En Italie, des couvertures géantes protègent un glacier contre le réchauffement climatique

Publié il y a 3 mois
Classé dans Italie

Depuis 2008, l'Italie met tout en oeuvre pour sauver le glacier de Presena en le recouvrant d'immenses bâches blanches avant l'été. Cette technique permet d'atténuer la fonte progressive des glaces due au réchauffement climatique de ces dernières années.

Ne vous frottez pas les yeux, cette nouvelle n'a malheureusement rien à voir avec le Gorafi, le spécialiste des articles parodiques. La réalité est tout autre de l'autre côté des Alpes, en Italie, où se  joue une course contre la montre pour endiguer le réchauffement climatique.

Au coeur des Alpes italiennes, entre la Lombardie et le Trentin-Haut-Adige, l'imposant glacier Presena situé 3000 mètres d'altitude tente de "survivre" aux fortes chaleurs, de plus en plus étalées dans le temps ces 30 dernières années.

Avec des étés très chauds et des hivers doux, le glacier ne résiste plus aux aléas de la météo et a déjà perdu près d'1/3 de son volume depuis le début des années 90. Une catastrophe écologique et touristique majeure, car il est aussi une destination très prisée des touristes amoureux de la montagne. 

Une solution temporaire

Mais les Italiens n'ont pas dit leur dernier mot ! Depuis 2008, à la mi-juin, des dizaines d'ouvriers s'affairent sur le glacier pour le recouvrir d'immenses bandes de toiles blanches afin de créer "une couverture de survie" dans cette partie de la montagne. Ces bâches blanches en matière brillante réfléchissent les rayons du soleil et permettent de maintenir une température plus basse que celle de l'extérieur. Résultat, la neige ne s'évapore plus aussi rapidement qu'en temps normal. 

Malgré tout, l'urgence reste réelle : en 13 ans, la surface de pose est passée de 30 000 mètres carrés de toiles à plus de 100 000 mètres carrés aujourd'hui. 

Crédit : AFP

Je n'ai pas besoin de vous faire un dessin, le réchauffement climatique montre déjà ses effets dévastateurs sur la nature, un peu partout dans le monde. Si plusieurs projets citoyens montrent une réelle envie de faire bouger les choses pour l'avenir, il faut maintenant que les gouvernements agissent pour contrer une catastrophe annoncée d'avance. 

Pour vous donner une idée plus précise :

chloevillemant
Par Chloe Villemant

Rédactrice en chef du site Voyager Loin. Passionnée par le voyage et les enjeux environnementaux, je vous emmène avec moi dans une belle aventure à la découverte de notre planète ! Baroudeuse 2.0 et apprentie aventurière, je suis une ultra connectée qui prend le temps de déconnecter devant la beauté du monde.