L'Hyperloop One, le train supersonique de Richard Branson, pourrait être opérationnel pour 2030

Publié il y a 1 mois

L'Hyperloop One serait-il plus qu'un simple fantasme ? Richard Branson, le mythique patron de Virgin et repreneur du projet, compte bien obtenir une certification de sécurité d'ici 5 ans pour le lancement officiel du train supersonique d'ici 2030.

L'Hyperloop créé par Elon Musk en 2013 et repris (depuis) par Richard Branson va-t-il enfin avoir son heure de gloire ?

Depuis sa création, ce grand projet connait des hauts et des bas et s'est souvent vu critiquer pour sa viabilité et son intérêt pour les déplacements du grand public.

Rebaptisé depuis Hyperloop One par la société Virgin, le programme a connu plusieurs avancées majeures, dont un record de vitesse battu en 2017 : 387 kilomètres par heure sur une piste de 500 mètres installée non loin de Las Vegas. Le précédent record était détenu par les équipes d'Elon Musk à 355 km/heure. Mais une chose manque encore à Richard Branson pour pérenniser son train supersonique : une certification ! En 2020, il compte bien créer un endroit pour l'obtenir.

Un centre de certification pour l'Hyperloop One

Au début du mois d'octobre, la société Virgin Hyperloop a annoncé la création d'un centre de certification de l'Hyperloop One au coeur de la Virginie-Occidentale, aux USA. Après des années de test et de développement de cette technologie, la firme passe à la vitesse supérieure pour créer une piste d'essai à ce train unique en son genre.

Crédit : Virgin Hyperloop One

Richard Branson qui va débourser près de 500 millions de dollars pour le bâtir ne tarit pas d'éloges sur cet incroyable rebondissement : « Aujourd'hui est l'un des jours les plus passionnants de l'histoire de Virgin Hyperloop. Le centre de certification est le début du voyage hyperloop pour la Virginie occidentale, pour les États-Unis et pour le monde. Nous sommes sur le point de faire de ce voyage hyperloop, une réalité pour les gens du monde entier ».

La construction de ce centre devrait débuter en 2022 et comprendre un tube de 9,5 kilomètres pour tester l'Hyperloop One. L'objectif premier est d'obtenir une certification de sécurité d'ici 2025, dans le but d'être complètement opérationnel à l'horizon 2030.

Si on est encore loin des 1000 kilomètres par heure promis par Elon Musk, cette nouvelle signe le grand retour d'un projet titanesque à l'avenir plus radieux qu'à ses débuts ! 

Seriez-vous prêt à embarquer pour un voyage rapide comme l'éclair ?

chloevillemant
Par Chloe Villemant

Rédactrice en chef du site Voyager Loin. Passionnée par le voyage, je vous emmène avec moi dans une belle aventure à la découverte de notre planète ! Baroudeuse 2.0 et apprentie aventurière, je suis une ultra connectée qui prend le temps de déconnecter devant la beauté du monde.