Ces 12 exploratrices hors-normes ont chamboulé le monde du voyage

Publié il y a 7 mois

L'aventure avec un grand A...

En ce lundi 8 mars, déclarée officiellement comme la «Journée internationale de la femme » (ou « Journée internationale des droits des femmes »), la plateforme de voyages Tourlane a mis en lumière 12 exploratrices hors-normes qui n'ont pas eu de peur de casser les codes pour vivre leurs rêves et partir à l'aventure !

Ces femmes inspirantes qui incarnent à la perfection la devise de cette année « #ChooseToChallenge » ont ouvert la voie aux baroudeuses d'aujourd'hui, de plus en plus nombreuses à partir sur les routes en solo pour découvrir le monde d'une autre manière.

Des pionnières qui ont lancé un mouvement

En 2017, près de 138 millions de nanas ont vagabondé toutes seules... Une grande tendance confirmée par les données de réservation des experts du voyage : près de 54% des voyages en solitaires ont été réservés par des femmes ces quatre dernières années. Parmi les pays les plus visités, on retrouve l'Amérique du Nord, l'Océanie, l'Asie et l'Amérique du Sud ex aequo.

Si ce mode de voyage fait de plus en plus d'adeptes, il n'est pas encore banalisé et certains « freins » empêchent les femmes de se lancer pleinement dans ce projet. Lors d'une première enquête réalisée en partenariat avec l'IFOP et réalisée sur 1100 femmes, ces dernières avaient classé les deux principaux freins : la peur de se sentir seule (44%) et la sécurité (32%).

Il est temps maintenant de découvrir les 12 portraits et récits de ces femmes extraordinaires qui ont chamboulé le monde du voyage comme jamais !

2021 : Hayley Arceneaux, la plus jeune femme américaine à voler dans l'espace

2021 : Hayley Arceneaux,  la plus jeune femme américaine à voler dans l'espace
Crédit : The Advocate

Du haut de ses 29 ans, Hayley Arceneaux va devenir la plus jeune Américaine à voyager dans l'espace grâce à Space x qui va envoyer ses premiers touristes faire le tour de la Terre à la fin de l'année 2021 ! Cette jeune femme atteinte d'un cancer des os dans son enfance sera aussi la première personne équipée d'une prothèse à voyager dans l'espace : « Cette mission ouvre les voyages spatiaux à tout le monde, même aux personnes qui ont des imperfections physiques ». Une mission exceptionnelle qui aura aussi un but caritatif, car le voyage servira à récolter des fonds contre le cancer.

2016 : Heidi Hetzer, un tour du monde en voiture à 77 ans

2016 : Heidi Hetzer, un tour du monde en voiture à 77 ans
Crédit : Heidi Hetzer

Après avoir survécu à un cancer, Heidu Hetzez, une Berlinoise de 77 ans pure souche et mécanicienne automobile hors pair, a décidé de faire le tour du monde pendant deux et demi à bord de sa voiture « Hudo »,une Hudson Greater Eight construite en 1930. Suivie par près de 4 millions de fans sur les réseaux sociaux, elle a partagé son voyage et ses expériences à travers le Globe ! PS : Amatrice de voitures anciennes, elle est aussi une championne de rallyes auto (150 prix) et est devenue une figure de l'automobile dans tout Berlin !

2010 : Laura Dekker, un tour du monde en mer à 14 ans

2010 : Laura Dekker, un tour du monde en mer à 14 ans
Crédit : DPA&Lampen

L'aventure peut se manifester à n'importe quel âge, et ce n'est pas Laura Dekker qui vous dira le contraire ! À 14 ans, cette jeune Néerlandaise a réussi le pari de faire le tour du monde sur son voilier « Guppy », de Gibraltar jusqu'à l'île caribéenne de Saint-Martin. Près de 518 jours en solo sur la mer avec son deux-mâts de onze mètres. Un rêve incroyable qui n'a failli ne jamais avoir lieu à cause de la bureaucratie... mais l'adolescente a défendu son projet devant les tribunaux et a gagné ! D'ailleurs, elle n'a pas voulu arrêter tout de suite et a continué son voyage jusqu'à Whangerei, en Nouvelle-Zélande, là où elle est née. Un petit bout de femme qui vit la vie à 200% et la partage avec les autres via un film documentaire et un livre pour donner envie à d'autres jeunes filles de se lancer à leur tour...

2007 : Karen Darke, la conquête de la calotte glaciaire en sit-ski

2007 : Karen Darke, la conquête de la calotte glaciaire en sit-ski
Crédit : Mike Christie

La Britannique Karen Darke est une vraie championne ! 

Après une chute en escale qui la laisse paralyser à 21 ans, Karen Darke n'abandonne pas ses projets d'aventure et souhaite avancer pour réaliser ses rêves les plus fous. En 2007, elle se lance dans sa première grande expédition : la traversée de la calotte glaciaire du Groenland en sit-ski avec en n'utilisant que ses bras pour se propulser. Et cela ne s'arrête pas là ! La jeune femme enchainera ensuite près de 1600 km du Canada en l'Alaska en kayak de mer et traversera l'Himalaya en vélo à main. Une sportive qui s'offrira même un beau palmarès aux Jeux paralympiques de Londres en 2012 avec une médaille d'argent en paracyclisme avant de devenir championne paralympique en 2016 à Rio. 

2003 : Lois Pryce, les aventures à moto des temps modernes

2003 : Lois Pryce, les aventures à moto des temps modernes
Crédit : She is a Rider

Fatiguée de l'éternel : « métro, boulot, dodo », la Britannique Lois Pryce a tout quitté en 2003 ! Après avoir passé son permis de conduire « moto », elle est partie 10 semaines sur les routes de Alaska-Argentine en parcourant plus de 32 000 kilomètres sur son deux roues, en solo pour la première fois de sa vie. Pour continuer son incroyable voyage, elle a traversé ensuite le continent africain (en 2006), a exploré l'Iran (2013-2014) et a continué son chemin pour atteindre près de 50 pays traversés dans son périple. De ses aventures, elle a eu le temps de la réflexion et a trouvé un nouveau travail : être une écrivaine ! Depuis, elle a déjà sorti 3 livres publiés dans le monde entier.

2003 : Hanli Prinsoloo, une championne de plongée en apnée

2003 : Hanli Prinsoloo, une championne de plongée en apnée
Crédit : Hanli Prinsoloo

Qui n'a jamais rêvé d'être aussi à l'aise dans l'eau que sur la terre ? La plongeuse Hanli Prinsoloo, originaire d'Afrique du Sud, est de celle qui a le privilège de pouvoir nager avec des requins-baleines à Madagascar ou des orques en Norvège... 6 fois championne de plongée en apnée, la jeune femme n'était pas forcément pré-destinée à cette discipline et l'a découverte par hasard lors de ses études en Suède. Et la vie fait bien les choses, car elle a déjà établi onze records du monde et enseigne et dirige une association caritative I Am Water qui vise à montrer aux enfants défavorisés vivant sur les côtes toutes les beautés des mers et des océans pour les pousser à les protéger dans un futur proche.

1977 : Robyn Davidson, une traversée dans le désert australien avec un chien et quatre chameaux

1977 : Robyn Davidson, une traversée dans le désert australien avec un chien et quatre chameaux
Crédit : ABC

Robyn Davidson est l'image parfaite d'une vraie aventurière. Depuis son plus jeune âge, elle a toujours voulu faire quelque chose « d'important et de stimulant » ! Après avoir déménagé de Sydney à Alice Springs et avoir eu un boulot de serveuse quelques mois, elle se décide, à 26 ans, à tout lâcher pour partir dans le désert. Avec seulement quatre chameaux et son chien, elle va parcourir 2700 kilomètres pendant 9 mois, du Territoire du Nord à la côte de l'Océan Indien. Mais l'Australie n'est pas un pays de tout repos... Sur le chemin, elle doit faire face à la chaleur pesante, aux animaux dangereux (serpents venimeux), aux bandits. Cette expérience a fait les gros titres du National Geographic de l'époque et son livre Tracks (adapté au cinéma) a même été nommé pour un Lion d'or à Venise. Une Indiana Jones au féminin.

1975 : Junko Tabei, la première femme à atteindre le sommet du mont Everest

1975 : Junko Tabei, la première femme à atteindre le sommet du mont Everest
Crédit : Junko Tabei

Junko Tabei est un monument de l'alpinisme mondial ! Si à 76 ans, elle avait gravi les plus hauts sommets de 76 pays, on retiendra d'elle son incroyable ascension du mont Everest, peu de temps après avoir donné naissance à son premier enfant ! En 1975, après avoir été sélectionnée dans une équipe entièrement féminine, la jeune femme part affronter le plus haut sommet du monde (8849m) qu'elle atteindra en mai, après avoir évité une avalanche qui a failli lui coûter la vie. Une vie de passionnée et passionnante où la montagne a été le point de mire.

