Les "maisons clou" en Chine, ils refusent de partir et mettent les promoteurs dans l’embarras.

Publié il y a 5 ans

On les appelle les "maisons clou", le terme a été inventé par les promoteurs qui ne peuvent pas "arracher" ces maisons, et sont forcés de réaliser leur chantier malgré cette résistance de la part des propriétaires, prêts à tout pour défendre leur bien.

En l'espace de 20 ans l’expropriation est devenu un problème important en Chine. La brutalité l'emporte et tous les ans ce sont plusieurs millions de paysans qui se voient confisquer leurs terres. Grâce à internet, une forme de médiatisation non contrôlée du phénomène est née.

Face au scandale le gouvernement promulgue une loi en 2007 sur la propriété privée, visant à rassurer la population : " les actes illicites d'acquisition foncière par la force doivent être sévèrement punis ".  Depuis, les habitants menacés d'expulsion osent résister et restent fermement accrochés à leur maison, qui restera debout tant qu'ils le resteront.

house-middle-of-road-1[2]

house-middle-of-road-2[6]

nailhouse13 (1)

nailhouse15

casawuping-1

703222247031944 (Copier)

122844_55872 (Copier)

nailhouse17

105308gmkzfky6jgi9gsyj

6-extraordinarily-stubborn-nail-houses9 (Copier)

6-extraordinarily-stubborn-nail-houses3 (Copier)

Ici il s'agit d'une famille ayant refusé de déplacer la tombe d'un défunt. Ils ont depuis du céder à la pression du promoteur.

F201212071426092345522852

1 (Copier)  

Voici un exemple de maison clou aux Etats-Unis : Cette petite maison rappelle étrangement le film d'animation "Là-haut", d'ailleurs les ballons sont un joli clin d’œil à cette histoire. Edith Macefield la propriétaire, a refusé de vendre sa maison de Seattle 1 million de dollars. Elle est aujourd'hui décédée mais la maison est toujours debout.

1349289544_0_8c883_b4d5728a_xl (Copier)

1349289562_0_8c886_953950f5_xl (Copier)

flora
Par Flora

Namasté les baroudeurs ! Je suis Flora Deschamps. Voyageuse passionnée, je parcours le globe depuis plus de 12 ans et j'ai à cœur de transmettre ce goût de l'ailleurs. Mon voyage le plus marquant ? C'est l'Inde ! J'ai vécu deux ans sur les contreforts de l'Himalaya Indien, où est née ma seconde passion, celle du développement personnel. Je m'intéresse à toutes les cultures et toutes les spiritualités. Au plaisir de vous faire voyager à travers mes articles.