Aide au logement : jusqu’à 600 euros pour les saisonniers, voici comment faire la demande

Une aide au logement est offerte aux saisonniers agricoles. Ce soutien est alloué pour faciliter l’hébergement. On fait le point.

© Crédits photos : IStock

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

L’État a décidé de soutenir les saisonniers agricoles en leur accordant une aide au logement. En effet, le coût de l’hébergement temporaire est souvent un frein pour ces travailleurs. Grâce à cette aide, ce problème est résolu. De plus, cette offre est un avantage pour les agriculteurs qui manquent de main-d’œuvre pendant les récoltes.

Vous faites partie des saisonniers agricoles et vous avez besoin d’un logement ? Action Logement a une solution pour vous. Elle vous propose une aide financière pour couvrir vos frais d’hébergement. Comment faire pour en bénéficier ? Quel est le montant exact de l’aide ? Comment la demander ? Nous allons vous expliquer tout ce qu’il faut savoir.

La raison d’être de cette aide au logement

Quand vient le temps des récoltes, les entreprises agricoles ont besoin de beaucoup de bras. Que ce soit pour ramasser, cueillir ou vendanger, il leur faut multiplier par trois ou par quatre le nombre de leurs employés. Cette période peut s’étendre sur plusieurs mois.

À lire Retraite Agirc-Arrco : ces justificatifs à ne surtout pas oublier de renvoyer si vous avez des enfants à charge

Cependant, où loger tous ces travailleurs supplémentaires ? En effet, les locaux des entreprises agricoles sont souvent trop petits pour accueillir tout le monde. Ainsi, les saisonniers agricoles doivent alors se rabattre sur les hôtels ou autres locaux d’hébergement.

Heureusement, il existe une aide au logement pour leur faciliter la vie. Cette aide financière, mise en place en 2020, leur permet de trouver un hébergement confortable.

Aide au logement
Les mains d’une femme remettant des billets de banque en euros sur un fond rose – Crédits photos : iStock

Qui peut bénéficier de cette aide au logement ?

Vous voulez profiter de l’aide au logement ? Pour y avoir droit, vous devez remplir deux conditions essentielles. Cette aide a pour but de vous offrir un toit confortable pendant votre activité saisonnière. Ainsi, la première condition est d’être un saisonnier agricole.

D’ailleurs qu’est-ce que cela veut dire exactement ? Nos confrères de Démarches Administratives, dans un article publié le 22 juin dernier, ont tenté de répondre à cette question. Ainsi, être saisonnier agricole implique :

« Qu’il faut avoir signé un contrat pendant les récoltes. »

En gros, peu importe le type de contrat que vous avez signé, ou la taille de l’exploitation où vous travaillez, cette aide est pour vous si vous êtes saisonnier agricole. La deuxième condition est d’être un saisonnier agricole qui paye un hébergement.

À lire Impôts : soyez vigilants, ces types d’arnaques très répandus peuvent vous coûter très cher

Voici quelques exemples d’hébergements possibles :

  • Une chambre d’hôtes
  • Un camping
  • Un gîte
  • Une résidence de tourisme
  • Un logement dans un parc locatif privé, intermédiaire ou social

Cependant, il faut noter que les personnes logées dans un CROUS ne sont pas concernées par cette aide.

Quel est le montant de cette aide au logement ?

L’aide au logement pour les saisonniers agricoles est de 150 euros par mois. Comme c’est une activité saisonnière et non permanente, la loi limite cette aide à 4 mois par an. Ainsi, le montant annuel maximum de ce coup de pouce pour les saisonniers agricoles est de 600 euros.

Toutefois, si vous avez un contrat qui s’étend sur deux années civiles, vous pouvez bénéficier de plus de mois d’allocations. Nos confrères de Démarches Administratives ont illustré ce cas.

« Si vous avez un contrat qui court de septembre 2023 à avril 2024, vous pouvez en tout percevoir 1 200 euros d’aide », peut-on lire dans l’article.

Néanmoins, 4 ou 8 mois d’allocation, n’oubliez pas que chaque mois, il faut respecter les deux conditions énoncées précédemment.

À lire Loyer de solidarité : quels sont les montants de la réduction au 1er octobre 2023 ?

Comment et à qui en faire la demande ?

Vous voulez demander de l’aide au logement pour les saisonniers agricoles ? Vous devez d’abord télécharger le formulaire de demande sur le site d’Action Logement. Ensuite, vous devez le remplir, le signer, et y ajouter les pièces justificatives suivantes avant de l’envoyer.

Aide au logement
Des personnes qui récoltent des raisins – Crédits photos : iStock

À savoir :

  • Une copie recto verso de votre carte d’identité, de votre passeport, de votre permis de conduire au format européen ou de votre carte de séjour
  • Une copie de la DPAE (déclaration préalable à l’embauche) ou de l’accusé réception de la DPAE du demandeur à l’employeur
  • Une copie de votre contrat de travail, sauf si l’employeur a utilisé le dispositif Tesa (titre emploi simplifié agricole)
  • Une copie du contrat ou du justificatif d’hébergement
  • Un relevé d’identité bancaire
  • Une copie de toutes les quittances de loyer ou de redevance et des bulletins de salaire qui correspondent à cette période

Vous pouvez envoyer votre dossier par mail ou par courrier. Voici les coordonnées indiquées par le même article de Démarches Administratives cité précédemment :

  • Par mail à l’adresse : aidebordeaux@actionlogement.fr
  • Par courrier à l’adresse : ACTION LOGEMENT SERVICES, Direction des Opérations, 26 rue des Maraîchers TSA 60100, 33044 BORDEAUX Cedex

Cela dit, n’attendez pas trop pour envoyer votre dossier en vue d’une aide au logement. En effet, vous avez six mois maximum après le début du travail saisonnier pour le faire.

À lire Taxe foncière : il ne vous reste que quelques jours pour activer le prélèvement automatique

Voyager Loin est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :