Quantcast

Pourquoi il faut tout quitter pour voyager et comment vous devez vous y prendre

Il y a 4 ans

En ce triste début d'année 2015, il nous faut voir plus loin que ce que l'on veut nous laisser voir. Le monde est beau et il vaut la peine d'être parcouru. 


Trop de gens pensent que le travail est l'école de la vie. Pourtant, voyager est bien plus qu'une fuite vers on ne sait quelle destination, bien plus qu'un simple loisir que certains ont le luxe de s'accorder durant quelques mois. En réalité, voyager c'est un apprentissage constant, que ce soit sur soi-même ou bien sur les autres.  

Se donner les moyens de partir, c'est une occasion unique de devenir la meilleure version de soi-même.

Voyager est aussi bénéfique pour son évolution personnelle que pour définir un plan de carrière ou réaliser tout autre rêve. Ce qui a d'important dans une vie l'est tout autant dans un cursus professionnel : l'expérience. 

Mais alors, par où commencer ? Comment faire un break total dans ce qui est toute sa vie pour se donner les moyens de voyager ? Voici comment et pourquoi tout quitter pour voyager :

Oublier sa peur de l'inconnu

L'inconnu fait peur. On le sait. Mais n'est-il pas présent dans tous les aspects de nos vies ? La question de l'inconnu ne doit pas être un frein à votre rêve de voyage. Faire face à l'inconnu c'est savoir anticiper. Mieux vous allez préparer votre projet, plus vous vous permettez de pouvoir faire face en cas d'imprévus.

Se confronter à une totale perte de repères, dans une situation où vous ne pouvez compter que sur vous-même, va vous permettre dans l'avenir de mieux réagir si vos plans ne se déroulent pas comme vous l'espériez. Voyager va vous apprendre naturellement à vous adapter en cas d'imprévus, une qualité que tous les leaders possèdent.

Oser sortir de sa zone de confort

S'ouvrir à de nouveaux défis, des choses encore inexpérimentées, élargir son horizon et sortir de sa zone de confort, voilà de quoi être fier de soi et se sentir vivant. C'est en agissant ainsi que l'on se rend compte à quel point la vie n'est pas faites pour être subie.

Ce qu'il faut réaliser, c'est que le but d'un grand voyage n'est pas de savoir qui on est en cherchant à se trouver, mais plutôt de savoir qu'est-ce que l'on veut créer : quelles expériences je choisis de vivre dans cette vie, pourquoi et comment vais-je réaliser concrètement ce que je désire au plus profond de moi-même. C'est en se posant les bonnes questions que l'on obtient les bonnes réponses.

Trouver un objectif

Chaque voyage est une occasion supplémentaire de cumuler des compétences. Au-delà du fait de savoir où sont nos limites, réussir l'objectif que l'on s'était fixé est certainement l'une des plus belles sensations que l'on soit capable de ressentir. Visez haut, mais pas trop. Vous ne deviendrez pas un grand alpiniste sans entraînement, ni un man vs wild sans tout connaître de la nature. Rien n'est impossible mais il faut retenir une chose : on réussit partout si l'on est spécialiste de quelque chose.

Peu importe ce que c'est, trouvez ce qui vous fait vibrer et servez vous-en. Il faut appliquer ce conseil aussi bien chez vous que de l'autre côté de la planète, je vous l'accorde ; mais apporter ce petit quelque chose à votre voyage peut devenir un fil conducteur vraiment motivant. Trouvez votre objectif pour savoir vers où vous allez. Cela peut également vous aider à définir votre itinéraire.

Choisir une destination

Vous sentez-vous plus proche d'une culture que d'une autre ? D'un pays ? Ou encore plus simplement, d'un climat ? Avant de penser au budget, faites-vous plaisir dans votre tête et visualisez la destination idéale… Vous l'avez ? Gardez la précieusement en mémoire et n'en parlez pas. Non, gardez ce précieux rêve pour vous tant que vous n'aurez pas établi sérieusement votre projet. En effet, avouer ses rêves c'est risquer de les perdre car notre esprit peut faire l'amalgame entre le fantasme d'un projet et ce qu'il est en réalité. Si vous discutez trop de votre but, vous pourriez avoir l'étrange sensation de l'avoir déjà réalisé.

Accepter de se perdre

Ok, vous l'avez compris, voyager apporte beaucoup de bénéfices, votre vie en sera totalment transformée, etc… Oui mais tout lâcher ce n'est pas facile. Quand parfois on a mis des années à se construire une vie , il peut être difficile d'y mettre un terme. Pourtant, je suis désolée mais je dois vous le dire : on n'a qu'une seule vie et personne ne se bougera à votre place. Ce sont vos envies de voyage, vos rêves, votre vie, vos choix.

John Goddard a écrit, lorsqu'il n'avait que 15 ans, les 127 expériences qu'il voulait vivre au cours de son existence. Toute une liste de souhait à exaucer, aujourd'hui il lui reste 16 buts à atteindre avant d'avoir terminé. Cela laisse rêveur mais il n'y a qu'une seule chose à retenir : à cette époque, John Goddard ne savait pas comment il allait réaliser toutes ces choses, mais par contre ce qu'il savait au plus profond de son coeur, c'est qu'il allait le faire. Il n'y a pas de secret, il faut être convaincu jusque dans ses tripes que c'est réalisable, et ça tombe bien car ça l'est. Mais ça ne viendra pas tout seul. 

