Quantcast

Des explorateurs découvrent deux cités mayas dans la jungle mexicaine

Il y a 4 ans

Une porte en forme de bouche de monstre, des temples pyramidaux en ruines et des vestiges de palais, aucun doute, nous sommes bel et bien dans une ancienne cité maya. Des archéologues ont crapahuté dans la jungle mexicaine pour mettre à jour deux anciennes cités qui dormaient paisiblement dans ces zones reculées. cite-maya-lagunita-01 Dénichées dans la partie sud-est de l’état mexicain de Campeche, au cœur de la péninsule du Yucatan, les cités mayas étaient cachées au beau milieu d'une végétation épaisse et difficilement accessible. "Les photographies aériennes nous ont aidés à localiser les sites" a déclaré le chef d’expédition Ivan Sprajc, du Centre de recherche de l’Académie slovène des sciences et des arts (ZRC SAZU).

L'archéologue s'est appuyé sur les travaux de l'un de ses confrères, l'américain Eric Von Euw, qui a documenté la façade et d’autres monuments de pierre avec des dessins encore non publiés. Cependant, l’emplacement exact de la ville, appelée Lagunita par Von Euw, restait assez vague, ce qui a compliqué le travail des explorateurs. cite-maya-lagunita-02

La deuxième ville, qui est une nouvelle découverte, a été nommée Tamchen, qui signifie «puits profond» en yucatèque maya. Cela est dû au fait qu'elle dispose d'un nombre impressionnant de chambres souterraines qui ont été installées pour recueillir l'eau de pluie.

Similaire à Lagunita, Tamchen est également composée de plusieurs places bordées de bâtiments et d'un grand temple en forme de pyramide. Si l'équipe n'est pas certaine de la date de construction des deux cités, certaines preuves permettraient d'affirmer que Tamchen pourrait dater de l'an 300 avant JC. Une expédition qui sent bon les belles aventures de Tintin, vous ne trouvez pas ? cite-maya-lagunita-03cite-maya-lagunita-04cite-maya-lagunita-05cite-maya-lagunita-06cite-maya-lagunita-07cite-maya-lagunita-08cite-maya-lagunita-09 Credit photo : Ivan Sprajc