1963 : Valentina Tereshkova, la première cosmonaute à conquérir l'espace

1963 : Valentina Tereshkova, la première cosmonaute à conquérir l'espace
Crédit : Roscosmos

Pour Valentina Tereshkova, nous allons parler d'histoire avec un grand H. En 1963, cette cosmonaute russe de 26 est devenue la première femme à aller dans l'espace et parcourir plus de 2 millions de kilomètres autour de la planète (elle a fait 48 fois le tour). Une fois revenue sur la terre ferme, elle s'est lancée en politique (elle est très engagée sur le droit des femmes) et n'a pas hésité une seconde à critiquer les combinaisons spatiales qui sont conçues par des hommes pour des hommes. « Un oiseau ne peut pas voler avec une seule aile », a-t-elle lancé un jour, une référence directe au fait que la conquête spatiale ne pourra pas se faire sans les femmes. Un sacré cran pour l'époque !

 

1932 : Amelia Earhart, la première femme à traverser l'océan Atlantique en solo

1932 : Amelia Earhart, la première femme à traverser l'océan Atlantique en solo
Crédits : Smithsonian Magazine & Getty images

Amelia Earhart est une combattante, une vraie. Cette jeune américaine, passionnée d'avion a tout donné pour pouvoir apprendre à piloter et recevoir des leçons de vol. Après avoir travaillé dur (emplois de chauffeurs de camion, photographe, etc) pour obtenir son permis, Amelia devient rapidement un as et bat tous les records ! En 1932, elle est la première femme à traverser l'Océan atlantique en solo, mais ne compte pas s'arrêter en si bon chemin ! Devenue célèbre, elle est officiellement l'avocate des femmes pilotes et conçoit un nouveau gros projet : un tour du monde ! Malheureusement, Amelia Earhart disparait au-dessus de l'Océan Pacifique et ne sera jamais retrouvée. La fin tragique d'une héroïne qui aura vécu de sa passion jusqu'au bout.

1921 : Bessie Coleman, la première femme afro-américaine à obtenir une licence de pilote

1921 : Bessie Coleman, la première femme afro-américaine à obtenir une licence de pilote
Crédit : Cradle of Aviation Museum

Bessie Coleman est l'exemple parfait de la volonté ! Cette jeune afro-américaine rêvait d'obtenir une licence de pilote, mais toutes les écoles de pilotage américaines ont refusé de la prendre en raison de la couleur de sa peau... Ni une ni deux, Bessie a appris le français et a été acceptée dans la plus prestigieuse école de pilotage française ! Bien avant Amelia Earhart, elle apprend à voler et retourne aux États-Unis  où elle n'a toujours pas le droit de devenir pilote professionnelle à cause de son sexe (et sa couleur). Mais la jeune femme ne lâche pas et travaille comme pilote cascadeur pour des spectacles aériens autorisés pour les personnes noires. Malheureusement, elle meurt à 34 ans lors d'une répétition.

 

1889 : Nellie Bly, un tour du monde en solitaire en 72 jours

1889 : Nellie Bly, un tour du monde en solitaire en 72 jours
Crédit : National Women's History Museum

Nellie Bly était un peu une « influenceuse » avant l'heure ! Cette jeune journaliste adepte du classique « Le tour du monde en 80 jours » de Jules Verne s'est décidée à parcourir le monde toute seule sur plusieurs milliers de kilomètres ! Le 14 novembre 1889, elle est partie pour un voyage de 32 800 kilomètres et a atteint sa destination en 72 jours, 6 heures, 11 minutes et 14 secondes. Un temps record pour l'époque ! Parmi les destinations, elle est passée par l'Angleterre, la France, l'Italie, le Ceylan, le Japon, elle a volé au-dessus de San Francisco aux USA. Un modèle pour de nombreuses femmes de l'époque qui n'allait nulle part sans leur mari...

 

Crédits : Transmission Films / See-Saw Films
chloevillemant
Par Chloe Villemant

Rédactrice en chef du site Voyager Loin. Passionnée par le voyage, je vous emmène avec moi dans une belle aventure à la découverte de notre planète ! Baroudeuse 2.0 et apprentie aventurière, je suis une ultra connectée qui prend le temps de déconnecter devant la beauté du monde.