Les meilleures traditions du nouvel an à travers le monde

Publié il y a 6 ans
Ca y est, l'Australie et la Nouvelle Zélande ont déjà fêté le nouvel an, ils sont déjà en 2014 ! La fête continue à travers le monde selon les fuseaux horaires et chaque pays va célébrer cet instant à sa manière, selon les traditions. Il y a une multitude de façons de célébrer le nouvel an à travers le monde. Certaines sont plus liées à la superstition, d'autres à l'amusement. Voici un tour d'horizon des différentes traditions, de la plus simple à la plus originale. 

Espagne : 12 grains de raisins pour une année prospère

Le 31 décembre lorsque les 12 coups de minuit retentissent, il faut manger 12 grains de raisins qui symbolisent chance et bonheur pour l'année à venir. Cette coutume typiquement espagnole n'a aucune origine religieuse, ni culturelle, mais une origine ... économique. En 1909, vignerons ont réussi à liquider un excédent de production en inventant cette "tradition" ! Si vous êtes à Madrid, il faut aller le 31 décembre à la Puerta del Sol et attendre minuit pour partager cette tradition vieille d'un siècle avec des milliers de personnes.

Source : oh-portunity.com Source : oh-portunity.com 

Les couples s'embrassent à minuit

Cette tradition remonte à un vieux folklore anglais et allemand qui dit que de s'embrasser à minuit donne le ton de la relation pendant les 12 prochains mois.   

Sydney : le plus beau feu d'artifice au monde

Célèbre dans le monde entier, le show du nouvel an à Sydney attire chaque année 1,2 millions de participants, dont 300 000 touristes. Plus de 80 000 feux d'artifice sont tirés depuis le Harbour Bridge, dans la baie de Sydney. Un spectacle exceptionnel suivi de la fête jusqu'au bout de la nuit !   

La boule qui descend à Time Square

En 1877, il s'agissait d'une boule horaire qui descendait tous les jours à midi. En 1907 le New York Time choisit ce symbole pour célébrer le nouvel an. Au douzième coup de minuit, la boule lumineuse descend sur un mat et marque ainsi le début de la nouvelle année. Cet évènement rassemble chaque année des centaines de milliers de visiteurs venus participer à la fête .   

Pérou, bruler l'année écoulée

Le 31 décembre, les familles péruviennes fabriquent un mannequin en utilisant des vieux vêtements de l'année passée, symbolisant la fin de l'année en cours, et le déposent ensuite la journée entière sur le pas de la porte, devant la maison. Le soir, à minuit, tout le monde sort et brule son mannequin. S'en suivent de belles fêtes et de l'animation dans les rues avec les feux d'artifice et les pétards. Les péruviens étant très superstitieux, certains sortent avec des habits de couleurs représentant ce qu'ils souhaitent pour la nouvelle année qui arrive. Du jaune pour l'argent et du rouge pour l'amour. Certains même sortent et courent dans les rues avec des valises pour pouvoir avoir la chance de voyager ! 20111221180945_50064  
Par