10 portraits puissants d'autochtones en Amazonie, les rescapés du monde

Publié il y a 5 ans par Brice

Le nord de l'Amazonie équatorienne, qui englobe les provinces de Sucumbios et d'Orellana, est le foyer de cinq groupes Autochtones et tribaux : Cofán, Secoya, Siona, Kichwa, et waorani, de véritables rescapés du monde.

Des décennies d'extraction d'huile, de colonisation, de conversion religieuse forcée, et de déforestation ont eu un impact profond sur la forêt tropicale et ses cultures indigènes. Pourtant, au milieu de cette absurde destruction, des peuples se battent pour conserver leurs cultures, leur forêt, leur dignité...

Marina

Marina est l'une des dernières femmes Cofàn qui connaît les chansons de ses ancêtres. Lorsqu'elle aura disparu, ces chansons et les histoires qu'elles véhiculent seront perdues à jamais.001 © Mitch Anderson

Un homme de la tribu Siona

Un rescapé du monde contemple la rivière de son canot juste avant le coucher du soleil sur la rivière Eno, province de Sucumbíos, Amazonie équatorienne.10 portraits puissants d'autochtones en Amazonie © Alex Goff

Deux frères de la tribu Secoya, province de Sucumbíos

003 © Alex Goff

Une femme Waorani

Une femme Waorani pose sur le bord de la Wilderness Yasuní, dans la province d'Orellana.004 © Alex Goff

Femme Siona

Costume traditionnel, Sotosiaya, province de Sucumbíos.005 © Mitch Anderson

Emergildo Criollo

Le chef et coordinateur du projet ClearWater, Emergildo Criollo, affiche les déchets laissés par Chevron-Texaco en Amazonie équatorienne. ClearWater s'emploie à fournir de l'eau propre pour les personnes vivant dans les zones contaminées.
 

006 © Mitch Anderson

Peuple Yanomami

SECOYA est une ONG indigéniste brésilienne de coopération et de services auprès du Peuple Yanomami. Créée en 1997 par Mr Silvio Cavuscens, d’origine suisse, ils travaillent avec les peuples indigènes d’Amazonie depuis plus de 33 ans. SECOYA développe 4 programmes de travail : Education bilingue et différenciée/ Prévention de santé/Développement d'alternatives économiques et durables/Défense des droits des peuples Autochtones. Le tout spécifiquement orienté vers les Yanomami de l’Etat d’Amazonas au Brésil.007 © Mitch Anderson

Bolivar

Bolivar est un aîné de la communauté Siona de Orahuëaya, située sur la rivière Aguarico, dans la province de Sucumbíos. Bolivar a demandé à être pris en photo, il a redressé sa couronne et a fièrement regardé la caméra.008 © Alex Goff

Le chasseur borgne

Malgré son handicap, ce guerrier Waorani est un chasseur de renom (sarbacane). Photo prise sur le territoire Waorani, Yasuní Wilderness.009 © Mitch Anderson

Les plus beaux sourires

Des enfants Siona tout sourire pendant que des techniciens des collectivités locales construisent un système de récupération de pluie, qui fournit désormais de l'eau potable à toute la famille. (En savoir plus sur ce projet)010 © Mitch Anderson

RAPPEL : Une tribu d'Amazonie regarde pour la première fois des images sur notre civilisation dont ils se méfient tant. On leur a demandé de nous faire part de ce qu’ils pensaient de notre mode de vie, de nos bons cotés et de nos mauvais cotés. Une belle leçon d’humilité.