Les derniers posts Buzzly, mon meilleur pote ! Découvrir Mon actu0Favoris0À voir plus tard0Historique
Les chaines à suivre Voyager LoinFloraDavid Louvet-RossiJohanVDM de voyagePartir à New YorkMarc SoulierJérémThomas LaverneTravel Me HappyAmandineBMarieLauraHélèneMargotmeltourNathalieLaetitiaEmilyLaurianne

Trois spots d'observation des animaux en Nouvelle-Zélande

AmandineB 18 avril 2014

La nouvelle-Zélande... Pays de la nature... Territoire sauvage du bout du monde pour nous français... Là-bas, on peut observer en toute tranquillité des animaux qu'il nous serait difficile voire impossible d'apprécier sur nos côtes ou dans la mer : des lions des mer massés sur les côtes par centaines, des manchots, des dauphins, des baleines... Les plus téméraires partiront même en quête du Kiwi, emblème national aujourd'hui menacé.

Kaikoura : Ile du Sud

Premier spot, sans doute le plus touristique et celui que vous trouverez sans doute le plus facilement : Kaikoura. Tout voyageur qui arrivera à Kaikoura par la route, depuis le nord ou depuis le sud, ne pourra pas manquer les colonies de phoques qui s'étendent sur les côtes. Lorsque j'y étais, les petits tétaient encore leur maman, un spectacle magnifique... Une observation totalement libre et gratuite !

Crédit photo: Amandine Bernigaud Crédit photo: Amandine Bernigaud

Activité numéro 1, mais qui se paye, le Whale Watching, ou l'observation des baleines. Une activité qui doit être généralement réservée et qui peut être annulée au dernier moment. En effet, si aucune baleine n'est observée au large, si ces dames sont sorties de la zone d'observation pour la journée, alors on vous propose de revenir le lendemain. Ce qui est plutôt honnête puisque vous êtes quasi sûr à 100 % de pouvoir observer le cétacé lorsque vous embarquez dans le bateau.

Autre activité et pas des moindres, la nage avec les dauphins. Un jolie rêve qu'il est possible de réaliser à Kaikoura. Mais attention, la réservation est indispensable !

Enfin, dernière activité : le scenic flight. Ces vols de 30 minutes en petits avions coûtent plus chers que les autres activités mais vous permettent de tout voir, la baie et la réserve vue du ciel, les baleines les jours où elles sont là, les dauphins, les phoques et même les orques !

Crédit photo: Amandine Bernigaud Crédit photo: Amandine Bernigaud

Le jour où j'étais à Kaikoura, les baleines n'étant pas au rendez-vous, j'ai voulu nager avec les dauphins mais tout était déjà complet, je me suis donc rabattue sur l'avion et j'avoue ne pas avoir été déçue... La vue est à couper le souffle et j'ai même pu observer un petit groupe d'orques naviguant au large des côtes...

Oamaru : Ile du Sud

450 kilomètres au sud de Kaikoura se trouve la ville d'Oamaru. Ici, vous retrouverez un musée assez spécial qui vous permettra d'attendre la tombée de la nuit pour aller observer les manchots aux yeux jaunes mais aussi les manchots bleus, les plus petits du monde. Oamaru est donc la ville du Steampunk, un genre très victorien de la science fiction, et évoluant dans un univers extravagant de machines à vapeur de toutes sortes. Les créations sont des versions alternatives d'objets et de constructions de l'Angleterre du 19ème siècle. Une pause culturelle avant de retourner voir la nature...

Et plus tard, sur cette plage d'Oamaru, à la tombée de la nuit, les manchots aux yeux jaunes sortent de l'eau et remontent une grande falaise pour arriver tout près de vous et se cacher des prédateurs pour la nuit.

Crédit photo: Amandine Bernigaud Crédit photo: Amandine Bernigaud

Baie d'Otago : Ile du Sud

Faites de nouveau route vers le sud, et vous retrouverez 100 kilomètres plus bas, la Péninsule d'Otago. Allez dans un premier temps près de l'Albatros Center pour y admirer les cormorans et autres oiseaux habitants de la péninsule. Près de là, vous trouverez une indication vous menant chez un guide proposant ses services pour vous aider à observer les petits manchots aux yeux jaunes, ces Spheniscidae les plus rares au monde. Si vous n'êtes pas patient, que vous êtes pressé et que vous n'aimez pas trop marcher, cela semble être la meilleure option pour vous. Cependant, les aventuriers préfèreront se diriger vers Sandfly Bay, une réserve naturelle protégée, où ils retrouveront après quelques kilomètres de marche, un abri pour observer les manchots. Le parcours pour y arriver est semé d'embûches, et notamment de lions de mer bien installés, et qui peuvent parfois vous empêcher de passer...

Crédit photo: Amandine Bernigaud Crédit photo: Amandine Bernigaud

Mais le jeu en vaut la chandelle !

Où trouver le kiwi, l'emblème national aujourd'hui menacé ?

Enfin, difficile de partir de Nouvelle-Zélande sans avoir pu observer son symbole national, le site Kiwis for kiwi (http://www.kiwisforkiwi.org/about-kiwi/where-to-see-kiwi/) répertorie tous les lieux où se cache le petit animal.

Il semble cependant très difficile à trouver, il est ainsi préférable de camper dans le sud de l'île du Sud voire même sur l'île du Rakiura National Park pour entendre le cri caractéristique du petit animal qui ne sort bien souvent que la nuit et partir à sa recherche.

Likez cet article sur facebook
Partager sur Facebook Tweet
Les posts recommandés par VoyagerLoin
Voir plus d’articles
<