Les derniers posts Buzzly, mon meilleur pote ! Découvrir Mon actu0Favoris0À voir plus tard0Historique
Les chaines à suivre Voyager LoinFloraDavid Louvet-RossiJohanVDM de voyagePartir à New YorkMarc SoulierJérémThomas LaverneAmandineBTravel Me HappyMarieHélèneLauraEmilyLaurianneNathaliemeltourMargotLaetitia

Vingt très bonnes raisons de visiter le Costa Rica

Brice 23 février 2015

Le Costa Rica est un véritable paradis pour le petit Indiana Jones qui sommeille en vous. Une nature sauvage intacte, un monde animal et végétal riche de sa diversité, le Costa Rica est un petit pays, certes, mais qui a beaucoup à nous offrir.

Ici, plus de zoos, plus d'armée, des gens souriants et accueillants, le Costa Rica préfère de loin investir ses quelques deniers dans la santé ou l'éducation. Une terre qui ne représente que 0.1% de la superficie terrestre, mais le foyer de près de 6% de la biodiversité mondiale. Vous y trouverez des amphibiens, des mammifères, différentes espèces de tortues et autres 800 espèces d'oiseaux; la faune du Costa Rica est aussi impressionnante que ses paysages volcaniques. Voici vingt très bonnes raisons de vous y rendre, la prochaine fois : 

Pour y voir la rainette aux yeux rouges

Steve Corey

Le Costa Rica n'est pas très grand (51.100 km2) et ne représente que 0.1% de la surface terrestre, mais il abrite environ 5% de la biodiversité mondiale. Chaînes de montagnes et forêts tropicales abritent aujourd'hui de nombreuses espèces en voie de disparition, comme la rainette aux yeux rouges (ci-dessus). 

Vous la trouverez au niveau de la mer jusqu'à 1 325 m d'altitude dans les forêts des basses-terres. Elle ne mesure que/jusqu'à 59 mm pour les mâles et jusqu'à 77 mm pour les femelles. Sa face dorsale varie du vert feuille au vert foncé. Ses flancs sont bleu foncé, violet ou brun et sont marquées de barres obliques verticales jaunes ou crème. Ses membres sont teintés de bleu ou d'orange. Sa face ventrale est blanche. Ses yeux, globuleux, sont rouges et ont des pupilles verticales. Bref, une vraie petite merveille.

Parce que le Costa Rica est bordé de plages incroyables

Marc Veraart

Le Pacifique à l'Ouest, les Caraïbes à l'Est, que demander de plus ? 

Parce qu'il y a la réserve biologique Isla del Caño

Costa Rica Tourism Board

Avec ses eaux turquoise et ses récifs coralliens colorés, l'île Caño, l'une des plus belles réserves biologiques au monde, est l'un des meilleurs endroits pour la plongée en apnée dans le Pacifique Sud. Cette île possède les récifs coralliens les plus sains de tout le Costa Rica. N'oubliez pas votre tuba.

Parce qu'il y a le volcan Arenal

Scott Robinson

Le Costa Rica dispose d'une quinzaine de volcans, mais l'Arenal est sans aucun doute le plus impressionnant de par sa forme pyramidale quasi-parfaite. Vous le trouverez au nord de la capitale San José.

Parce que vous pourriez tomber sur ce genre de merveille

Le papillon Empereur (morpho), en l'occurence. D’une taille plus grande que le monarque, ce papillon bleu rayonne dans les jardins ombragés, les vallons surplombant les ruisseaux et autres milieux humides du pays.

La couleur bleue du morpho étincelle sous le soleil, mais paraît noirâtre à l’ombre. Cette couleur est visible uniquement quand le papillon déploie ses ailes. À l’état stationnaire, il étale une couleur brunâtre parée d’ocelles, des tâches en forme d’yeux destinés à effrayer les prédateurs. Pas folle la guêpe.

Parce que le Costa Rica est un paradis pour surfeurs

Playa Avellana (ci-dessous), située sur la péninsule de Nicoya

Roman Königshofer

Pour le Parc National Manuel Antonio

Costa Rica Tourism Board

Jungle vierge et plages bordées de palmiers, on en parle ?

