Au Japon, ce village peuplé de poupées géantes est l'un des endroits les plus effrayants sur Terre

Publié il y a 5 mois
Classé dans Japon

Situé sur l'île de Shikoku au Japon, le village de Nagoro attire tous les regards avec une particularité incroyable et effrayante : des centaines de poupées des anciens habitants peuplent le village pour faire revivre cet endroit déserté depuis quelques années.

En 2014, le réalisateur allemand Fritz Schumann a réalisé le documentaire « The Valley Of Dolls » sur la vie et l'oeuvre d'Ayano Tsukimi, une Japonaise qui a repeuplé le village désert de Nagoro avec des poupées géantes. Depuis, ce lieu est devenu une attraction pour les touristes qui veulent jeter un oeil aux créations peu ordinaires et un peu loufoques. Une plongée dans un univers aussi fascinant que troublant et qui a valu à ce lieu le titre d'un des endroits les plus effrayants au monde. Retour sur une histoire pas si banale !

L'histoire de Nagoro

Au Japon, il existe un village peu commun qui a attiré le regard du monde entier : Nagoro est devenu une attraction pour les voyageurs qui passent par l'île de Shikoku. Quelle est son histoire ?

Au fil des ans, le petit (et perdu) village de Nagoro n'a pas échappé à l'exode de ses habitants vers les villes et s'est rapidement transformé en village fantôme à la mort des derniers résidents des lieux. En 2003, Ayano Tsukimi (64 ans) décide de revenir au village pour y vivre et s'occuper de son père... Mais elle constate rapidement que la vie n'y est plus vraiment présente, ce qui lui met un peu le moral dans les chaussettes.

À la suite d'une malencontreuse situation (ces semences ne prennent pas et elle décide de construire un épouvantail qui ressemble à son père), elle se prend de passion pour la création de poupées géantes faites uniquement de pailles et habillées comme les humains. Lui vint alors une idée !

Crédit : Shikoku Tours

Un village renaît

Ni une ni deux, Ayano Tsukimi décide de repeupler entièrement le village avec les poupées des anciens habitants (partis ou morts), placées un peu partout dans les rues ! Près de 10 ans plus tard, 350 poupées sont installées dans Nagoro avec les particularités propres à chaque résident : celui qui avait l'habitude de pêcher, les enfants sur les bancs de l'école et bien d'autres situations. La durée de vie de ces personnages n'excède pas les trois ans, mais l'artiste s'évertue à les refaire et les changer pour continuer son travail débuté il y a des années maintenant.

Dans la tête de la sexagénaire, le but premier des oeuvres était d'attirer les étrangers dans la vallée et faire revivre ce coin très reculé du Japon. Une mission réussie près de 15 ans après son retour ! Considéré par beaucoup comme un lieu creepy et un poil effrayant, il est aussi une vraie plongée dans la culture japonaise des villages, abandonnée par les départs massifs en ville.

Pour la petite anecdote, Ayano Tsukimi s'étonne parfois de voir des poupées déplacées dans d'autres endroits... elle qui dit ne jamais les toucher ! Mystère.

Crédit : Shikoku Tours

Comment les voir ?

Comme vous le savez, le Japon ne rouvrira pas ses frontières avant le printemps 2021, ce qui rend impossible - pour le moment- un voyage dans ce lieu si particulier. C'était sans compter sur notre pote Google Maps Street View pour nous donner un aperçu des lieux sans bouger de chez nous (la plupart des poupées sont sur les bords des routes).

Pour aller plus loin :

Pour aller plus loin :

 

chloevillemant
Par Chloe Villemant

Rédactrice en chef du site Voyager Loin. Passionnée par le voyage, je vous emmène avec moi dans une belle aventure à la découverte de notre planète ! Baroudeuse 2.0 et apprentie aventurière, je suis une ultra connectée qui prend le temps de déconnecter devant la beauté du monde.