Australie : une compagnie aérienne propose un vol vers nulle part pour admirer la « super lune »

Publié il y a 3 semaines
Classé dans Australie

Un voyage pour voir la Lune...et rentrer chez soi !

En Australie, la compagnie aérienne Qantas sait user d'imagination lorsqu'il faut faire voyager ses citoyens... dans le pays. Bloquée depuis plus d'un an maintenant, la population reste toujours soumise à des restrictions sur les voyages à l'étranger et ne peut guère profiter de l'ouverture des frontières dans les autres pays du monde.

Un dernier « vol vers nulle part »

Pour casser la morosité ambiante et réussir à faire entrer le voyage dans la vie des Australien(ne)s, Qantas a proposé un dernier « vol vers nulle part » option « super lune » ! En vraie spécialiste de ces vols un peu spéciaux (elle est la première à les avoir lancés en septembre 2020), elle réitère cette offre pour une occasion un peu spéciale : la super lune et l'éclipse lunaire qui aura lieu le 26 mai prochain dans cette partie du monde.

À cette occasion, un Boeing 787 Dreamliner sera affrété au départ de Sydney, option grandes fenêtres pour pouvoir observer la lune sous toutes les coutures. Comme pour les précédents « vols vers nulle part », les billets pour ce vol sont partis en un temps record : 2 minutes et demie ont suffi pour remplir l'avion ! Pour les prix, il fallait compter 316 euros pour un billet en classe économique et 950 euros pour un billet en classe affaires.

Crédits : Ross Parmly - Unsplash

Un voyage lunaire

Au départ de Sydney, ce vol de 3 heures ne sera pas comme tous les autres ! À bord de l'appareil, l'astronome Vanessa Moss sera présente pour apporter ses connaissances sur le phénomène lunaire du 26 mai et est la principale responsable de « la trajectoire optimale du vol au- dessus du Pacifique » pour pouvoir observer au plus près la beauté de l'éclipse lunaire, la seule de 2021, selon nos confrères de CNN. Par ailleurs, cette dernière devrait prendre une couleur rougeâtre, observable notamment chez nos amis les Australiens.

Après de grandes émotions, les passagers reviendront ensuite à Sydney et rentreront chez eux. Ce vol, qui n'est pas sans rappeler celui d'octobre dernier qui s'était vendu en moins de 10 minutes, fait grincer des dents les associations de protection de l'environnement qui ne voient pas d'un bon oeil le gaspillage du carburant pour faire un aller-retour dans le vide.

Crédits : John McArthur - Unsplash / Josh Withers - Unsplash
chloevillemant
Par Chloe Villemant

Rédactrice en chef du site Voyager Loin. Passionnée par le voyage, je vous emmène avec moi dans une belle aventure à la découverte de notre planète ! Baroudeuse 2.0 et apprentie aventurière, je suis une ultra connectée qui prend le temps de déconnecter devant la beauté du monde.