New-York, véritable terre d'inspiration (2/2)

Publié il y a 6 ans

Ce billet fait suite à la première partie du récit d'Elodie que vous pouvez lire ici : New-York, véritable terre d'inspiration (1/2)

New-York et ses quartiers hétéroclites

Que vous aimiez le chant, les animaux, les buildings, la foule ou la plage, à New-York, il y en a pour tous les goûts !

Si vous êtes plutôt amateur de gospel ou tout simplement curieux, vous pouvez vous rendre à Harlem pour en écouter à la messe de 11h, le dimanche. Voir des personnes chanter avec tant d’émotion, ça sort de l'ordinaire et c'est tellement mieux. N’oubliez pas de couvrir vos jambes et vos épaules ! Néanmoins, les touristes ne sont pas réellement les bienvenus mais j’ai quand même réussi à m’infiltrer ! En ce qui concerne Harlem... Disons qu'il n'est pas recommandé de s'y balader seule. Les portes des immeubles sont blindées et quelques personnes ont de sacrées balafres aux visages.

Si les animaux vous passionnent, n’hésitez pas à aller visiter le Zoo du Bronx. Ce zoo de 5 hectares qui accueille des milliers d'animaux est un endroit unique en ce genre. Il y a de nombreuses espèces qu’on ne voit nulle part ailleurs ! Super moment, dépaysement total et découverte de nombreux animaux dont j'ignorais l'existence.

Lieu incontournable de New-York : Times Square ! L'émerveillement total. Des écrans publicitaires géants, des lumières de partout. On ne sait plus de quel côté regarder, notre regard est attiré par mille et une choses. Le paradis absolu des publicitaires et des personnes qui souhaitent se faire remarquer et créer le buzz.

Et si on allait à la plage à Brooklyn ? Pour cela, il vous suffit de traverser le Pont de Brooklyn, d’où vous aurez une très jolie vue de Manhattan. Ensuite, prenez le métro direction Coney Island.

Plage de Coney Island - Photo: Elodie Choisy Plage de Coney Island - Photo: Elodie Choisy

Personnellement, je n’en avais jamais entendu parler. C'est au sud de Brooklyn, une petite station balnéaire. Quelle surprise de sortir d'une station de métro et de voir une plage immense, ambiance très californienne mais en moins chic. Sable fin, Soleil brulant, fête foraine au bord de l'eau, grande promenade avec des personnes qui faisaient du roller, musique assez forte. J'avais du mal à me dire que j'étais à la plage à New York. Peu commun. Impossible d’aller jusqu’à Coney Island sans faire un détour par Nathan's, un vendeur de hot dog extrêmement réputé ici qui organise d'ailleurs les affreux concours où il faut manger le plus de hot-dogs possibles en un temps record.

Pour les amateurs de calme et de nature, rendez-vous à Prospect Park ou Central Park. Prospect Park a été crée par les architectes qui sont à l'origine de Central Park. Les habitants de Brooklyn sont très fiers de leur parc et disent même que Central Park est un "brouillon" de Prospect Park. Il ne faut pas hésiter à visiter les deux parcs afin de se faire sa propre idée sur le sujet !

Autre idée qui sort de l’ordinaire : la High Line,  un ancien chemin de fer qui avait été laissé à l'abandon. Des associations se sont battues pour le protéger et le rénover. Quel intérêt de se rendre sur un ancien chemin de fer me direz-vous ? Des rails, on n'en voit dans toutes les gares et ce n'est pas vraiment esthétique. Mais c'est ça qui fait de New York, une ville incroyable qui regorge d'endroits originaux pour notre plus grand plaisir. Cette "High Line" est un havre de paix, il y a des transats en bois disponibles pour les personnes, des gens qui jouent de la musique et une luminosité extraordinaire. Cela nous permet de voir une partie de la ville sous un autre angle étant donné que nous sommes à 10 mètres de hauteur. Des tronçons sont rénovés au fur et à mesure que les années passent et cette "High Line" ne cesse de s'allonger.

Une ambiance apaisante à la High Line - Photo: Elodie Choisy Une ambiance apaisante à la High Line - Photo: Elodie Choisy

Côté culture, ce ne sont pas les musées qui manquent. Les deux principaux sont le MET et le MoMA. Le MET accueil beaucoup d’art égyptien, romain et religieux tandis que le MoMA, non loin de la 5eme avenue est plus moderne avec de l’art contemporain. Petit conseil : les visites sont gratuites les vendredis soirs de 16h à 20h et n’hésitez pas à prendre l’audio guide pour mieux comprendre les œuvres proposées.

Enfin, si vous souhaitez être dépaysé un peu plus encore, visitez le quartier de Soho.

Soho désigne tout simplement le "South of Houston". Quartier chic mais rien d'extraordinaire à contempler. Il y a une grande ressemblance avec le quartier de St Paul à Paris : les étroites ruelles, les petites boutiques de créateurs, les pièces uniques...

Un marchand de fruits et légumes à Soho - Photo: Elodie Choisy Un marchand de fruits et légumes à Soho - Photo: Elodie Choisy

Vous y retrouverez Chinatown et n’aurez aucun mal à vous croire en Chine. Tout, sans exception est écrit en Chinois, même les enseignes internationales type Mcdonalds ou Subway. On y trouve même la banque d'Asie. La contrefaçon y est la bienvenue et beaucoup de petites boutiques identiques se succèdent. Devant chaque boutique, un chinois est chargé d'attirer les clients, même principe que dans les "souks" au Maroc. Des étalages immenses de fruits (pour la plupart inconnu du grand public français) et de poissons font le bonheur des clients. Il faut savoir que certaines personnes vivent uniquement dans ce quartier et n'y sortent presque jamais. C'est bien simple, elles ne parlent pas un mot d'anglais.

New-York, célèbre ville de toutes les folies, a le pouvoir de proposer un large choix de lieux, de quartiers, de paysages, de musées, de loisirs, d’ambiance. Aux petits comme aux grands, cette destination comblera à coup sûr vos attentes et vos envies.

Vue sur la ville de New York   - Photo: Elodie Choisy Vue sur la ville de New York - Photo: Elodie Choisy Plaque apposée sur le Pont de Brooklyn - Photo: Elodie Choisy Plaque apposée sur le Pont de Brooklyn - Photo: Elodie Choisy Tableau des records chez Nathan’s - Photo: Elodie Choisy Tableau des records chez Nathan’s - Photo: Elodie Choisy