Pour lutter contre le réchauffement climatique, le Pakistan va planter 10 milliards d'arbres supplémentaires

Publié il y a 3 mois

Depuis 2015, le Pakistan a mis en place un projet à grande échelle pour aider à la reforestation du pays. Dans le top 5 des pays les plus touchés au monde par le réchauffement climatique, il est aujourd'hui essentiel que le gouvernement prenne le problème à bras le corps pour les générations futures !

Un peu partout dans le monde, des gens ou des gouvernements prennent des initiatives pour la protection de l'environnement et la lutte contre un réchauffement climatique programmé (et intense) dans les années à venir.

Il y a quelques jours, nous vous avons relaté l'histoire d'un couple qui a planté plus de 2 millions d'arbres en 20 ans au Brésil pour lutter contre la déforestation massive dans cette partie de la planète. Aujourd'hui c'est tout un pays qui s'y met dans un programme prévu sur plusieurs années.

Un projet national titanesque

En 2015, le Premier ministre Imran Khan a lancé un projet d'envergure nommé Billion Tree Tsunami. Le but ? Planter 1 milliard d'arbres sur 5 ans pour enrayer le réchauffement climatique.

Depuis quelques années, le pays est devenu une "bombe climatique à retardement", avec une fonte accélérée de ses glaciers dans les régions montagneuses et des chaleurs historiques enregistrées dans certaines régions (52,4C° dans le Baloutchistan).

Crédit : Rayaz Khan - Unsplash

En 2020, c'est une mission accomplie grâce à plus de 16 000 travailleurs ayant travaillé sans relâche dans le Nord-ouest du Pakistan. Mais ce n'était que le début !

La nouvelle mission ? Planter 10 milliards d'arbres supplémentaires pour permettre aux pays de respirer à nouveau grâce à un énorme poumon vert.

Dans ce chantier gigantesque prévu sur plusieurs années, un programme ingénieux a été mis en place par le gouvernement pour trouver de la main d'oeuvre et réaliser ce pari fou.

Crédit : ARASH KHADEMLOU - Unsplash

Durement touché par la crise du coronavirus, le Pakistan a vu des milliers de personnes perdre leur travail en quelques semaines, ayant pour conséquence une dure crise économique dans un pays déjà affaibli. 

Mais c'était sans compter sur Imran Khan, le Premier ministre à l'origine de cet incroyable projet, pour trouver la solution parfaite afin d'allier travail et protection de l'environnement dans un même endroit !

Des chômeurs à la rescousse

Près de 63 000 chômeurs vont être employés ces prochaines semaines pour aider à la reforestation, tout en touchant un salaire compris entre 6 et 10€ par jour. Les missions allouées sont simples : planter les jeunes arbres, préparer les parcelles de terre et jouer les gardes forestiers.

Pour certains, ce projet relevait d'une utopie. À présent, il pourrait s'agir d'un programme à mettre en place partout dans le monde pour lutter contre le réchauffement climatique et continuer à vivre en harmonie avec la Terre. 

chloevillemant
Par Chloe Villemant

Rédactrice en chef du site Voyager Loin. Passionnée par le voyage et les enjeux environnementaux, je vous emmène avec moi dans une belle aventure à la découverte de notre planète ! Baroudeuse 2.0 et apprentie aventurière, je suis une ultra connectée qui prend le temps de déconnecter devant la beauté du monde.