5 bonnes raisons de visiter Zagreb en famille

Publié il y a 6 ans par
Classé dans Croatie

La Croatie est le dernier pays à avoir rejoint l'Union Européenne. Celui grâce auquel les cartes dans les manuels de nos enfants ne sont plus valables. Celui qui maintenant fait douter tout le monde sur le nombre de pays membres de l'UE (25 ? 27 ? un peu plus ? 28 ? et oui 28 pays mais pour combien de temps...)

Alors au lieu de mettre ces manuels au feu, pourquoi ne pas réserver des billets pour la capitale, Zagreb, et mettre des couleurs et des parfums sur nos nouveaux voisins. Je vous propose la preuve par cinq que cette ville est faite pour des vacances en famille.

1. Une ville à taille humaine

Le cœur de la ville peut s'arpenter à pied d'autant plus qu'il compte de nombreuses rues piétonnes. Pour les parents d'enfants sportifs (ceux qui préfèrent grimper et courir plutôt que de marcher), proposez-leur de faire la course contre le funiculaire. Installez-vous dans ce wagon miniature et laissez les courir dans les escaliers ! Avec ses 66 mètres de trajet et son inclinaison à 52%, chaque mètre parcouru à son bord vaut le coup.

Et si vos enfants ont toujours besoin de se dépenser à l'arrivée, le choix à faire est simple, à droite tout autant qu'à gauche, une promenade boisée et piétonne vous offre un magnifique panorama sur la ville.

Pour tout vos autres transports, n'hésitez pas à vous pencher sur le plan du tram. Son organisation spatiale est facile à saisir et le plus dur est de comprendre le premier jour que votre ticket coûte moins cher chez le marchand de journaux qu'auprès du conducteur.

2. Des musées et un zoo à taille enfant

Aucun risque de se ruiner dans les musées. Les entrées sont gratuites pour les enfants jusqu'à 4 ou 7 ans selon les lieux et presque gratuites pour les parents (2€ en moyenne).

Le prix s'explique en partie par la taille des musées. Les amateurs d'arts et d'histoire pourraient être frustrés, mais les enfants y trouveront leur compte en profitant de tout au maximum et en quittant chaque musée avant d'atteindre leur point de rupture. C'est l'occasion de s'intéresser à l'archéologie, à l'art, aux costumes traditionnels ou à la minéralogie.

Pareillement le zoo est assez petit et s'apparente plus à la ménagerie du Jardin des Plantes qu'au zoo de Beauval. Inutile d'y prévoir toute une journée (sauf si vous souhaitez également profiter de l'agréable parc qui l'entoure), mais tout de même un bel après-midi. C'est un endroit agréable, avec des animaux nombreux et variés, quelques jeux pour les enfants et une cafétéria pour l'indispensable pause café. Ma halte favorite est face aux suricates qui semblent extrêmement occupés en permanence (quand ils ne bronzent pas).

3. Des espaces verts et des terrasses

Zagreb pourrait avoir pour slogan « Pas une rue sans son café, pas un café sans une terrasse », mais également « Pas un quartier sans son espace vert ».

Que les amateurs de toboggans se le tiennent pour dit, Zagreb peut vite devenir un paradis !

Que les parents à la recherche d'un temps de pause se le tiennent pour dit, Zagreb peut vous offrir de souffler.

Dans l'ordre, commençons par les plaisirs réservés au plus grand : la caféine. De nombreux cafés se trouvent dans des cours intérieurs, comme le 20000 lieux sous les mers (22000 milja en langue originale, dans la rue Frankopanska). Du coup, il est possible de se poser, d'abuser des cafés à des prix incroyables, d'offrir des chocolats inspirés de ce que l'on boit à Vienne à vos enfants, et de relâcher (un peu) votre attention.

Pour les parcs, c'est très simple : il y en a partout, avec quasiment systématiquement un banc et une barrière pour éviter les tentatives de fugue. Cela va du parc sur plusieurs dizaines de mètres carrés avec des jeux pour enfants de tout âge, à un espace de 4m² avec un toboggan et une balançoire. Mais n'oubliez pas qu'en général les touts petits ont rarement besoin de plus.

4. Une cuisine simple et sans légume

Le plat traditionnel comprend des boulettes de viande, très légèrement épicées et évoquant la viande à hamburger (mais ressemblant à des doigts).

Côté street-food, les bureks s'achètent partout. Ils sont incontournables. Et bonne nouvelle, il s'agit de pâte feuilletée fourrée au choix de viande, de fromage ou... de pommes de terre. A la seconde place se trouvent les pizzas. Pour moins de 2€ vous pouvez acheter des pizzas pour deux personnes (ou un seul ado) dans toutes les boulangeries.

Respirez, oubliez qu'il faut « 5 fruits et légumes par jour » et soyez satisfait qu'ils ne se baladent pas le ventre vide en râlant d'avoir faim.

5. Du shopping pour les bébés

Alors qu'ils grandissent si vite, autant renouveler son stock dans un pays où tout est moins cher. Bon il faut juste aimer le rose pour les filles et les joggings pour les garçons.

Plus sérieusement, il est plus facile d'acheter des produits bio et de qualité pour bébé en Croatie qu'en France. Les magasins allemands DM sont partout dans la ville et ils proposent de très bons produits, ainsi que de nombreuses marques à renommée internationale. Dans tous les autres magasins, une seule marque pour les petits pots (en dehors de la marque de chaque enseigne) : hipp biologique, avec une immense variété tant dans les plats salés que pour les compotes.

L'idéale pour renouveler la trousse de toilettes et manger mieux que tout le reste de la famille.

Connaissez-vous Zagreb ? Voyez-vous d'autres atouts en faveur de cette ville pour une visite en famille que j'aurai oublié ? 

Et sinon êtes-vous prêt à tenter l'aventure ?