Les derniers posts Buzzly, mon meilleur pote ! Découvrir Mon actu0Favoris0À voir plus tard0Historique
Les chaines à suivre Voyager LoinFloraDavid Louvet-RossiJohanVDM de voyagePartir à New YorkMarc SoulierJérémThomas LaverneTravel Me HappyAmandineBMarieLauraHélèneMargotmeltourNathalieLaetitiaEmilyLaurianne

Les 9 questions à se poser pour préparer son tour du monde (Part.1)

Emily 26 février 2014

Comment préparer son tour du monde et par où commencer? Déjà commençons par se poser les bonnes questions. J’ai moi-même fait le tour du monde de juin 2008 à mai 2009 pendant 10 mois et demi toute seule. Je suis allée en Inde, Chine, Asie du Sud Est (Thaïlande, Laos, Vietnam, Cambodge, Malaisie, Singapour, Indonésie) Australie, Nouvelle Zélande, Polynésie Française, Île de Pâques, Chili, Argentine, Brésil, Bolivie, Pérou, Équateur et Colombie.

Sans titre

J’ai commencé à préparer mon tour du monde en mars, soit seulement trois mois avant de partir et tout s’est très bien passé. Je vous donne ici quelques conseils pour préparer son tour du monde mais aussi mes astuces personnelles ou les erreurs que j’ai faites que je vous conseille d’éviter. Et sinon, dans la préparation de votre tour du monde, n’oubliez pas de laisser de la place à l’improvisation. Voici donc les bonnes questions à se poser pour bien se préparer.

1. Où ai-je envie d’aller ? Qu’ai-je envie de voir ?

Le premier truc à faire quand on envisage de faire le tour du monde, c’est de sortir son planisphère et de bien le regarder. On a tous des images dans la tête, des rêves, des envies. Donc suivez vos propres envies et ciblez les lieux que vous voulez voir par-dessus tout et orienter votre itinéraire autour de ces lieux.

Y a-t-il des événements auxquels vous rêvez d’assister et qui se trouvent à l’autre bout du monde ? Car ces événements ont une date précise et cette date ne changera pas pour vous. Si vous pouvez aller voir le Christ Rédempteur à Rio toute l’année, la Coupe du Monde, elle, aura lieu du 12 juin au 13 juillet 2014. Donc réfléchissez bien à cela pour le bon déroulement de votre tour du monde.

Taj Mahal, Inde - Photo: Emily TravelAndFilm Taj Mahal, Inde - Photo: Emily TravelAndFilm

Par exemple, lorsque j’ai préparé le mien en 2008, je savais que je voulais voir le Taj Mahal et visiter l’Inde ainsi que le Macchu Picchu et le Pérou, mais je voulais aussi aller aux Jeux Olympiques de Pékin en août 2008 et au Carnaval de Rio fin février 2009, j’ai donc organisé mon tour du monde en fonction de ces dates et lieux. Je dois dire que j’ai fait l’erreur de programmer trop de pays en 10 mois et demi mais je ne le regrette pas car j’ai suivi mon instinct et plaisir sur place, j’ai donc passé beaucoup plus de temps en Thaïlande (six semaines) que prévu au détriment de l’Australie et de la Nouvelle Zélande (trois semaines pour les deux pays) mais en même temps, en voyant beaucoup de pays, cela m’a donné une bonne impression des endroits où j’avais envie de revenir. À vous de voir, mais sachez qu’en général, on passe plus de temps qu’on ne l’avait prévu à chaque endroit.

Carnaval de Rio, Brésil - Photo: Emily TravelAndFilm Carnaval de Rio, Brésil - Photo: Emily TravelAndFilm

2. Avec qui partir? Partir seul?

Certains ne se posent même pas cette question. Ils vont partir en couple ou avec leur meilleur pote avec qui ils parlent de tour du monde depuis des années. Pour d’autres, c’est un peu plus flou. Alors réfléchissez bien mais attention pendant un tour du monde, on est 24 heures ensemble, donc moi je vous conseille de très bien choisir la personne avec qui vous partez.

Et pourquoi pas partir tout(e) seul(e)? Moi, c’est ce que j’ai fait et c’était absolument fabuleux. Imaginez : faire ce que vous voulez quand vous voulez, n’avoir de compte à rendre personne, pouvoir changer de plan au dernier moment sans demander à quelqu’un d’autre son avis… Et laissez moi vous dire, que vous ne serez jamais seul(e) à moins de l’avoir choisi. Seul(e) quand vous le voulez, avec les autres quand vous en avez envie. Et vous ferez probablement un bout de route avec une personne et un autre bout de route avec une autre. D’autre part, voyager seul(e) favorise les rencontres, avec les locaux comme avec les autres voyageurs. J’ai notamment voyagé avec une bande de joyeux lurons au Laos et j’ai aussi rencontré ma meilleure amie Sarah au Vietnam pendant mon tour du monde. En Amérique latine, le fait de parler couramment espagnol m’a beaucoup servi pour sympathiser plus avec les locaux.

Avec Sarah sur le delta du Mekong,  Vietnam - Photo: Emily TravelAndFilm Avec Sarah sur le delta du Mekong, Vietnam - Photo: Emily TravelAndFilm

3. Combien de temps ?

Vous pouvez avoir une durée bien définie ou bien partir indéfiniment jusqu’à ce que vous ayez envie de rentrer ou jusqu’à ce que l’argent manque. J’ai rencontré beaucoup de gens qui voyageaient comme cela sur la route, la liberté.

En revanche si vous optez pour la solution billet d’avion tour du monde, comme moi, ces billets sont valables entre 10 jours et 12 mois. Après 10 mois et demi intensifs, je suis rentrée le jour que j’avais prévu. Et j’étais absolument satisfaite de mon tour du monde mais aussi contente de rentrer.

 4. Quand partir ? Partir en été !

C’est une bonne idée de regarder les saisons et températures des pays que vous souhaitez visiter. Et si vous êtes comme moi, que vous adorez le soleil et que vous comptez bien zapper l’hiver, partez en été, voyagez en été et revenez en été, c’est formidable ! Je suis donc partie fin juin vers l’Est pour l’Inde et la Chine, je suis arrivée dans la zone tropicale en septembre : en Thailande, et j’étais dans l’hémisphère Sud entre novembre et avril, soit pendant l’été austral. Bref voyager en été toute l’année, c’est possible.

Koh Phi Phi, Thailande - Photo: Emily TravelAndFilm Koh Phi Phi, Thailande - Photo: Emily TravelAndFilm

Retrouvez la suite des conseils d'Emily dans la deuxième partie de ce dossier, dès demain.

Likez cet article sur facebook
Partager sur Facebook Tweet
Les posts recommandés par VoyagerLoin
Voir plus d’articles
<