Perchée sur les sommets, elle nous offre un monde extrême comme jamais

Publié il y a 6 ans

Et si l'on parlait de photographie extrême, de ceux qui prennent le risque de nous montrer le monde avec un œil différent..

C'est les jambes pendantes dans le vide et la tête dans les nuages que la photographe new-yorkaise Jun Ahn partage avec nous le monde, son monde à travers son œil. Prochainement exposée à Zurich en Suisse, elle nous fait vivre New York, Hong Kong, Séoul, l'Australie ou encore le japon à travers leurs sommets et son rythme cardiaque régulièrement mis à rude épreuve.

Désireuse de nous montrer et nous révéler la structure et la beauté de ce monde qui passe bien trop vite devant nos yeux, c'est assise au bord de son appartement de New York que Jun Ahn s'est mise en tête de partager ce monde là. Remettant sans cesse en question notre perception, elle vit la verticalité comme une illusion...

J'explore la peur, le plaisir et la tension dans ces situations, parce que les gens, psychologiquement, voient ce qu'ils veulent voir et perçoivent ce qu'ils veulent bien percevoir.
article-2599653-1CED532A00000578-678_964x660article-2599653-1CED55A300000578-683_470x630

Crédits Photo : Jun Ahn

Source : Dailymail

Par David Louvet Rossi