Les derniers posts Buzzly, mon meilleur pote ! Découvrir Mon actu0Favoris0À voir plus tard0Historique
Les chaines à suivre Voyager LoinFloraDavid Louvet-RossiJohanVDM de voyagePartir à New YorkMarc SoulierJérémThomas LaverneTravel Me HappyAmandineBMarieLauraHélènemeltourNathalieLaetitiaLaurianneEmilyMargot

Pourquoi vous devez absolument aller aux Philippines lors de votre prochain voyage

Alexis Chavetnoir 16 juillet 2015

Lorsque l'on parle du contient asiatique, il faut bien l'avouer, les Philippines ne sont pas LA destination à laquelle on penserait en premier. Cet archipel de plus de 7 000 îles regorge pourtant de paysages aussi divers que variés. Des rizières du nord aux plages paradisiaques plus au sud, en passant par la ferveur de Manille, préparez-vous à découvrir un pays encore préservé du tourisme de masse qui vous étonnera par sa culture, son accueil et sa bienveillance. 

Un peu d'histoire

Le pays, appelé "Las Islas Felipinas" en l'honneur de l'Infant d'Espagne (futur Philippe II d'Espagne), a intégré l'Empire colonial espagnol en 1565. La domination coloniale durera trois longs siècles et prendra fin après la Révolution philippine de 1896. L'Espagne cédera alors le pays aux États-Unis en 1898 dans le sillage de la guerre hispano-américaine.

Ce ne sera qu'en 1946, que le peuple philippin aura droit à l'indépendance après l'occupation japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale. En 1992, les États-Unis finiront finalement par abandonner les dernières bases militaires et quitter le sol philippin pour de bon.

L'histoire complexe de ce pays reflète la diversité de sa culture. Un mélange des cultures malayo-polynésienne et hispanique, aux influences chinoises et américaines. Aujourd'hui, c'est la religion catholique qui prédomine.

Au cours de mon voyage, j’ai pu ressentir ces différentes influences culturelles. Des églises que j’ai pu visiter, aux jeepneys, le moyen de transport quotidien des philippins, sorte de Jeep améliorée importée des Etats-Unis qui vous transporte partout pour pas cher, sans oublier les paniers de basket-ball accrochés ici et là aux arbres, signe de l’influence américaine par excellence. D'alleurs ici, on parle couramment l'anglais. C'est l'une des langues officielles derrière le Filipo. 

Quant à mon voyage, il fut incroyablement riche. Du volcan Pitatubo, véritable voyage au centre de la Terre, aux sublimes rizières de Banaue, en passant par El Nido, portes du paradis, voici un petit condensé de mon aventure. En espérant pouvoir vous inspirer.

Le Volcan Pinatubo, un voyage en centre de la Terre

Terre volcanique, les Philippines offrent des paysages naturels superbes et uniques. Les volcans y sont d'ailleurs nombreux et très actifs. Rendez-vous est donc pris avec le volcan Pinatubo et son cratère, accessible depuis la dernière éruption dévastatrice en 1991.

Départ donc aux aurores de Manille pour arriver au village de Santa Juliana, à 90 kilomètres au sud-est de la capitale. Après 45 minutes de ballade tumultueuse en Jeep, on atteint le premier check point où le trek à pied peut alors commencer.

Les trois heures de marche nécessaires pour atteindre le sommet sont magnifiques. On progresse dans une vallée aride où cendre, boue et ruisseaux se mélangent, et l'on rencontre parfois quelques aborigènes, vivant dans les montagnes. La chaleur étant de la partie, je vous conseille d’emmener avec vous quelques bouteilles d’eau.

Arrivé au cratère, le panorama qui se dresse nous offre une explosion de couleurs ; un lac à l'eau turquoise entouré de falaises abruptes où la végétation reprend gentiment ses droits. Une vraie carte postale. La baignade est interdite, l'eau étant chargée en souffre. Dommage, on aurait bien piqué une tête après le trek !

On redescend tranquillement du sommet pour atteindre la Jeep et rentrer au village de Sant Juliana, où notre bus nous attend.

