penché sur une nouvelle mesure qui ne fait pas l'unanimité !

Un nouveau concept

Le ministère de l'Économie et de la Société numériques thaïlandais vient de révéler un nouveau projet qui pourrait changer le cours des choses ces prochains mois. En collaboration avec des entreprises thaïlandaises, il est actuellement en train de travailler sur un « Smart Band » (un bracelet numérique) et une application qui permettraient de suivre les touristes étrangers lors de leurs déplacements dans l'ensemble du pays.

Le 28 octobre dernier, le cabinet du Premier ministre Prayut Chan-o-cha a donné son feu vert pour l'utilisation prochaine de cet outil dans l'ensemble du territoire.

Comment cela se présente-t-il ?

Crédit : Ministère de l'Économie et de la Société numériques

Un anneau bracelet pour les gouverner tous

Ce bracelet va permettre de :

  • Localiser les voyageurs
  • Mesurer la température corporelle
  • Mesurer la tension artérielle
  • Mesurer le rythme cardiaque

Prenons un exemple concret : si votre température corporelle atteint les 37,5 C°, une alerte sera envoyée aux médecins des alentours pour obtenir une assistance rapide !

Comme c'est un joli gadget (et pour faire passer la pilule), cette montre connectée permettra aussi de demander son chemin si on est perdu dans la pampa. Pas de quoi stresser non plus, car elle possède un tracker qui enregistre vos déplacements... alors vous ne serez jamais vraiment seul.

À l'heure actuelle, quelques questions restent en suspens :

  • Combien de temps faudra-t-il le porter
  • Combien coûte-t-il ?
  • Peut-on l'enlever pour faire des activités (snorkeling ou piscine, c'est les vacances quand même, faut pas déconner) ?

Crédit : Mateusz Tworuszka - Unsplash - Cette photo est une illustration

Qui seront les premiers cobayes ?

Nous ne vous apprenons rien, les voyages en Thaïlande sont toujours interdits aux pays à haut risque - dont la France - et sont régis par des mesures très strictes !

À partir du 1er novembre, ce système va être mis en place pour des groupes de touristes étrangers issus de pays qui ont un faible risque de Covid-19 et qui ont obtenu un visa touristique spécial (STV). L'ouverture des frontières sera donc dépendante des premiers groupes et des preuves d'une durabilité sanitaire saine pour les prochains voyageurs et les locaux.

Les mesures pour entrer en Thaïlande

Cette nouvelle mesure ajoutée à celle du visa touristique spécial et d'une quarantaine de 14 jours pourrait bien freiner certains baroudeurs à la recherche d'un voyage reposant et sans contraintes.

En effet, pour avoir le droit de poser ses valises dans le pays, les touristes doivent :

  • Obtenir le visa touristique spécial (un visa « longue durée » de 90 jours et renouvelable deux fois)
  • Remplir un certificat Fit-to-Fly
  • Avoir un test négatif Covid-19 dans les 72 heures avant le départ
  • Faire une quarantaine de 14 jours (et bientôt 7 jours)
  • Porter le Smart Band

Continuons de rêver avant de pouvoir y retourner un jour !

chloevillemant
Par Chloe Villemant

Rédactrice en chef du site Voyager Loin. Passionnée par le voyage, je vous emmène avec moi dans une belle aventure à la découverte de notre planète ! Baroudeuse 2.0 et apprentie aventurière, je suis une ultra connectée qui prend le temps de déconnecter devant la beauté du monde.