Slimane partage un message très fort après le décès de Nahel

Révélé en 2016 dans The Voice, Slimane est maintenant un père de famille et artiste accompli. Après le drame survenu ce 27 juin, il a pris la parole.

© Crédits photos : TF1

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

Décidément, l’année 2023 aura connu beaucoup d’agitation. Pour commencer, dans un contexte marqué par l’inflation, les Français ont eu beaucoup de mal à accepter la réforme des retraites portée par le gouvernement. Résultat ? De janvier à juin, les syndicats et les partis d’opposition ont manifesté pour faire reculer l’exécutif. D’abord, pacifique, la mobilisation a fini par se tendre avec le recours au 49.3. Par la suite, les pouvoirs publics ont dû faire face aux actions de protestations des écologistes. Le ministre de l’Intérieur a alors dissolu le mouvement des soulèvements de la terre. Mais, ce 27 juin 2023, le pays a connu un nouvel embrasement. En effet, un adolescent de 17 ans, Nahel, a perdu la vie lors d’un contrôle de police, d’une balle dans l’abdomen. Le sujet, éminemment sensible et politique, divise l’opinion et la sphère politique. Malgré tout, certaines stars comme Slimane sortent du silence pour commenter les faits ou appeler au calme. On vous explique tout.

Les émeutes ont secoué la France pendant plus de 3 nuits

Si le décès du jeune homme a pris une telle importance dans le débat public, c’est sans doute à cause de la vidéo publiée quelques heures après le drame. En effet, alors que les policiers avaient indiqué que la voiture leur fonçait dessus, ce qui justifiait d’ouvrir le feu, les images prises par une passante prouvent le contraire. Une scène choquante, qui a fait le tour des réseaux sociaux. D’ailleurs, le président de la République a très vite réagi, en parlant d’un acte inexcusable. Ce qui explique pourquoi des stars comme Slimane ou Kylian Mbappé ont aussi pris position sur le sujet.

Il faut dire qu’à Nanterre, ville d’origine de Nahel, le chagrin a vite viré à la colère, voire à la révolte chez certains jeunes. Pire : les affrontements et dégradations ont fini par s’étendre à toute la France. Ainsi, des émeutes ont eu lieu à Marseille, Toulouse, Paris, Lyon, mais aussi Rennes, Nantes ou encore Plougastel. Une situation amplifiée par des outils comme Snapchat et Whatsapp, qui permet d’agir de façon très organisée pour les jeunes. Et, même si des vedettes comme Slimane ont déploré la mort de Nahel, l’État compte rester ferme dans la répression des émeutes. À l’heure où nous écrivons ces lignes, les participants à des actes de vandalisme et de pillage passent devant le juge, en comparution immédiate. Et, d’après les avocats, les premières peines prononcées semblent plus sévères que d’habitude.

À lire Slimane bientôt dans une célèbre émission sur France 2, « C’est un rêve de le faire »

Slimane
Slimane en novembre 2019 – Crédits Photos : Getty Images

Slimane s’adresse à ses abonnés

Il y a une semaine, lorsque la triste nouvelle a commencé à circuler sur les réseaux sociaux et à faire la une, plusieurs personnalités ont immédiatement tenu à rendre hommage à Nahel. À l’image d’Omar Sy, qui a indiqué qu’il avait une pensée particulière pour la famille de l’adolescent.

« Mes pensées et prières vont à la famille et aux proches de Naël, mort à 17 ans ce matin, tué par un policier à Nanterre. Qu’une justice digne de ce nom honore la mémoire de cet enfant. », écrit l’ancien acolyte de Fred Testo.

Par la suite, DJ Snake a aussi beaucoup réagi dès le lendemain du drame.

« Une maman va enterrer son fils pour un défaut de permis. L’histoire se répète, encore et encore, ça va s’arrêter quand ?! Pensées pour Naël et ses proches. J’ai pas les mots… »

Aussi, Slimane a fini par s’exprimer concernant ce triste décès. Dans un long texte publié sur Instagram, l’artiste n’a pas seulement évoqué sa tristesse à l’annonce de ce tragique coup de feu. Il défend un avis nuancé, où la soif de justice ne signifie pas forcément le rejet des forces de l’ordre.

« Être horrifié par les images du meurtre de Nahel ce n’est pas être contre la police, c’est être horrifié par le symbole d’une république qui tue nos frères. Nos enfants c’est avoir un cœur qui bat, c’est profondément vouloir la justice… », commence Slimane.

En effet, avec les violentes émeutes qui ont émaillé la France depuis la semaine dernière, le débat a rapidement évolué. Alors que le policier qui a tiré sur Nahel reste encore mis en examen, la colère a encore du mal à retomber. Certains responsables politiquent, à l’image de Jean Messiah, prennent faits et causes pour l’agent inculpé pour homicide volontaire. Ainsi, une cagnotte en ligne a vu le jour, pour soutenir le policier et sa famille. Pour l’heure, plus de 1,3 million d’euros ont déjà été collectés. Une manœuvre que Slimane a beaucoup de mal à accepter.

« Être horrifié par cette cagnotte qui a été faite pour un présumé assassin ce n’est pas être contre un système mais c’est lire entre les lignes. C’est comprendre avec effroi que la haine et le racisme ne se cachent plus depuis bien longtemps et même face à la pire cruauté qui est celle d’enlever la vie… »

Slimane
La story partagée par Slimane – Crédits Photos : Capture Instagram

Sources : mradio.fr

Voyager Loin est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :