Les derniers posts Buzzly, mon meilleur pote ! Découvrir Mon actu0Favoris0À voir plus tard0Historique
Les chaines à suivre Voyager LoinFloraDavid Louvet-RossiJohanVDM de voyagePartir à New YorkMarc SoulierJérémThomas LaverneAmandineBTravel Me HappyMarieLauraHélèneNathalieLaurianneEmilymeltourLaetitiaMargot

Voyager autrement : Chantiers et volontariats de longue durée

Alexis Chavetnoir 11 mai 2016

Les chantiers internationaux ou volontariats de longue durée s’adressent principalement aux jeunes souhaitant s’investir dans un projet solidaire, en France, en Europe ou à l’étranger. Il s’agit d’une opportunité unique d’enrichir son expérience et constitue une très belle aventure humaine.

Qu’est-ce qu’un volontariat longue durée ?

Il s’agit d’un engagement d’un mois à un an concernant la réalisation d’un projet local d’intérêt général. Ce type d’expérience permet de côtoyer des jeunes issus d’autres pays et d’expérimenter la vie en collectivité. Pour pouvoir participer à un chantier, certaines conditions doivent être réunies comme le fait d’être majeur pour le volontariat longue durée. Aucune forme d’indemnisation ou de salaire n’est reçue et ce type d’engagement nécessite même la plupart du temps une participation financière pour prendre en charge les frais liés à l’hébergement, l’alimentation et l’adhésion à l’association responsable du projet. De même, le transport est à la charge du participant.

L’un des atouts majeurs pour le bénévole de participer à un chantier est la grande variété de projets mis à sa disposition. L’accueil individuel peut se faire au sein d’une communauté, offrant ainsi une immersion totale, ou par groupe au sein d’une équipe de volontaires. Les bénévoles ne sont pas pour autant « lâchés » dans la nature sans préavis puisque des séances de formation peuvent éventuellement être dispensées préalablement ou pendant le séjour suivant la nature du projet et/ou le pays dans lequel il est réalisé.

La grande majorité des projets de longue durée est orientée vers le développement durable humain et environnemental. Un engagement long permet des échanges humains bien plus riches et permettra de disposer d’une meilleure connaissance de la population locale.

Quels inconvénients ?

Les volontariats longue durée font rarement l’objet d’un soutien financier et aucune forme de prise en charge des frais de voyage comme de séjour n’est réalisée, ce qui peut freiner l’ardeur de certains volontaires. De même, les séjours longs s’adressent majoritairement aux bénévoles ayant de l’expérience et qui sont titulaires de compétences spécifiques, l’aptitude à enseigner par exemple.

Bien préparer son volontariat longue durée

Les chantiers peuvent se situer aussi bien en France qu’en Europe ou dans des pays en voie de développement en Afrique, en Asie ou dans les Amériques. Aussi, la préparation sanitaire d’un séjour longue durée doit se faire avec minutie. A ce titre, pour chaque pays considéré, il faut se renseigner bien en avance sur les vaccins à réaliser avant son départ.

Pour un séjour dans l’Union Européenne, il est impératif de faire sa demande de Carte Européenne d’Assurance Maladie. Celle-ci a une durée de validité d’un an. Il est également conseillé de disposer d’une assurance maladie complémentaire.

Dans sa valise, il est également impératif d’emporter avec soi certains produits médicaux pour palier à toute éventualité. La liste n’est bien entendu pas exhaustive mais chaque volontaire se doit de prendre du paracétamol (pour prévenir les maux de tête par exemple), du smecta (problème d’estomac), des antibiotiques et autres antiseptiques sans oublier les traditionnels pansements et autres sparadrap.

Bien entendu, les chantiers longue durée imposent des démarches sanitaires identiques à celles réalisées pour un voyage touristique classique.

 
Likez cet article sur facebook
Partager sur Facebook Tweet
Les posts recommandés par VoyagerLoin
Voir plus d’articles
<