Les derniers posts Buzzly, mon meilleur pote ! Découvrir Mon actu0Favoris0À voir plus tard0Historique
Les chaines à suivre Voyager LoinFloraDavid Louvet-RossiJohanVDM de voyagePartir à New YorkMarc SoulierJérémThomas LaverneTravel Me HappyAmandineBMarieLauraHélènemeltourNathalieLaetitiaLaurianneEmilyMargot

Top 10 des prisons parmi les plus flippantes du monde

David 15 septembre 2017

Lorsque l’on voyage dans un pays que l’on ne connaît pas, on a envie de tout découvrir, de tout savoir sur la vie locale. Mais faut-il vraiment tout découvrir ? Pas forcément…

Car s’il y a bien un endroit qui se veut horrible aux quatre coins du monde et que l’on ne veut surtout pas visiter, c’est la prison. Déjà qu’en France, c’est non merci pour une petite visite, il faut savoir que ces établissements de redressement peuvent s’avérer être de sacrés cauchemars, selon le pays où l’on se trouve. Alors voici une liste de dix prisons parmi les plus flippantes du monde, celles que tu n’as absolument aucune envie de découvrir !

Gitrama Central au Rwanda

Direction l’Afrique et le Rwanda dans une prison qui est tout simplement décrite par les journalistes et associations comme “l’enfer sur Terre”. Le décor est planté pour ce centre pénitentiaire qui accueille pas moins de quatre détenus par mètre carré. Résultat, des milliers de personnes entassées dans une prison faite pour n’accueillir que 400 personnes.

Guantanamo Bay à Cuba

Peut-être la plus célèbre de ces prisons, Guantanamo a ouvert ses portes en 2002.  Dans ce centre de détention militaire de haute sécurité, on trouve de dangereux criminels capturées par l'armée américaine dans les différentes opérations qu'elle mène à l'étranger. Certains des prisonniers relâchés racontent avoir été forcés à se droguer, avoir été humiliés sexuellement ou encore blessés.

Carandiru au Brésil

Ouvert en 1920, ce centre pénitentiaire brésilien situé à Sao Paulo a fermé ses portes en 2002 suite aux actions d’Amnesty International. Il faut dire que les conditions y étaient déplorables, notamment après 1992, lorsque des révoltes ont éclaté causant le massacre de nombreux détenus par la police et les gardes. Une épidémie de SIDA s’est ensuite propagée, touchant presque 20% de la population carcérale.

Rikers Island aux Etats Unis

Elle est la plus importante prison de New York et détient quelques-uns des criminels les plus dangereux des Etats Unis. Dans les années 1990, le nombre de détenus poignardés chaque année dépassait les 1 000. Aujourd’hui, malgré les efforts fournis, on en compte encore environ 70 par an. De quoi décourager pas mal de monde.

La Sabaneta au Venezuela

La prison de Sabaneta se trouve au Venezuela et est considérée comme l’une des pires prisons au monde. C’est l’un des centres correctionnels les plus brutaux en Amérique du Sud. Plusieurs maladies y sévissent et très peu de soins dispensés aux détenus. Cette prison, c’est 25 000 captifs dans des locaux conçus pour 15 000. Une prison ultra-corrompue et sous-gardée avec un seul garde pour 150 détenus.

Bang Kwang en Thaïlande

De minuscules cellules, un bol de riz extrêmement douteux par jour et une torture régulière de la part des gardes, voilà le quotidien des pensionnaires de la prison de Bang Kwang, en Thaïlande. Ce centre de détention pour hommes est considéré comme étant la pire des prisons en Extrême-Orient. La surpopulation et le manque d’effectif pénitentiaire sont les raisons pour lesquelles cette prison est considérée comme l’une des pires au monde.

El Rodeo au Venezuela

Dans ce centre de sécurité maximale situé à Guatire, au Vénézuela, ce ne sont pas moins de 50 000 détenus qui sont entassés. En 2011, une énorme guerre de gang a éclaté, une guerre si puissante qu’il a fallu l’assistance des forces armées pour l’arrêter.

San Juan de Lurigancho au Pérou

C’est à Lima, la capitale péruvienne, que vous ne voudrez surtout pas aller à San Juan de Lurigancho, l’une des pires prisons au monde. Construite pour ne contenir que 1 500 prisonniers, elle est surpeuplée et en abrite plus de 10 000. D’ailleurs,  ce sont eux qui font la loi au sein de la prison et ils élisent même des délégués  pour faire respecter “leur” loi. Les repas ? Un bout de pain par jour.

Diyarbakir en Turquie

Dans cette prison située au Sud de la Turquie, on trouve aussi des enfants emprisonnés à vie, des gardes qui ont tous les droits et en abusent. Ce centre est notamment réputé à travers le monde pour les tortures physiques qui y sont infligées mais aussi pour les tortures mentales, souvent pires pour les détenus.

Santa Marta au Mexique

Si l’on sait que les prisons d’Amérique du Sud comptent parmi les plus désorganisées et corrompues au monde, celle-ci est probablement la pire. Dans ce haut lieu du trafic de drogue, des prisonniers se font violer, tuer, mutiler et voler chaque jour. Au point qu’il a fallu construire une prison dans la prison pour les pires d’entre eux.

Avec tout ça, on comprend pourquoi John Lake court pour échapper à la prison. Qu'a-t'il fait ? Découvrez-le dans RIDER, à partir de mardi 19 septembre en DVD et Blu-Ray !

Likez cet article sur facebook
Partager sur Facebook Tweet
Les posts recommandés par VoyagerLoin
Voir plus d’articles
<