Un projet de loi vise à limiter le nombre de trajets en avion pour les Français

Publié il y a 3 semaines
Classé dans France

Un projet de loi, porté par deux députés français, prévoit de réduire drastiquement les déplacements en avion des français pour protéger notre environnement. 

En France, deux députés, François Ruffin (France Insoumise) et Delphine Batho (Ecologie) viennent de déposer à l'Assemblée nationale une proposition de loi visant à réduire les déplacements en avion des français, afin de limiter la pollution et protéger l'environnement.

La mesure principale

Si une écotaxe controversée est entrée en vigueur depuis 2019 pour tous les billets d'avion des voyageurs (non équitable pour les foyers les plus modestes), la nouvelle mesure proposée concernerait tout le monde à la même échelle : chaque français aurait le droit à un « quota carbone individuel » avec un nombre de kilomètres limités en avion, sur une année complète. 

D'après François Ruffin, tout le monde devrait être au même niveau :« Cela fait des années que je pense qu’il faut passer d’une logique de taxes à une logique de quotas, de plafond », avant d'ajouter qu'il est impératif de « conjuguer la justice sociale et la justice climatique » pour ne pas toujours privilégier une classe plutôt qu'une autre.

Crédit : Daniel Lim - Unsplash

Dans un premier temps, cette limitation serait imposée seulement aux vols personnels, et il vous sera aussi possible de transférer vos kilomètres d'une année sur l'autre (mais pas de les donner à quelqu'un d'autre).

Les vols qui ne seront pas concernés par cette loi :

  • Les déplacements professionnels
  • Les déplacements vers la Corse et les DOM-TOM
  • Les déplacements pour des raisons de santé
  • Les déplacements pour les rapprochements familiaux

Le chiffre exact n'a pas encore été établi, mais il pourrait être question de le fixer tous les ans via un arrêté, et selon le niveau des émissions produites. 

Crédit : Ken Yam - Unsplash

Cette proposition sera bientôt étudiée par l'Assemblée nationale et sera certainement sujette à de grands débats ! Mais les choses bougent. D'ici quelques mois, la suppression des vols intérieurs dont le trajet peut se faire en moins de 2h30 par le train sera effective pour l'ensemble du territoire ! Une grande avancée vers un changement radical de notre façon de voyager ?

Les points + et les points -

À tout changement, son lot de positifs et de négatifs, voici ce que cette mesure pourrait entraîner :

Les plus :

  • Réduire les émissions de CO2 dans l'air
  • Perdre moins de temps dans un transport plus "écolo" et moins cher
  • Redécouvrir les merveilles de ce pays sans avoir besoin d'aller au bout du monde
  • Mettre fin aux inégalités, surtout celle liée à l'écotaxe sur les billets d'avion
  • Ralentir le réchauffement climatique

Les moins :

  • Gérer une crise et des licenciements chez les compagnies aériennes
  • Renoncer à prendre des vacances aux quatre coins de la planète, plusieurs fois par an
  • Augmenter de manière significative les prix des billets d'avion

En attendant le verdict, que pensez-vous de cette mesure pour le tourisme de demain ?

chloevillemant
Par Chloe Villemant

Rédactrice en chef du site Voyager Loin. Passionnée par le voyage et les enjeux environnementaux, je vous emmène avec moi dans une belle aventure à la découverte de notre planète ! Baroudeuse 2.0 et apprentie aventurière, je suis une ultra connectée qui prend le temps de déconnecter devant la beauté du monde.