"Dans 20 ans, vous serez plus déçu par les choses que vous n’avez pas faites que par celles que vous avez faites. Alors sortez des sentiers battus. Mettez les voiles. Explorez. Rêvez. Découvrez." Mark Twain

Mettre de l'argent de côté

Il est temps de plonger la tête dans vos comptes et d'être réaliste. Si vous n'arrivez jamais à joindre les deux bouts, prenez le temps de bien analyser vos principales dépenses et celles moins indispensables. Les personnes qui ont réussi à financer un tour du monde ou un long séjour n'ont qu'un point commun : la persévérance.

Peu d'entre eux s'octroie un dîner au restaurant régulièrement mais se serrent la ceinture partout ou cela est possible. Ils savent que ces efforts seront récompensés. Et puis, avoir de l'argent ce n'est pas indispensable pour voyager longtemps, mais il faut être prêt à vivre à l'intuition et se faire une totale confiance. Qualité que vous posséderez sans aucun doute si vous atteignez votre objectif. Tout cela dépend entièrement de votre vision du voyage. 

Donnez-vous du temps pour vous préparer

Aujourd'hui les gens sont trop pressés et du coup baissent les bras lorsqu'ils ne voient pas leurs vœux se réaliser assez vite. Pourtant, la patience est une grande vertu et même une allié lorsque l'on caresse un souhait. Si vous désirez réellement partir alors vous partirez, vous devez simplement établir le plan qui vous permettra de le faire. 

Récapitulatif pour vous aider à vous lancer :

Prenez un cahier et un stylo, et en avant pour mettre en place votre plan d'action :

• Quelles sont mes motivations ? Même si c'est clair dans votre esprit, mettre des mots dessus va vous aider à tout mettre en oeuvre pour passer à l'action.

• Qu'est-ce qui m'en empêche ? Trouvez ce qui vous empêche de vous lancer : l'entourage, la carrière, le manque de moyens... Il existe des centaines d'excuses que l'on se trouve mais que l'on appelle "des raisons" de ne pas partir. Je ne veux pas vous encourager à tout lâcher du jour au lendemain sans assumer vos responsabilités. Vous devez simplement définir les blocages pour savoir comment vous en libérer.

• Quel est mon objectif ? Mettez du sens à votre voyage. 

• Qui j'admire ? Cherchez une personne qui a déjà réalisé votre but, ou dont l'objectif se rapproche de ce que vous souhaitez accomplir. Cela peut être quelqu'un de votre entourage qui a l'habitude de voyager, ou un grand explorateur que vous admirez, peu importe tant que vous réalisez que vous n'êtes pas seul avec votre rêve. 

Quel type de voyageur êtes-vous ? Faites-le test ici, c'est amusant et cela vous confirmera vers quoi vous devriez vous orienter.

• Voyager oui, mais où ? Allez faire un tour sur ce blog riche en conseils pour bien définir sa destination et son itinéraire. Une fois la destination choisie, faites appel à la communauté de voyageurs du forum de Partir Loin qui se fera un plaisir de répondre à toutes vos questions. 

• Avec qui ? Seul ou bien à plusieurs, le voyage ne sera pas le même. À deux ou plus, cela vous soudera indéniablement et vous permettra de mieux gérer votre budget. Cependant si vous choisissez de partir seul, vous serez plus investi dans votre expérience, mes conseils pour oser voyager seul sont par ici. Si vous préférez être accompagné mais que personne dans votre entourage n'est prêt à vous suivre, alors vous pouvez trouver un compagnon de voyage sur ce site en cliquant ici.

• Combien de temps ? Evaluez combien de temps pouvez-vous vous absenter, ou mieux encore ne prévoyez pas de dates de retour avec un billet que vous pouvez modifier sans frais. Si vous ne pouvez pas partir plus de 6 mois, concentrez-vous sur un seul continent et non sur un tour du monde qui serait trop rapide et frustrant. 

• Quel budget ? Personnellement je prévois en général entre 1500 et 2000 € de budget, avion compris; sachant que je pars seule et pour une destination précise. Ce n'est pas insurmontable de mettre cette somme de côté donc je ne suis pas découragée au moindre coup dur. On peut partir à peu près partout avec 1000€ de budget pour le transport, ensuite tout dépend si vous vous rendez dans un pays ou vous avez la possibilité de travailler ou non. Si travailler est hors de question dans votre périple, privilégiez des destinations à petit budget comme l'Asie du sud-est par exemple. Si vous envisagez plutôt un tour du monde, visitez ce blog.

Une fois que ces informations seront claires dans votre esprit, vous allez pouvoir attaquer la phase la plus compliquée mais aussi la plus satisfaisante : changer de vie.


J'espère que cet article vous aidera à tout mettre en oeuvre pour réaliser vos rêves. Faites-vous confiance, nous sommes tous capable du meilleur, il suffit d'enlever les freins qui nous bloquent et de passer les vitesses une à une pour enfin s'élancer sur la route du bonheur.