Quantcast

Ces ponts naturels que des hommes empruntent depuis plus de 500 ans

Il y a 4 ans

Au nord de l'Inde se trouve la province de Meghalaya, cette région est montagneuse et humide, la forêt tropicale est si dense et si fertile que les ponts ne se construisent pas, ils poussent. Les tribus qui vivent au coeur de ce lieu magique chérissent les Ficus Elastica, que nous connaissons mieux sous le nom de caoutchouc. Ils sont la base de ces ponts végétaux que le temps ne vainc pas. 

En effet avec les années, le bois a tendance à se renforcer et non pas à se fragiliser comme les autres ponts de bois que nous empruntons. D'ailleurs, la région est si humide qu'un pont classique moisirait en très peu de temps. Cependant, il faut compter entre dix et quinze années pour qu'un pont soit parvenu à maturité et puisse être pleinement fonctionnel. 

Les racines sont dirigées pour permettre au pont de prendre forme dans la bonne direction. Il deviendra si solide qu'il pourra supporter jusqu'à cinquante personnes. Certains d'entre eux sont là depuis plus de 500 ans, les tribus vivant dans la région de Meghalaya continuent de les emprunter encore aujourd'hui. 

Découvrez ces magnifiques oeuvres que l'on doit à la cohabitation de l'homme et de la nature:

© Ashwin Kumar / Flickr

 © dailymail.co.uk

 © dailymail.co.uk © Screwtape / Flickr

© Kkseema / Flickr

© amusingplanet

© dilliglimpses

BONUS : Forest Man : il plante une forêt de 500 hectares à lui tout seul et montre l'exemple