Futur : Des routes intelligentes et 100% écolo

Publié il y a 6 ans par David Louvet Rossi
1481-4835-image

 Crédit photo : Daan Roosegaarde

 

Déjà à l'essai dans des pays comme le Japon, l'Allemagne ou les Pays-Bas, les routes intelligentes, ou "smartroutes" sont aujourd'hui au stade de l'expérimentation en France. Capables de diagnostiquer et d'anticiper d'éventuels problèmes, ou encore de se dégivrer automatiquement, le futur est là, et bien là ! 

 

Et c'est notamment en France (cocorico), plus précisément à l'Ifsttar (Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux) de le Cité Descartes, en banlieue parisienne, que la route "nouvelle génération" est à l'étude, une route qui promet d'être à la fois écologique et intelligente.

 

Au vu des dernières saisons hivernales auxquelles nous sommes maintenant habitués en Europe, l'Institut trouve aujourd'hui des solutions pour demain. Et c'est principalement en s'appuyant sur les forces de nos installations, mais aussi sur leurs faiblesses, que ces innovations verront le jour. En tout cas espérons-le.

 

En effet, en se servant des réseaux énergétiques Français, de grande qualité, on pourra par exemple faire dégivrer ou déneiger nos routes, simplement en modifiant le parcours de ces réseaux d'eau ou de gaz, pour les faire passer sous les routes. Un système d'ailleurs déjà au stade de test dans un pays qui n'en finit pas d'innover, le Japon.

Mais c'est aussi en utilisant nos faiblesses pour les transformer en forces que ces routes pourront exister. Car avec le temps, le revêtement des routes devient poreux. Le défi, ici, est d'utiliser ceci pour pouvoir récolter l'énergie provenant des pluies, la stocker puis la réutiliser pour permettre notamment de recharger nos voitures électriques. Des réservoirs seront aussi intégrés aux "smartroutes" pour pouvoir évacuer rapidement l'eau lors des crues intenses.

 

Mais ce n'est pas tout ! Le must de ces routes "nouvelle génération" qui verront le jour courant 2020, sera l'installation de fibres optiques, directement incorporées à l'asphalte, et qui seront capables d'identifier les différents obstacles pouvant créer un potentiel danger, et surtout d'en informer en temps réel les organismes responsables pour pouvoir anticiper et prévenir des risques.

 

Print

Crédit photo : Daan Roosegaarde

 

Une multitude de projets tous aussi brillants les uns que les autres naissent ainsi petit à petit.

 

Ainsi, dans un futur tout de même assez proche, on retrouvera des routes éclairées directement grâce à l'énergie provoquée par les vibrations des véhicules sur l'asphalte, des peintures de revêtement qui changeront de couleur selon le climat et les changements de température, et se rechargeront par le biais de la seule source d'énergie gratuite et inépuisable : le Soleil.

 

La technologie et l'innovation se mettent au service de l'écologie, c'est ça le futur qu'on aime ! Mais de toute façon dans le futur, selon Doc, on n'a pas besoin de route :)

Source: leparisien , cobloging
 

Nom de Zeus