Parce que vous y trouverez le célèbre paresseux à trois doigts

Jerry Kirkhart

L'une des créatures les plus emblématiques du Costa Rica. Près de Puerto Limón, vous pouvez organiser une excursion en bateau pour avoir la chance de pouvoir apercevoir l'animal dans son chez-lui, la jungle.

Soyez patient, il sont un peu lents sur les bords

Hammerhead, le parc national de l'île Cocos

Barry Peters

Située à 550 km au large de la côte Pacifique du Costa Rica,  la région est un véritable laboratoire pour l'étude des processus biologiques. Le monde sous-marin du parc national est connu des plongeurs, qui le considèrent comme l'un des meilleurs endroits au monde pour observer les grandes espèces pélagiques comme les requins, les thons ou les dauphins.

Parce qu'il y a Bajos del Toro

Une réserve privée située juste au nord de San José. Vous y trouverez cette cascade, qui chute sur 90 mètres pour atterrir dans le cratère d'un vocal éteint.

Pour l'observation des baleines, sur l'île Caño

Costa Rica Tourism Board

Pour y voir des jolies grenouilles, mais dangereuses

Geoff Gallice

Les Dendrobatidae ... La plupart des membres de cette famille d'amphibiens sécrètent sur leur peau une toxine extrêmement puissante, la batrachotoxine. Ces grenouilles signalent à leur environnement leur haute toxicité par des couleurs très vives (la toxicité de leur venin proviendrait de leur alimentation en insectes venimeux).

Parce que vous avez toujours adoré la tyrolienne!

Costa Rica Tourism Board

Les forêts du Costa Rica sont aussi diverses que les créatures qui les peuplent. Le Monteverde (ci-dessus) se trouve recouvert d'un perpétuel brouillard. Vous y trouverez des ponts suspendus et des tyroliennes. Des sensations mais rien d’extrême, une façon ludique et originale de découvrir la forêt de nuage. Il y a plus de 4km de tyrolienne, de quoi vous laisser le temps d'admirer le paysage. 

Pourles fèves de cacao

Everjean

Oui, le cacao ne pousse pas en tablette ! Vous trouverez des fèves de cacao au Costa Rica. Les populations autochtones locales ont longtemps négocié le cacao avant l'arrivée des Européens. Aujourd'hui on fait du chocolat de haute qualité à partir de fèves locales. Pour les fines bouches.

Pour la nidification des Tortues Luth

Fernando Silva

Six types de Tortues pondent régulièrement sur les côtes du Costa Rica. La tortue remonte la nuit sur les plages et fait son nid où elle pense qu’il y aura le moins de risques pour que ses futurs petites tortues aient le plus de chance d’atteindre l’océan après l’éclosion. 

Observer les tortues pondre de nuit est protégé et réglementé au Costa Rica. Les plages considérées comme parcs nationaux sont interdites d’accès le soir sans un guide ou une personne habilitée. De même, y camper ou faire des feux par exemple sur ces plages est formellement interdit. Ramasser des oeufs de tortues est bien entendu formellement interdit et puni par la loi, sauf sur la plage d’Ostiona, dans le Guanacaste, où une réglementation pour lutter contre le braconnage a été mise en place. [plus d'inos

Vas-y ma grande!

Parce qu'il y a le Toucan!

Costa Rica Tourism Board

Pour voyager au coeur du volcan Poas

Sarah Murray

L’un des volcans les plus actifs du Costa Rica, qui a connu au moins 39 épisodes éruptifs depuis 1828. Situé à 37 km au nord-ouest de la capitale San José, il culmine à 2 708 m d’altitude. Son cratère principal héberge aujourd’hui un lac acide qui dégage régulièrement des vapeurs sulfurées toxiques. Faites quand même attention à vous.

Bref, on part quand au Costa Rica ?

Frontierofficial
Likez cet article sur facebook
Partager sur Facebook Tweet
Les posts recommandés par VoyagerLoin
Voir plus d’articles
<