Ancien modèle, elle quitte les pistes pour l'Alaska et ses chiens de traîneau

Publié il y a 5 ans

Zoya Denure, 38 ans, est née et a grandi dans le Wisconsin. Plus jeune, mais déjà très belle, Zoya parcourait le monde en tant que modèle. De Paris à Milan, en passant par Shanghaï, elle foulait ainsi les pistes sous les feux des projecteurs. Mais après douze années de bons et loyaux services, Zoya ressentit un jour le besoin de changer de vie. Elle deviendra musheuse, en Alaska.

Peu de temps après son retour d'Italie, Zoya adopte un husky sibérien, nommé Ethan. C'est à ce moment bien précis que sa vie bascule; besoin de changement, d'une vie nouvelle et d'air frais. Passionnée d'animaux et d'aventures, elle prend alors la décision d'allier ses deux passions. Direction l'Alaska.

Un an d'apprentissage aura suffit à la belle pour se convaincre d'en faire son nouveau métier. Elle décide alors de bâtir son propre chenil et commence la course de vitesse accompagnée de quatre chiens. Riche de ses premières expériences, elle s'embarque alors en 2008 pour la plus grande et prestigieuse course de chiens de traîneau : l'Iditarod. Une compétition de 1 700 km qui commémore le transport d’un sérum anti-diphtérique jusqu’à Nome en 1925, afin d’enrayer une épidémie de la maladie. Zoya terminera 2ème, tirée par 16 de ces chiens dévoués.

En plus d'être visiblement douée pour la course, Zoya dispose également d'un coeur gros comme ça. Elle est, avec son mari John Schandelmeir (champion du Yukon Quest deux ans d'affilée), l'heureuse co-propriétaire du Crazy Dog Kennels, un refuge d'une cinquantaine de huskies, dont beaucoup, abandonnés, ont été sauvés de l'euthanasie. Un bel endroit où il fait visiblement bon vivre, puisque nos deux tourteraux ont baptisé leur antre "The home of 50 happy, healthy and incredible Huskies". Je vous laisse faire la traduction.

Douze ans plus tard, Zoya ne regrette en rien les paillettes et peut se féliciter d'avoir, un jour, eu le cran de tout laisser tomber pour vivre sa vie au grand air. Douze ans plus tard : "je vis mon rêve dans les montagnes, avec ma famille et mes quarante chiens de traîneau. Mon bureau se trouve à l'extérieur, en pleine nature". 

Elle et son mari ont aujourd'hui deux filles, Jona et Olivia, âgées respectivement de six et un an. Une vie rythmée par les courses, le vélo, l'enseignement du yoga, les voyages et le temps passé avec sa famille. Que demander de plus ? Pas grand chose finalement...

En plus d’être musher et de participer à de grandes compétitions, Zoya oeuvre également au sauvetage et à la réhabilitation de chiens abandonnés, à nouveau dévoués. Fatiguée d'une vie qui ne lui convenait plus, elle tomba le costume de modèle pour celui de musheuse en Alaska. Preuve qu'il est encore possible de recommencer et de construire une nouvelle vie remplie d'amour et de passions. 

Zoya participera à l'édition 2015 de l'Iditarod en mars prochain, accompagnée de ses petits protégés

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais il y a de l'amour dans ces regards...

Zoya participera à l'édition 2015 de l'Iditarod en mars prochain, accompagnée de ses petits protégés

Pour infos, vous retrouverez Zoya et son mari sur le Denali Highway Tours. Ensemble, ils proposent une variété d’excursions et de visites en toute saison, tantôt en kart, tantôt en traîneau. On se retrouve en Alaska ?

Par Brice