En Espagne, le visage d'une statue a été massacré après une restauration complètement ratée

Publié il y a 2 semaines
Classé dans Espagne

Au début du mois de novembre, un artiste espagnol a capturé la restauration ratée d'une statue dans la ville de Palencia en Espagne ! Méconnaissable, le visage d'une jeune fille ne ressemble plus en rien à sa première apparence.

C'est une information relevée par nos confrères de The Guardian : le 7 novembre dernier, l'artiste Antonio Guzmán Capel a publié sur son compte Facebook des photos d'une statue présente sur un bâtiment du XX siècle de la ville de Palencia, au nord de l'Espagne. Jusqu'ici, on pourrait croire que c'était pour s'inspirer ou partager l'histoire de la ville... Mais non ! 

Dans un post cinglant, l'homme a dévoilé la restauration ratée d'un visage d'une statue représentant - normalement - une jeune femme souriante et assise à côté de son bétail. Son doux visage angélique a été remplacé par « un personnage de dessin animé » selon l'artiste qui décrit un véritable crime. Avec un résultat pareil, on peut bien comprendre sa frustration, surtout si cette dernière a convenu au client. 

Des restaurations controversées en Espagne

Dans cette ville considérée comme un berceau pour les artistes - comme beaucoup en Espagne - cela rappelle l'épisode de Jésus Christ dans la ville de Borja (2012) où la restauration avait tourné au drame ! La nouvelle peinture réalisée par un octogénaire avait même eu le droit à un triste nouveau nom :  « Monkey Jesus », plus proche du singe que de l'original selon certains. Et on parle d'une peinture magnifique réalisée à la fin du XIXᵉ siècle. Un beau gâchis !

Pour vous donner une petite idée, voici une photo avant/après :

Crédit : Facebook d'Antonio Capel Artista

Les autorités répliquent

Après le bad buzz, l'association espagnole des restaurateurs et conservateurs (ACRE) s'est défendue sur Twitter avec un message clair : « Ceci n'est pas une restauration. Ce n'est pas une intervention professionnelle ». Quoiqu'il en soit, ce portrait qui ressemble plus à Donald Trump qu'à une jolie jeune fille selon The Guardian rentre dans le funeste palmarès des restaurations ratées. 

La télévision espagnole s'en donne à coeur joie

https://www.facebook.com/antonio.capelartista
chloevillemant
Par Chloe Villemant

Rédactrice en chef du site Voyager Loin. Passionnée par le voyage, je vous emmène avec moi dans une belle aventure à la découverte de notre planète ! Baroudeuse 2.0 et apprentie aventurière, je suis une ultra connectée qui prend le temps de déconnecter devant la beauté du monde.