Voici les coordonnées de l'agence dont nous avons fait appel pour le trek  : Alvin’s Mount Pinatubo Guesthouse and Tours

Direction maintenant le nord du pays pour visiter les rizières de Banaue, considérées par beaucoup comme "la huitième merveille du monde". 

Les rizières de Banaue, classées au patrimoine Mondial de l'UNESCO

Les rizières en terrasses de Banaue ont été classées au patrimoine culturel et mondial par l'UNESCO. Cette région préservée, où s’étendent des rizières à perte de vue, est sculptée par l’homme depuis 2 000 ans pour subvenir à ses besoins. Le riz est ici cultivé de façon biologique et constitue l’aliment de base des philippins (8ème producteurs de riz au monde).

Depuis Banaue, on embarque à bord d’un fameux Jeepney sur une route montagneuse escarpée qui nous fait découvrir la région. Après quelques arrêts le long de la route pour admirer le paysage, nous arrivons au point de rendez-vous pour une balade au milieu des rizières. Nous suiverons le guide qui nous fera serpenter le long des canaux d’irrigation. Des terrasses à perte de vue, un calme olympien, et quelques locaux qui travaillent la terre. Le dépaysement est total.

Pour réaliser une balade dans les rizières, les informations sont à prendre à l’Office de Tourisme de Banaue. Vous pouvez également vous rendre sur le site internet de l'Office : visitmyphilippines.com

Mon aventure dans les rizières du nord du pays prend fin. Après avoir acheté quelques kilos de riz en souvenirs, il est maintenant l'heure de quitter les lieux pour découvrir une autre facette des Philippines, toute aussi attrayante ; les plages paradisiaques du sud du pays dans l'archipel des Bacuit. Rendez-vous sur l'île de Palawan.

El Nido, les portes du paradis

Si le paradis existe, ne cherchez plus, il est ici, au nord de l'île de Palawan. Nous embarquerons dans un avion à hélice depuis Manille pour une heure de vol, direction le petit aéroport d'El Nido.

Dès notre arrivée sur le tarmac, l'archipel nous offre un panorama étonnant ; des îlots et rochers abruptes de couleur noir qui contrastent avec la clarté de l'eau et la végétation luxuriante. Il me tarde vraiment d'explorer cette partie de la région de plus près.

Le village d'El Nido sera le point de départ de vos aventures. Sur place, vous trouverez des hôtels, restaurants, ainsi que des agences en mesure de vous faire découvrir les plus beaux spots de la région. Tous proposent à peu près les mêmes circuits d'excursions et vous emmèneront vers Big lagoon, Coconut Island, Small Lagoon ou encore Snake Island. Des noms qui sentent bon les cocotiers et le sable chaud.

Lors de mon escapade de trois jours dans l'archipel de Bacuit, j'ai eu la chance de loger dans un hôtel aux allures de petit coin de paradis. Sur une crique privée, au beau milieu de nulle part, c'est au Miniloc Island Resort que j'ai eu le plaisir de poser mes valises. 

A mi-chemin entre hôtel de luxe et cabane de Robinson Crusoe, cet hôtel plaira autant aux aventuriers qu'aux baroudeurs les plus aguerris. Chambres sur pilotis au-dessus de l'eau, cabanes cachées dans la jungle, des oiseaux et même des singes, le décor est planté !

Source : worldelse.com

Le prix du séjour comprendra également le transfert en bateau depuis El nido, les repas, et des activités comme le snorkeling et le canoë dans la baie où vous évoluerez dans une eau verte turquoise que je n'avais personnellement jamais vu auparavant.


C'est dans cet écrin de beauté que mon aventure philippine s'achève, avec des souvenirs plein la tête. Je garde en mémoire ces paysages merveilleux et préservés ainsi que les sourires et la gentillesse des philippins.

Les Philippines s'ouvrent depuis quelques années au tourisme mais le pays a su conserver son authenticité. Je suis tombé sous le charme d'une terre aux 1000 facettes, et je compte bien y remettre les pieds d'ici peu de temps. 

Amis voyageurs, si vous avez l'intention d'aller découvrir les Philippines dans les mois qui viennent, faites-moi signe !

Likez cet article sur facebook
Partager sur Facebook Tweet
Les posts recommandés par VoyagerLoin
Voir plus d’articles
<