Entre travail et vacance, les emplois de saisonniers !

Publié il y a 6 ans

Être saisonnier, c'est être employé pour une courte période qui peut aller de 2 à 6 mois environ, notamment en bord de mer durant la saison estivale ou à la montagne pour les amateurs d'air pur. Partout où il y a des touristes, il y a du travail !

Picnic in Lhaviyani 

En première position on trouvera des postes dans l'hôtellerie-restauration : si vous n'avez pas d'expérience en service, vous pouvez être embauché comme "runner" (oui celui qui court!) vous n'avez pas à prendre les commandes, seulement à servir et débarrasser. Ou encore en plonge, si le contact clientèle vous angoisse, vous serez vite susceptible d'évoluer vers un poste de commis ou pizzaïolo, tout dépend de l'équipe que vous allez intégrer.En salle une première expérience vous permettra d'être serveur ou barmaid et donc de pouvoir gagner un peu plus d'argent qu'un runner. Côté salaire, il ne faut pas vous attendre à avoir un taux horaire supérieure au smic, mais là encore tout dépend de votre expérience. Ce qu'il faut, c'est surtout ne pas compter ses heures! Enfin, ne pas les compter pour ne pas déprimer et vous laisser envahir par la fatigue, mais n'hésitez pas à la faire pour réclamer ce que l'on vous doit! Le risque est gros de se faire avoir alors soyez prudent!! Les horaires sont souvent en coupure, avec deux à quatre heures de pause entre deux services.blue bar siloCôté hôtellerie, et pour faire un peu moins d'heures que ce qu'on vous demandera en restauration, vous pouvez être facilement femme de chambre (il n'existe toujours pas de terme pour désigner le travail fait par un homme je crois...). Généralement, il faut commencer tôt le matin et terminer en milieu d'après'midi. Donc idéal pour ceux qui veulent profiter des alentours et ne pas avoir l'impression de passer sa vie à travailler.Si vous parlez au moins deux langues, il est possible de devenir réceptionniste. Il vaux mieux avoir les nerfs solides dans le sens où vous êtes le premier concerné si votre client à le moindre soucis durant son séjour. Un job idéal pour ceux qui aiment les challenges et la relation client. Là aussi vous il ne faudra pas espérer beaucoup plus que le SMIC, mais si tout se passe bien, il est probable que vous ayez une petite prime à la fin de la saison, surtout dans les petits établissements.Expo Photo VendangesEn troisième position viennent les job de cueillette, il faut avoir de l'endurance car ce n'est pas de tout repos. Dos courbé, petits pas, sous une chaleur écrasante ou sous une pluie battante, peuvent vite vous vider de toute énergie... mais quelle ambiance ! Plus il y a d'hectare, plus vous serez nombreux à travailler dans ces conditions et l'esprit d'équipe se fait vite sentir.Entre la taille, le traitement, et la récolte, il y a du boulot de mars à novembre! Renseignez-vous selon la région ou vous comptez aller. (Pour le sud-ouest ou je me trouve: kiwi de mai à novembre, maïs juillet et août, vendange en septembre et octobre) Les missions de récoltes se font souvent sur une à trois semaines, il vaut mieux donc prévoir sa saison à l'avance pour ne pas vous retrouver sur la paille! Au niveau de la paye, elle varie énormément selon l'établissement qui vous emploie et le travail réalisé (certains paient au rendement)Et en dernière position, les jobs autour de la vente. Sur les marchés, en boutique, en grande surface, tout est possible en fonction de ce que vous souhaitez réellement. Le milieu de la vente est assez ouvert aux débutants si vous montrez une réelle motivation et un peu de bagout.Evidemment pour les professionnels du milieu sportif, vous êtes susceptible de trouver un contrat saisonnier en tant que moniteur de ski, de surf, de rafting....Canyoning en CévennesCôté hébergement, c'est assez délicat quand on est saisonnier. Si votre boss peut vous loger, il le précisera dans l'annonce. Sinon, il est souvent très difficile de trouver un appartement puisque les locaux préfèrent évidemment louer leur bien à la semaine. Vous pouvez tenter la colocation mais si vous ne trouvez pas, il vous reste les camping municipaux qui pratiquent généralement des tarifs abordables pour les saisonniers (et souvent vous avez la piscine en prime !). Bon c'est sur que pour les montagnards c'est plus compliqué... il vaut mieux compter sur le bouche à oreille.Mon conseil pour vous faire rapidement un peu d'argent... L'effeuillage des kiwis en mai, du service de juin à août (en prime les pourboires !), les vendanges en septembre et ensuite... allez tout dépenser au soleil pendant l'hiver !Bon courage à tous en espérant que ces quelques lignes vous auront été utiles et n'hésitez pas à proposer vos bonnes adresses en commentaire !

Par Flora