Le boom festival comme vous ne l'avez encore jamais vu

Publié il y a 5 ans par

Le Boom Festival est un des plus gros festival trance de la planète. Il se déroule autour du lac d'Idhana nova au Portugal tous les deux ans.

Un lieu improbable où imaginaire et réel se confondent pendant une semaine. Des décos complètement folles, des festivaliers toujours plus déjantés, les plus gros Dj trance de la planète, conférences, expo, massages, yoga, ateliers...ouvrent la porte des possibles, de l'expression personnelle et artistique.

Je voulais faire des photographies qui sortent du commun pour ce festival exceptionnel. Les images ont été réalisées en surimpression argentique.

Qu'est ce que de la surimpression argentique?

Le principe de la surimpression est de superposer deux photographies pour n'en faire qu'une seule. Evidemment, cette technique est beaucoup plus maléable en numérique en post traitement avec les logiciels photo que nous connaissons tous. Avec un appareil argentique la photographie est réalisée à la prise de vue, il suffit de rembobiner sa pellicule préalablement exposée et de reshooter par dessus. Tout est question d'exposition et d'heureux hasards.

J'ai alors photographié dans un premier temps en guise de fond les décorations et structures puis ai reshooté par dessus des portraits. Le but du projet étais de resituer les festivaliers dans leur contexte en une seule et même image. En argentique à la fois pour faire confiance au hasard des images surimpressionnées et pour la démarche qui n'est pas comparable au numérique (la folie du clic ne peut pas se faire en argentique).

Adepte du naturel, j'ai pour habitude d'effectuer mes prises de vue sur le vif. Je n'ai pas demandé aux gens photographiés leur autorisation, celà dit j'ai toujours été bien perçue. Bien que les dyptiques ou tryptiques ne soient plus vraiment au goût du jour, j'ai choisi de présenter quelques unes de mes images sous cette forme.

Le développement croisé des mes pellicules donnent ce rendu d'images contrastées et de couleurs saturées, que je trouvais approprié au Boom Festival.

Afin d'améliorer la lecture des images, je les ai scanées puis retouchées brièvement (la retouche photo n'est pas ce que je préfère dans un projet photographique).

Un voyage dont vous ne reviendrez pas indemne.

Pour suivre mes autres projets photographiques c'est par là

                

                  Pas content