Les derniers posts Buzzly, mon meilleur pote ! Découvrir Mon actu0Favoris0À voir plus tard0Historique
Les chaines à suivre Voyager LoinFloraDavid Louvet-RossiJohanVDM de voyagePartir à New YorkMarc SoulierJérémThomas LaverneTravel Me HappyAmandineBMarieLauraHélènemeltourEmilyLaetitiaLaurianneMargotNathalie

Les 9 questions à se poser pour préparer son tour du monde (Part.2)

Emily 27 février 2014

Avant de poursuivre la lecture, nous vous invitons à lire la 1e partie de ce dossier : Les 9 questions à se poser pour préparer son tour du monde (1e partie)

5. Quel  budget ?

Cela dépend vraiment des gens. Je pourrais dire 10 000 euros est le budget idéal pour un tour du monde d’un an « classique » avec billets d’avions en passant par l’Asie et l’Amérique du Sud. Mais cela dépend de chacun. Comment voyagez-vous et combien vous dépenser sur place d’habitude ? Hôtel, auberge de jeunesse ou couchsurfing ? Pensez aux activités que vous pourriez avoir envie de faire et qui sont chères comme la plongée. Personnellement, je n’ai pas fait de plongée pendant mon tour du monde car ça ne rentrait pas dans mon budget.

D’abord quel budget avez-vous ? Si vous mourez d’envie de partir faire le tour du monde maintenant, ne vous dites pas j’irais quand j’aurais de l’argent, certains font cela et ne partent jamais ou est-ce une excuse ? Sinon donnez-vous un certain temps pour économiser, comme quoique que ce soit qu’on a envie d’acheter, on met un peu de côté tous les mois pour atteindre une certaine somme.

Ma technique pour garder un budget réduit

Une fois les achats de départ et billets tour du monde payés, je me suis fixée un budget fixe pendant mon voyage d’environ 500 euros par mois. Ensuite, j’adapte ma façon de voyager en fonction du pays où je me trouve. Donc en Inde, Thaïlande et toute l’Asie du sud-est, j’allais à l’auberge de jeunesse, au restaurant et je sortais beaucoup. En Australie, Nouvelle Zélande et au Brésil, je faisais du couchsurfing ou logement chez l’habitant et mangeait plutôt de la nourriture achetée au supermarché ou des sandwichs. A la fin du mois, j’avais dépensé la même somme en moyenne. Lisez les bons conseils d’Héliane pour débuter le couchsurfing.

Perrito Moreno, Argentine - Photo: Emily TravelAndFilm Perrito Moreno, Argentine - Photo: Emily TravelAndFilm

Mais il ne faut pas être trop rigide dans le budget non plus car lorsque vous êtes à l’autre bout du monde comme en Patagonie ou en Polynésie Française, tout est très cher. Mais ce serait dommage d’aller au Sud de l’Argentine sans voir le glacier Perrito Moreno par exemple, et zapper Bora Bora alors que vous êtes à Tahiti donc prévoyez un budget pour les imprévus. Ma technique pour ne pas manquer ces lieux magnifiques si on a peu d’argent, c’est de se priver sur la nourriture ou le confort de l’hébergement, car en rentrant, vous ne repenserez plus au sandwich pas terrible ou au matelas par terre pour dormir, par contre si vous avez zappé un endroit magnifique pour cause de budget, vous risquez de le regretter et quand retournerez-vous aussi loin ?

Bora Bora, Polynésie Française - Photo: Emily TravelAndFilm Bora Bora, Polynésie Française - Photo: Emily TravelAndFilm

6. Et la santé ?

Avant de partir faire un tour du monde, il faut un minimum de préparation en allant chez le médecin, il vous prescrira quelques médocs d’avance pour les éventuels petits problèmes de santé sur la route qu’on peut largement régler grâce à l’automédication avec des médicaments qu’il vaut mieux emmener avant de partir car on n’est pas sûrs de les trouver sur place, comme contre la diarrhée ou l’infection urinaire et la pilule (surtout pour les filles), car peu importe ou vous allez, cela peut vous arriver.

