Les derniers posts Buzzly, mon meilleur pote ! Découvrir Mon actu0Favoris0À voir plus tard0Historique
Les chaines à suivre Voyager LoinFloraDavid Louvet-RossiJohanVDM de voyagePartir à New YorkMarc SoulierJérémThomas LaverneTravel Me HappyAmandineBMarieHélèneLauraNathalieLaetitiaLaurianneEmilymeltourMargot

Deux circuits pour profiter de Paris avec un enfant

Tiphanya 24 janvier 2014

Comment visiter Paris avec un enfant ? Toutes les réponses dans notre guide.

Paris est une ville qui nécessite en général pas mal d'énergie pour s'épuiser dans les escaliers du métro, respirer le parfum des nombreuses voitures, tenter de traverser la rue au passage piéton, le tout sans pour autant finir ruiner par des tarifs souvent scandaleux pour le reste de la France.

Autant dire qu'une fois qu'on a des enfants, la capitale peut intimider. Respirez, fuyez le métro et laissez vos enfants s'émerveiller

Deux propositions pour occuper deux après-midis. Toutes deux ont été testés par deux mamans qui préféreraient passer plusieurs heures dans un salon de thé à papoter. Elles étaient accompagnées par deux magnifiques petites filles, calmes et mignonnes (des anges de moins de 3 ans, comme tous les enfants donc), l'une en poussette et l'autre en écharpe de portage, préférant les animaux aux salons de thé...

Option 1 : pour un jour de pluie, avec seulement 10€ en poche

Rendez-vous au Delyan face à la Tour St Jacques pour prendre les forces nécessaires. Les carrots cakes sont à tomber, mais comme probablement toutes les pâtisseries en vitrine. Elles sont suffisamment conséquentes pour en prendre une par adulte, laisser l'enfant picorer dans votre assiette et ne pas se sentir voler.

En sous-sol les toilettes ont une table pour changer les merveilleux popotins, tandis qu'à l'étage des canapés donnent envie de s'installer pour des heures. En cas de beau temps, il est aussi possible de prendre à emporter pour s'installer dans le parc de la Tour St Jacques.

Délice chocolaté au Delyan - Photo: Delyan Hôtel de Ville Délice chocolaté au Delyan - Photo: Delyan Hôtel de Ville

Mais courage, vaillants explorateurs, un monde incroyable vous attend un peu plus loin. En moins de 10 minutes à pied, en longeant les quais direction le métro Pont Neuf, vous passerez devant une succession d'animaleries. Ok, cela peut inciter à soulever un sourcil ou deux. Mais à deux ans, je vous promets que les enfants sont tout autant extatiques devant un kangourou, un tigre blanc ou un petit chiot... Et puis il faut bien commencer par apprendre les bases avant de s'aventurer dans des zoo à 15€ l'entrée.

Je vous conseille l'Oisellerie du Pont-Neuf. Le lieu est assez spacieux, les animaux (chiots, chats, poissons, rats, serpents, oiseaux de toutes les couleurs...) sont nombreux et le personnel ne dit rien aux familles qui viennent passer le temps. Ceci est tout de même un véritable test de patience, mais gardez en tête que vos enfants sont heureux. Même si leur bonheur passe par 15 minutes d'observation attentive du même aquarium.

Si le temps le permet, poussez jusqu'au square du Vert Galant sur l'île de la Cité (accès par le Pont Neuf, juste après l'animalerie). Un peu d'herbe pour s'ébattre et un passage fréquent de bateaux-mouches concluront admirablement l'après-midi parisien de votre petit bout.

Coût total : 7,50€, le prix d'une formule goûter au Delyan.

Je décline toute responsabilité si vous quittez l'animalerie avec un chiot ou une perruche sous le bras !

Option 2 : animaux rares et pâtisseries succulentes

Cette deuxième option est à réserver pour les journées sans pluie et idéalement les jours de semaine à l'exception du mercredi. Comme une prolongation de l'après-midi précédant, si vous ne supportez plus de passer des heures devant les poissons rouges ou que votre progéniture vient de se prendre de passion pour les kangourous, rendez-vous à la ménagerie du Jardin des Plantes.

Il s'agit de l'un des plus anciens zoos (toujours en activité) au monde, il est donc petit (idéal pour les petites jambes) avec un look vieillot qui en fonction de l’inclinaison des rayons du soleil peut même avoir un petit côté steampunk. Le genre d'endroit où Adèle Blansec va se promener de nuit et où Nicolas Philibert (réalisateur d'Être ou Avoir) vient tourner des documentaires.

Et surtout il y a des animaux qui caquettent, grognent, dorment, séduisent, mangent. Des serpents, des singes, des félins, des oiseaux. Sans oublier des statues, des jeux et des tables de piques-niques.

Les flamants roses de la Ménagerie - Photo: Tiphanya Chenu Les flamants roses de la Ménagerie - Photo: Tiphanya Chenu

Cependant, je n'oublie jamais une agréable halte pour le goûter. Si vous cherchez un peu de raffinement et que vous refusez de faire un pas de plus après tant d'aller-retour entre les biquettes et les crocodiles, sortez du Jardin des plantes par la rue bordant le Museum. Vous faites alors face à la Grande Mosquée. Ne vous arrêtez pas dans la première cours (parfaite pour les touristes américains et les étudiants de Paris 3), et prenez place dans la deuxième salle. Totalement fermé, vous pouvez vous détendre, votre petit amour ne devrait pas pouvoir fuir. Et les nombreux moineaux devraient le tenir occupé. Un thé à la menthe brûlant, des pâtisseries au miel, le dépaysement est total dans ce décor en provenance direct de l'Afrique.

Entrée de la grande mosquée - Photo: moonlightbulb Entrée de la grande mosquée - Photo: moonlightbulb

Autre possibilité, SugarPlum, rue Cardinal Lemoine. L'inconvénient premier est la distance entre ce salon de thé et le parc, entre 10 et 15 minutes si votre enfant n'a pas à marcher. Mais je vous assure que le trajet en vaut le coup. Essayez pour voir de faire attention à qui, de votre enfant ou de vous, s'exclamera « whaou » en premier face au choix de gâteaux.

Le lieu n'est pas vraiment pensé pour les familles, mais le choix de gâteaux ravira tout le monde. Il est aussi possible d'envoyer le sportif de la famille faire seul le trajet, acheter un snack à emporter et le savourer sans quitter le Jardin des Plantes.

Coût total : 13€ si votre enfant à moins de 4 ans et que vous vous contentez d'un thé à la menthe. Je ne m'engage pas sur votre facture en quittant le salon de thé, ni même à faire face au nombre de calories engrangés en une seule fois (mais je tiens à vous rappeler que la visite à la ménagerie avec un enfant actif brûle énormément de calories).

Likez cet article sur facebook
Partager sur Facebook Tweet
Les posts recommandés par VoyagerLoin
Voir plus d’articles
<