Le Costa Rica demande aux futurs voyageurs de compenser leur empreinte carbone pour protéger l'environnement

Publié il y a 2 semaines

Le Costa Rica met tout en place pour préserver sa nature et ses ressources ! En début de semaine, le pays a dévoilé un nouveau programme pour responsabiliser les touristes à la protection d'un environnement fragile et soumis aux aléas de l'action humaine. 

Le Costa Rica serait-il le pays le plus avancé dans la protection de l'environnement et la lutte contre le réchauffement climatique ? Dans cette contrée où la forêt recouvre la moitié du territoire, où les animaux et les plantes sont des citoyens comme les autres, l'objectif est clair : rester Champion de la Terre ! Ce prix prestigieux desservi en 2019 par l'ONU a marqué l'engagement fort du Costa Rica en faveur de la nature et une politique ambitieuse contre le réchauffement climatique.

Pour rester au top et atteindre son nouvel objectif consistant à être l'un des seuls pays neutres en carbone d'ici 2050, cette nation met les moyens en restaurant ses forêts depuis les années 90, en protégeant sa biodiversité et en créant un tourisme durable. En début de semaine, les autorités ont lancé un nouveau programme « écolo » destiné aux voyageurs des quatre coins du Globe.

Le programme Pura Vida Pledge

Le nouveau projet Pura Vida a un but clair : permettre aux touristes de voyager plus responsables et limiter leurs émissions carbone sur place. 

Le Costa Rica souhaite encourager les voyageurs à compenser leur empreinte carbone (les vols, les déplacements sur place) en prenant un engagement Pura Vida. Qu'est-ce que cela veut dire ? C'est très simple, avant même de partir - et pendant - ces derniers sont invités à prendre des initiatives sur plusieurs points clés et importants pour le bien-être de tout un pays. 

Crédit : Isabella Jusková - Unsplash

Voyager responsable

Pour rendre ses vacances plus responsables, vous pouvez prendre 4 initiatives à retrouver sur le site officiel du programme :

  • Réserver un voyage avec un voyagiste qui possède le Certificat de tourisme durable
  • Compenser son empreinte carbone
  • Faire du bénévolat
  • Respecter l'environnement

Si pour trois d'entre eux, il suffit de faire quelques recherches et avoir du bon sens, pour la partie « Compenser son empreinte carbone », il y a quelques explications à apporter.

Crédit : Samuel Charron - Unsplash

Contrebalancer son impact

L'avion, les véhicules sur place, la climatisation ou encore l'électricité, tous ces points entrent dans nos émissions carbone laissées dans un pays. S'il est facile d'en parler de vive voix, il est plus compliqué de les calculer de tête et connaître notre impact écologique lors d'un voyage.

Pour vous aider à y voir plus clair, il existe un calculateur en ligne (le fonds national des financements des forêts) qui définit votre empreinte carbone... et la transforme sous forme d'une facture en euros. Pourquoi me dire-vous ? Pour compenser de manière significative et durable, il vous est possible de faire don de cet argent (aucune obligation) pour contribuer à divers projets environnementaux dans le pays. 

Encore une fois, le Costa Rica a une longueur d'avance ! D'ailleurs, il est déjà prêt à vous accueillir sans test PCR pour aller prendre un grand bol d'air naturel. Préparez vos valises.... en pensant écologie !

chloevillemant
Par Chloe Villemant

Rédactrice en chef du site Voyager Loin. Passionnée par le voyage, je vous emmène avec moi dans une belle aventure à la découverte de notre planète ! Baroudeuse 2.0 et apprentie aventurière, je suis une ultra connectée qui prend le temps de déconnecter devant la beauté du monde.