Il est sage aussi d’avoir ses vaccins à jour et d’en faire quelques uns comme l’hépatite A et la typhoïde qui sont indispensables au voyageur, après certaines personnes feront l’encéphalite japonaise ou la rage, mais franchement réfléchissez si c’est bien utile avant selon les destinations où vous allez. Plus de renseignements sur la vaccination ici. Regardez les pays que vous avez choisis et faites en fonction, et pas de psychose, ça devrait bien se passer. La majorité des gens qui partent faire le tour du monde reviennent vivants et ravis.

Choisir une assurance. Pour choisir son assurance-voyage, il faut bien regarder les contrats et comparer. Et surtout pensez bien aux activités que vous comptez faire notamment si elles sont extrêmes. Ryan a fait un article détaillé sur les assurances de voyage sur son blog lecasados.com.

7. Qu’est-ce que j’emmène ? Faire son sac.

Essayez de faire votre sac le plus léger possible. Faites votre sac comme si vous partiez deux semaines. Si un pull, pantalon et chaussures de marche semblent indispensables, avez-vous vraiment besoin d’une tente et d’un duvet ? Bien sûr cela dépend des destinations et des saisons. Bien choisir son sac est important aussi car vous l’aurez sur le dos très souvent, pour cela je laisse Johan vous conseiller en détails sur son blog prendstonsac.com. Pensez aussi à votre trousse à pharmacie. Et choisissez vos accessoires en fonction de vos envies et besoins : appareil photo, caméscope, ordinateur, mp3, téléphone, etc.

Evitez de faire la même erreur que moi, j’étais partie beaucoup trop chargée, j’ai laissé mon sac de couchage en Chine mais mon sac était beaucoup trop lourd tout au long du voyage.

8. Que faire avant de partir ?

Et bien vous pouvez préparer votre voyage en lisant des articles sur internet pour commencer et vous inspirer. Vous pouvez préparer votre tour du monde avec des livres comme ceux que Sarah conseille sur leblogdesarah et avec des guides de voyage. Achetez au moins celui du premier pays ou vous comptez vous rendre comme lonely planet ou le guide du routard pour avoir le maximum d’infos, puis les autres au fur et à mesure du voyage.

Sans titre Photo: Emily TravelAndFilm

Aller à des conférences et réunions de préparation de tour du monde ou de voyages avec l’association ABM si vous êtes à Paris et dans plusieurs grandes villes de France.

Voir votre famille et faire la fête avec ses amis, avant de partir, comptez du temps pour cela, car si vous partez un an, les gens voudront vous voir avant de partir, donc bons dîners et fêtes arrosées en perspective. Et puis s’occuper de son boulot et de son appart.

9. Et le retour ?

C’est une question qu’il faut se poser aussi avant de partir. Alors si vous avez posé un congé sabbatique, et que vous adorez votre boulot. C’est simple, vous reprendrez votre boulot comme avant. Mais ayant rencontré pas mal de gens qui ont fait  le tour du monde ; si certains, contents de l’avoir fait, ont repris leur vie d’avant, nombreux sont ceux qui ne voulaient pas reprendre leur travail et nombreux sont ceux qui voulaient changer de vie. Attention danger, un tour du monde peut rendre « travel addict » : vous devenez comme un drogué qui ne peut plus se passer de voyager. Car en faisant le tour du monde, à chaque fois, on pense à ce qu’on n’a pas encore vu et on se dit que la prochaine fois qu’on reviendra dans ce pays, on ira visiter ça et ça. Et puis parce qu’on ne peut pas se lasser de découvrir de nouveaux paysages, de nouvelles cultures. C’est exactement ce qui m’est arrivé.

Likez cet article sur facebook
Partager sur Facebook Tweet
Les posts recommandés par VoyagerLoin
Voir plus d’articles
<