À vélo, Paul et Lucie vont rouler 26 000 kilomètres pour nettoyer la planète

Publié il y a 3 mois

Comment réaliser ce rêve qui a toujours été dans un coin de notre tête ? Comment sauter le pas, prendre la décision de partir loin et de quitter nos travails, nos familles, nos amis pour découvrir le monde ?

Notre rencontre a été un levier pour se lancer dans cette aventure unique qui nous attend. Nous (Paul et Lucie) avons été d’abord amis puis nos ressemblances frappantes, notre amour du voyage, de la découverte et du sport nous ont rassemblés.

Aujourd’hui, nous sommes très heureux d’associer tous nos centres d’intérêt et surtout de réaliser ce grand rêve : partir découvrir le monde avec pour but de ramasser des déchets sur notre passage.

Crédits : Paul et Louise - Cyclo’clean

Commençons par nous présenter ?

Paul est originaire de l’Arbresle, une ville à environ 20 km de Lyon et Lucie est originaire des bouches du Rhône, un petit village proche d’Avignon.

Lucie est psychomotricienne. Dynamique et sociable, elle a toujours eu envie de découvrir de nouvelles choses, de nouvelles personnes et de nouvelles cultures. Elle a été élevée dans un jardin avec des poules et la question du compost, du recyclage et de l’écologie a toujours été importante pour elle.


Paul est ingénieur en Génie civil. Il est tout autant dynamique, mais plus solitaire. Il aime partir seul en montagne ou encore partir faire une journée de vélo. La question de la préservation de la planète est également très importante pour lui.

Nous ne sommes pas encore vaccinés contre le covid mais nous sommes vaccinés contre les déchets dans la nature ! ;)

À nous deux, nous avons gravi plusieurs sommets des Alpes, dormis plusieurs fois en bivouac, qu’il pleuve, qu’il neige, qu’il vente, rien ne nous arrête enfin…. Sauf le paddle (voir photos)

Crédits : Paul et Louise - Cyclo’clean

Crédits : Paul et Louise - Cyclo’clean

Crédits : Paul et Louise - Cyclo’clean

Crédits : Paul et Louise - Cyclo’clean

Qu’est-ce que le projet cyclo’clean ?

Cyclo’clean c’est un peu comme notre bébé. Le grand rêve de Paul est d’associer sa passion de cycliste à la découverte du monde, notamment parcourir la PANAMÉRICA. Le grand rêve de Lucie est de partir d’Europe, de sortir de sa zone de confort, se mettre à l’épreuve et aller au-delà des sentiers battus.

Crédits : Paul et Louise - Cyclo’clean

Et voilà que nos deux projets se sont associés. Malgré le contexte sanitaire, nous avons beaucoup espoir de partir en octobre 2021 pour une durée de 1 an et demi environ. Durant ces mois nous allons traverser les Amériques en vélo, d’Ushuaia jusqu’au Canada en passant par les endroits qui nous tiennent vraiment à cœur comme par exemple le Matchu Pitchu et la montagne arc-en-ciel au Pérou (5200 mètres), les temples mayas du Mexique, le Grand Canyon et le parc Yosemite aux États-Unis.

Nous allons ensuite renvoyer nos vélos et nous rendre en Asie pour visiter le Vietnam, le Cambodge, la Thaïlande et l’Indonésie. Et pour finir nous allons faire le tour de l’Australie.

Crédits : Paul et Louise - Cyclo’clean

Tout au long de notre parcours, nous souhaitons ramasser environ 3 tonnes de déchets ce qui correspond à environ 2kg de déchets par personne et par jour. 

Un grand défi pour Lucie qui n’a jamais trop fait de vélo : gravir les montagnes de l’Amérique du Sud… Heureusement, nous avons 8 mois d’entrainement physique à venir ! Effectivement, nous avons pour projet de partir en France dès que le printemps pointera le bout de son nez : nous irons pédaler le long de la VIA RHONA (de Genève à Montpellier), de la VÉLODYSSÉE (de Bretagne à Biarritz, de la VÉLOSCÉNIE (de Paris au Mont-Saint-Michel) ainsi qu'autour du LAC LÉMAN afin de nous entraîner avant de parcourir le monde !

Crédits : Paul et Louise - Cyclo’clean

Ce projet, c’est également aller à la rencontre d’associations et d’organismes locaux pour en apprendre plus sur leur fonctionnement et pour échanger sur notre vision du ramassage et du tri. La mise en avant d’actions contre les déchets a pour but de toucher et sensibiliser tous les publics.

Nous sommes actuellement en contact avec plusieurs écoles pour pouvoir partager nos aventures et sensibiliser les plus jeunes.

Crédits : Paul et Louise - Cyclo’clean

Mais….« Comment pouvez-vous être sûr de pouvoir partir en octobre 2021 ? », « comment allez-vous faire si vos vélos se cassent ? », « comment allez-vous vous doucher, bien dormir, manger ? »

Nous avons bien pensé à toutes ces questions. Des itinéraires alternatifs ont été abordés, sinon, le voyage sera un peu reculé.

Bien sûr il nous reste à peaufiner notre itinéraire et à régler de gros détails comme : où mettre nos vélos lorsque nous aimerions gravir des sommets à pieds ? Trouver des endroits sécures pour dormir, chercher le matériel le plus résistant et technique qui soit, etc etc…

Nous aurons avec nous un drone, une gopro et un appareil photo afin de partager notre aventure aux personnes qui nous suivent. La photo et la vidéo sont des points très importants pour nous afin de graver les souvenirs et de partager notre aventure. Nous partagerons également les différentes étapes de l’organisation du voyage à vélo.

Crédits : Paul et Louise - Cyclo’clean

Le soutien et les encouragements des personnes nous motivent à faire avancer ce projet : on compte sur vous pour suivre toutes nos avancées sur les réseaux sociaux. À très vite pour de nouvelles aventures ! 

Instagram https://instagram.com/cyclo.clean?igshid=19ejm2rijv3iq

Facebook : https://www.facebook.com/cyclocleantourdumonde

chloevillemant
Par Chloe Villemant

Rédactrice en chef du site Voyager Loin. Passionnée par le voyage, je vous emmène avec moi dans une belle aventure à la découverte de notre planète ! Baroudeuse 2.0 et apprentie aventurière, je suis une ultra connectée qui prend le temps de déconnecter devant la beauté du monde.