Les plus belles affiches rétro de la "Belle Epoque" des stations de ski en Europe

Publié il y a 5 ans

L'affiche ancienne n'est plus réservée qu'aux seuls collectionneurs. Publicitaire et touristique, à l'origine accrochée au devant d'une gare ou sur les murs de la rue, elle est aujourd'hui  un vrai produit de déco intérieure qui défend sa place sur les murs de votre maison ou de votre appartement. Mais l'affiche ancienne est un produit d'exception, dont l'esthétisme et la rareté justifient sa valeur ... 

En avant aujourd'hui "l'âge d'or" des plus belles stations de ski europénnes. Le charme suranné des souvenirs, un délicieux parfum de voyage tel qu'il était pratiqué à l'heure de la naissance des stations de ski, dans le contexte particulier du développement des transports modernes : chemin de fer, avion ou grands paquebots transatlantiques. Il fut un temps où les stations de ski étaient de véritables aires de jeux pour les riches et privilégiés, tandis que les classes dites "inférieures" se battaient pour passer leurs vacances en bord de mer.

Commandée à l'artiste Charles Avalon par Simon Khachadourian, qui dirige une galerie à Chelsea, à Londres, voici une collection de concessions remises au goût du jour. Même style, même déco, de Chamonix en France à St Moritz en Suisse, où les représentations colorées de sensations fortes, réservées jadis à une élite :

Ces affiches de tourisme ont accompagné, dès l'aube du XXe siècle, les habitudes nouvelles d'une bourgeoisie avide de loisirs et de vacances. Au fil des décennies et au gré d'une démocratisation progressive de ces plaisirs d'abord réservés aux plus fortunés, les affiches ne cesseront de se multiplier pour vanter les bienfaits des montagnes alpines. 

Mais prisées par les collectionneurs du monde entier, ces affiches d'époques se vendent aujourdhui à prix d'or (plusieurs dizaines de milliers d'euros). Cette nouvelle collection a ainsi été conçue pour que chacun puisse en profiter, mais sans casser la banque (entre 300 et 400 £). Tenté(e) ? Plus dinfos ici

Par Brice