La première voiture volante au monde s'apprête à atterrir : voici AeroMobil

Publié il y a 5 ans

Beaucoup de films et œuvres de science-fiction l'ont rêvé, AeroMobil l'a fait. Un prototype de voiture volante a décollé ! Le projet n'en est pas à ses balbutiements, loin de là. Cela fait déjà plus de 20 ans designers et ingénieurs travaillent sur la conception d'une voiture volante opérationnelle. L'AeroMobil 3.0 est le nom de ce dernier prototype perfectionné depuis 1990 par le cofondateur de l'entreprise, Štefan Klein.

La révélation du modèle 3.0 ne devait avoir lieu que l'année prochaine mais la société a publié il y a quelques jours une vidéo montrant des essais réussis en vol. Depuis quelques temps, l'entreprise reçoit beaucoup d'offres et d'invitations venant de différents salons automobiles, comme l'expliquait l'autre cofondateur, et PDG, d'AeroMobil, Juraj Vaculík, au site Internet Wired.

Premier essai en vol pour l'AeroMobil 3.0

Un peu comme la voiture de Samy Nacéri dans le film Taxi 2, ce prototype 3.0 est équipé d'ailes rétractables. Lorsqu'elles sont pliées, l'AeroMobil ressemblerait presque à une voiture normale, avec les mêmes pré-requis : elle fonctionne à l'essence, sa taille est adaptée aux emplacements de parking standards et peut également être utilisée sur n'importe quelle route ou autoroute. Dans l'habitacle/cockpit, le tableau de bord rassemble toutes les obligations d'une voiture et d'un avion privé : cadrans de vitesse, etc., mais aussi les instruments permettant de surveiller l'altitude.

Côté avion, l'AeroMobil peut être utilisée comme n'importe quel avion privé, comme l'explique le site Internet de l'entreprise : "En tant qu'avion il peut utiliser n'importe quel aéroport dans le monde, mais peut aussi décoller depuis la terre en utilisant n'importe quelle bande d'herbe ou de béton longue de quelques centaines de mètres." Il faut seulement 250 mètres à l'engin pour s'envoler vers d'autres cieux, notamment grâce à l'intégration de technologies qui permettent de raccourcir cette distance normalement plus importante. L'AeroMobil a été conçu avec des matériaux composites pour accroître sa légèreté tout en conservant sa résistance.

Pour l'instant, ce n'est toujours qu'un prototype, mais d'après les responsables de la société, le produit final aura très probablement un design proche de celui-ci, avec les mêmes caractéristiques de base. Par contre, pas de date de commercialisation en vue, pas même une petite fourchette approximative. En revanche on sait que le prix devrait se situer à mi-chemin entre une voiture de luxe et un petit avion privé, ce qui n'est pas accessible à tout le monde. Dans tous les cas, il va falloir attendre encore un peu avant de pouvoir monter dans une voiture volante !

Par Corentin Vilsamon