Los Angeles : La cité des Anges en 3 jours

Publié il y a 6 ans par

Il y a maintenant plus d’un an et demi que je suis allée à Los Angeles. Los Angeles était une des villes qui me faisait rêver avec New York aux USA puisque c’est la ville des stars, la capitale du cinéma, il s’y passe toujours quelque chose… Néanmoins, plusieurs de mes amis avaient eu l’occasion d’y aller avant et avaient été déçus de cette ville. En effet, il n’y a pas beaucoup de choses à y visiter vraiment, à part les studios, mais plus des must-see comme le Hollywood Boulevard, Hollywood sign et Venice beach. Trois ou quatre jours suffisent amplement. J’arrivais donc à Los Angeles après être restée 3 jours à Las Vegas et 3 jours à San Francisco avec des espérances en demie teinte avec d’un côté un rêve d’enfant et de l’autre des avis de déception sur la ville.

Avec deux amies nous avions trouvé un hôte sur le site couchsurfing.com qui se proposait de nous héberger pour les 3 jours. Très gentil, celui-ci est venu nous chercher à l’aéroport qui se trouve près de Marina del Rey et donc près de chez lui. Après avoir déposé nos affaires, il nous propose de prendre un verre et d’aller se promener sur la plage…30 minutes seulement après avoir atterries à Los Angeles, nous étions donc verre de vin à la main sur la plage de Venice Beach. Il y a pire comme accueil.

Tour de Venice Beach

Le lendemain, nous avions prévu de nous promener à Venice Beach. Ca tombe bien, notre hôte Jean Michel (nom français mais il est américain) y donne des tours « gratuits » tous les samedis ou un samedi sur deux pour les résidents de l’Hostel International de Santa Monica. Chacun donne ce qu’il veut à la fin de la visite, ce sont des pourboires. Si vous n’avez pas envie de tester le couchsurfing, vous savez donc que vous pouvez profiter de cette visite de Venice Beach en logeant à cette auberge de Santa Monica.

Photo: Karine Claude Photo: Karine Claude

Nous avons donc marché le long de la promenade de Venice Beach, qui s’étend du Sud de Santa Monica au Washington Boulevard.  Plein d’artistes tout le long, des peintres, des jongleurs mais aussi des masseurs… On a pu assister aux prouesses de très jeunes prodiges de la planche en bois au skate park. Puis Muscle Beach, un endroit mythique où pas mal de body buildés se retrouvent pour montrer entretenir leurs muscles.

Nous avons ensuite continué vers le canal de Venice Beach. Un véritable havre de paix à l’abri des autres endroits touristiques. J’ai vu très peu de touristes là bas. Ce quartier a gardé les marques qu’Abott Kinney a amenées de Venise. Il reste encore des gondoles et des ponts qui apporte bien sûr tout le charme à l’endroit.

Warner Bros studios

Photo: Karine Claude Photo: Karine Claude

Nous sommes ensuite parties puisque nous avions réservé nos tickets pour une visite au Warner Bros Studios. Sachant que les transports sont très compliqués à Los Angeles, il valait mieux ne pas être en retard. Jean-Michel, ayant du temps à perdre, nous dépose à l’arrêt de métro. Les studios sont difficiles à trouver, on devait récupérer un bus qui n’arrivait jamais, on se décide à prendre un taxi pour être sûres d’être à l’heure et de ne rien manquer de la visite. Nous avions décidé de faire les Warner Bros Studios et non Universal car la durée de la visite et le prix nous correspondaient plus. Pour Universal Studios, il faut compter 2 journées pour faire les attractions et la visite des Studios. Pour visiter Warner Bros, c’est 50€ pour 2h30. Le tour commence par la diffusion d’un film sur la compagnie. Puis vous êtes séparés par groupe de 10 et un guide vous emmène pour le tour dans une voiture de mini-golf.  Il faut dire que c’est assez grand : Warner Bros a produit Harry Potter, Batman,  les séries Friends, Big Bang Theory mais aussi mon oncle Charlie. Le guide est super ce qui rend la visite beaucoup plus interactive.

Nous avons donc eu droit à parcourir le plateau et les coulisses de The Ellen Degeneres Show, un sitcom très célèbre aux Etats-Unis, mais aussi la chance d’aller dans le café de la série Friends.Ce parc est immensément grand, on peut découvrir  les endroits qui ont servis au tournage de séries télés, comme par exemple l’entrée de l’hopital Cook County de la série Urgences avec la ligne de Métro de Chicago ou encore les maisons de la série Gilmore Girls. Il y a même des villes en mini dans le parc. Par exemple pour New York, il y a carrément un mini Central Park avec l’endroit où les héros de Friends sont filmés à la fin du générique. J’ai vraiment été impressionnée par la grandeur du parc, la ressemblance des bâtiments, et le nombre important de constructions qui ont été faites pour les tournages. Le tour se termine en visitant un bâtiment où l’on peut contempler les différents véhicules des films comme le van  de  Scooby Doo, la moto de Batman, ou encore la décapotable de Very Bad Trip. Et enfin un musée présente les costumes des plus grands chefs d’œuvres produits par Warner Bros : Harry Potter et  The Dark Knight. J’ai adoré voir les costumes d’un film  je venais juste de regarder au cinéma ! Je recommande vraiment de prévoir  les studios si vous êtes en voyage à Los Angeles.

Hollywood & Beverly Hills

Nous avons poursuivi notre visite sur le Hollywood Boulevard, beaucoup plus grand que je ne l’imaginais… En tout cas beaucoup plus d’Etoiles que je ne le pensais. Je m’attendais aussi à une rue plus jolie, plus glamour, mais il s’agit simplement d’un grand boulevard touristique avec beaucoup de monde et de boutiques de souvenirs. Le soir, nous sommes allées manger dans un restaurant à Santa Monica. Jean-Michel nous avait demandées si on souhaitait manger quelque chose de spécial au dîner. J’avais très envie de moules (souvent chers dans les autres régions des Etats-Unis). On a donc eu la chance de trouver un super restaurant avec Happy Hour jusqu’à 21h. Puis nous l’avons suivi dans des bars branchés de Santa Monica. La soirée s’est terminée chez ses voisins, eh oui, le couchsurfing c’est un moyen génial de pouvoir rencontrer les locaux !

Photo: Karine Claude Photo: Karine Claude

Le deuxième jour, nous sommes allées à Hollywood en voiture. Rendez-vous au  Griffith Observatory pour admirer toute la ville de Los Angeles, mais aussi et surtout le Hollywood Sign.  Nous nous sommes promenés dans Beverly Hills où les grands boulevards avec leurs palmiers et les villas de luxe font rêver. Le tour de la maison des stars ne faisait pas partie de notre programme tout simplement parce que l’on ne peut pas voir grand chose de ces maisons à part des grands portails. Sachez que si ce tour vous intéresse, il y a de nombreux bus qui vous proposeront de faire cette visite. sur Hollywood Boulevard. Nous sommes ensuite allés vers Rodéo Drive le quartier Shopping où se trouvent de nombreuses boutiques de luxe.

Deux autres françaises devaient arriver à l’appart de notre hôte ce soir-là. Après un apéritif pour faire connaissance, la soirée a continué de bar en bar et nous avons fini par un karaoké à l’appartement. La bonne ambiance était bien sûr au rendez-vous.

Santa Monica Pier

Ce superbe séjour s’est terminé à Santa Monica le troisième jour pour acheter des souvenirs et profiter de la plage. Avis aux fans de Mitch, la série Alerte à Malibu n’a pas été tourné à Malibu mais bien ici à Venice Beach. Nous en avons également profité pour se balader sur le Santa Monica Pier. C’est le ponton que vous apercevez souvent dans les séries télévisées avec la grande roue et le parc d’attractions ‘Pacifica Park’. Vous pouvez bien sûr y déjeuner et achetez quelques souvenirs mais ils sont généralement plus chers qu’ailleurs.  Si vous souhaitez voir le signe de la fin de la Route 66 c’est ici qu’il se trouve.

Venice Beach et les Studios Warner resteront mes endroits préférés et mes plus beaux souvenirs de cette ville. Se balader sur des lieux où de nombreux films ont été tournés est extraordinaire. Ce sont des souvenirs que vous vous rappellerez à chaque fois que vous aurez l’occasion de regarder un film. Bien sûr cette expérience du couchsurfing a beaucoup aidé au bon déroulement de notre voyage.  Je recommande ce moyen d’hébergement à n’importe qui !

Photo: Karine Claude Photo: Karine Claude