Complémentaire santé : comment payer moins cher ? Les solutions possibles

Pour obtenir une remboursement intégral, il vaut mieux avoir un complémentaire santé, en plus de l'assurance maladie.

© Crédits photos : iStock

Montrer le sommaire Cacher le sommaire

En France, depuis 1945, les citoyens ont acquis un certain nombre d’acquis sociaux. Notamment concernant leurs santés et le remboursement des frais qui en découlent. Néanmoins, l’aide de l’assurance maladie ne suffit pas toujours à régler toutes ces dépenses. Médicaments partiellement remboursés, hospitalisations, dispositifs optiques ou auditifs… Pour faire face, les Français doivent donc avoir recours à une complémentaire santé. En clair, il faut se faire assurer par une mutuelle privée, ce qui peut avoir un coût important. D’autant que les tarifs ont augmenté en 2022 puis en 2023. Heureusement, pour ceux qui veulent faire jouer la concurrence, il existe des moyens simples pour résilier son contrat. On fait le point.

Gare à la hausse des cotisations !

De nos jours, les salariés français ont quasiment tous droits à une complémentaire santé de groupe, grâce aux contrats que leurs employeurs négocient pour le personnel. En revanche, les retraités, les étudiants ou encore ceux qui travaillent en indépendants doivent financer cette mutuelle eux-mêmes. Or, lorsqu’on ne bénéficie pas d’une offre négociée collectivement, la facture peut très vite grimper. D’autant que les compagnies d’assurances ou encore les organismes de prévoyance ont bien profité de l’inflation. En moyenne, d’après l’UFC-Que choisir, le montant de leurs cotisations a augmenté de 7,1 %. Pour obtenir ces chiffres, l’association a étudié 594 avis d’échéances. Les données collectées auprès des participants montrent également que les cotisations ont grimpé, en moyenne, de 126 euros cette année. D’ailleurs, 20 % des personnes ayant participé à cette étude ont même dû payer 240 euros de plus que l’année précédente.

Cela dit, il existe des solutions pour avoir une complémentaire santé sans payer aussi cher. En effet, depuis 3 ans, les assurés ont la possibilité de résilier leur contrat à tout moment. Une seule condition : que la résiliation ait lieu au moins 12 mois après la souscription du contrat. Une avancée âprement négociée, après la mobilisation de plusieurs associations, dont l’UFC-Que Choisir. Grâce à ce progrès, les consommateurs peuvent faire jouer la concurrence. Et ainsi se tourner vers la complémentaire santé la plus avantageuse sur le plan tarifaire.

À lire Camille Cerf : cette touchante attention pour l’anniversaire de son compagnon, Théo Fleury

Comment résilier le contrat qui vous lie à votre mutuelle ?

Il vous suffit de le demander par écrit, par une lettre ou un mail. Toutefois, pour éviter que votre assurance ne fasse la sourde oreille, le mieux reste encore de signifier la résiliation au moyen d’un courrier recommandé avec accusé de réception. Pour éviter de perdre du temps, vous pouvez procéder à cet envoi en ligne directement depuis le site de La Poste.

Complémentaire santé
Les Français payent leur complémentaire santé de plus en plus cher – Crédits Photos : iStock

Complémentaire santé : jetez un œil aux garanties !

Lorsqu’on choisit une offre auprès d’un assureur, le prix ne doit pas constituer le seul critère. En effet, l’étendue des soins, traitements et actes remboursés par la mutuelle à une grande importance. Il faut donc l’évaluer au regard de votre âge mais aussi de vos potentiels problèmes de santé. Ainsi, certaines personnes pourront se contenter d’une formule basique et bon marché. Mais d’autres, ayant des antécédents et des besoins particuliers, devront prendre ces impératifs en considération, pour souscrire une complémentaire santé.

Seulement, démêler le vrai du faux ou encore comprendre les garanties prévues peut parfois s’avérer très difficile. En cause ? Le manque de clarté des assureurs concernant les offres qu’ils proposent. Aussi, les assurés ont bien du mal à saisir les soins pris ou charge ou non. Et aussi, la part de remboursement à laquelle ils peuvent s’attendre sur certains actes médicaux.

Une mutuelle négociée via l’UFC-Que Choisir

En plus d’informer la population, cette association fait aussi tout son possible pour défendre l’intérêt des consommateurs. Aussi, elle a décidé de s’attaquer directement au problème de la complémentaire santé. Pour ce faire, Que choisir a fait paraître un appel d’offre, auprès des 10 plus grandes sociétés d’assurance françaises. Résultat ? L’association peut désormais proposer une convention collective à celles et ceux qui en ont besoin. Cette offre, à prix bloqué pendant 24 moins, propose de nombreux avantages comme :

À lire Amélie Neten dévoile le message inadmissible d’un hater, « Vive les réseaux sociaux »

  • Une couverture adaptée aux besoins de tout le monde
  • Aucun délai de carence
  • Une réponse rapide aux réclamations et demandes des assurés.

Pour vous renseigner, cliquez ici ou composer le 02 70 00 35 25. La campagne d’achat groupé prendra fin au 8 août 2023. Alors ne traînez pas !

Sources : quechoisir.org

Voyager Loin est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :