Les derniers posts Buzzly, mon meilleur pote ! Découvrir Mon actu0Favoris0À voir plus tard0Historique
Les chaines à suivre Voyager LoinFloraDavid Louvet-RossiJohanVDM de voyagePartir à New YorkMarc SoulierJérémThomas LaverneAmandineBTravel Me HappyMarieHélèneLaurameltourLaetitiaEmilyLaurianneNathalieMargot

Voyager permet d'être en bien meilleure santé, parole de scientifiques

Brice 26 mai 2015

Si tant est qu'il fallait une autre raison de tenter le frisson de l'aventure et d'explorer les quatre coins de notre monde, sachez que voyager est excellent pour la santé, qu'elle soit physique ou mentale, parole de scientifiques. 

Outre les avantages psychologiques évidents à faire son sac et à partir vers de nouveaux horizons en laissant derrière nous tous nos problèmes, il est aujourd'hui scientifiquement prouvé que le voyage contribue à une meilleure santé physique et mentale, comme le traitement du stress ou de la dépression couramment entrelacés dans nos vies trépidantes.

Les avantages spirituels de voyagerloin l'emporteraient donc sur les médicaments ou autres conseils qu'un psychiâtre pourrait vous donner. On s’en doutait un peu, mais qu'il est bon d'être conforté dans ses certitudes.

C’est en tout cas ce que révèle une analyse qui établit des liens de cause à effet entre le voyage et la baisse des risques de maladies du cœur et des troubles dépressifs. D’après le rapport de cette analyse, produite par The Global Commission on Aging et le Transamerica Center for Retirement Studies (en collaboration avec la U.S. Travel Association), les femmes qui prennent des vacances tous les six ans ou moins souvent risquent davantage d’être victimes d’un infarctus ou d’une maladie coronarienne que celles qui s’offrent des vacances deux fois par an.

De leur côté, les hommes ne sont pas épargnés par les bénéfices, puisque ceux qui ne prennent pas de vacances annuelles auraient 30% de chances supplémentaires de mourir d’un infarctus. Selon un neuropsychologue, voyager permettrait même une diminution les risques de contracter la maladie d’Alzheimer. "Quand vous exposez votre cerveau à un environnement inédit, nouveau ou complexe, ses neurones se développent et accroissent son rendement", explique le monsieur. Même le stress inhérent à certains voyages peut être bénéfique, forçant ainsi le cerveau à rester en alerte.

Les enfants ? Parlons-en. Les effets bénéfiques du voyage se font également ressentir chez nos petites têtes blondes. Des recherches menées et financées par l'US Travel Association ont permis de constater que les enfants (âgés entre 12 et 18 ans) qui s'expatrient de leur région se voient plus intéressés par l'école et les études. Les chercheurs ont bien sûr pris soin d'évaluer des enfants à partir d'un éventail de classes sociales. Les résultats sont ainsi les mêmes pour tous.

John Lehrer (The Guardian) nous offre un point de vue intéressant sur ce sujet dans son article "Why We Travel". Selon lui, nous éloigner de nos vies permettrait d'aborder nos problèmes sous de nouvelles perspectives. Ainsi, des problèmes qui pourraient paraître catastrophiques ou ingérables sur le moment, pourraient en fait être facilement résolus grâce à un point de vue nouveau.

Bien sûr, rien de tout cela n'est pertinent si vous ne voyagez que pour les images, et non pour l'expérience. L'achat d'un billet n'est qu'une première étape. Voyager autour du monde sans s'immerger dans une nouvelle culture ne permettra pas de voir les choses sous un angle différent. Voyager devient alors contre-productif. Si vous refusez la nourriture, ignorez les coutumes, craignez la religion ou évitez les gens, vous feriez mieux de rester à la maison. Oubliez le familier, rejeter vos peurs et embrassez l'incertitude qui accompagne les joies de l'exploration, c'est bon pour la santé. 

Bon voyage. 

Source :Theplaidzebra.com
Likez cet article sur facebook
Partager sur Facebook Tweet
Les posts recommandés par VoyagerLoin
Voir plus d’articles
<