Dès le 12 mars, la France autorise les voyages internationaux vers 7 pays

Publié il y a 6 mois
Classé dans France

Quelques modifications qui ne changent pas grand chose pour le moment...

Avis aux voyageurs en manque de grands espaces et d'un chouïa de liberté ! Ce jeudi 11 mars, un communiqué du quai d'Orsay a annoncé un allégement des conditions de voyages vers et en direction de 7 pays hors de l'Union européenne. Quelle sera la différence ? Deux mots : Motif impérieux.

Après avoir interdit les voyageurs hors et vers l'UE (sauf motifs impérieux), le ministère des Affaires étrangères s'est réuni aujourd'hui pour mettre en place une nouvelle stratégie.

7 pays s'ouvrent aux Français(e)s

Dans un décret publié ce vendredi 12 mars 2021, « il ne sera plus nécessaire de justifier d'un motif impérieux pour les déplacements en provenance ou vers l'Australie, la Corée du Sud, Israël, le Japon, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni et Singapour, du fait de la diffusion très large du variant britannique en France et de la situation sanitaire spécifique de ces pays », a indiqué le ministère français des Affaires étrangères.

Verdict : 7 destinations sont autorisées au départ de la France. Mais attention, les règles et les mesures sont à vérifier au cas par cas : les frontières ne sont pas ouvertes partout et les visas ne sont pas donnés dans l'ensemble. Pour ne rien rater des conditions, on vous invite à consulter souvent le site des Conseils aux voyageurs.

Si les motifs impérieux ne sont plus obligatoires, d'autres mesures restent en vigueur : il vous faut toujours le test PCR négatif de moins de 72 heures avant de votre départ. Mais le mot d'ordre du gouvernement reste le même : éviter au maximum les déplacements internationaux.

Crédits : Tyler Lastovich - Unsplash

Les motifs impérieux s'enrichissent

Concernant les motifs impérieux qui restent en vigueur pour le reste des destinations - et des DOM-TOM - ces derniers ont été élargis à d'autres cas :

  • les couples mariés et pacsés, mais dont l’un des membres est établi à l’étranger pour raison professionnelle 
  • les enfants mineurs scolarisés en France alors que le foyer familial est établi à l’étranger 
  • les couples avec enfants, vivant l’un en France, l’autre à l’étranger et séparés
  • Les étudiants qui vont passer un concours 
  • les retours vers la résidence principale lorsqu'elle est établie en France

Une bonne nouvelle avant l'ouverture vers le monde à nouveau ?

Crédits : Sergio Sala - Unsplash
chloevillemant
Par Chloe Villemant

Rédactrice en chef du site Voyager Loin. Passionnée par le voyage, je vous emmène avec moi dans une belle aventure à la découverte de notre planète ! Baroudeuse 2.0 et apprentie aventurière, je suis une ultra connectée qui prend le temps de déconnecter devant la beauté du monde.