Les derniers posts Buzzly, mon meilleur pote ! Découvrir Mon actu0Favoris0À voir plus tard0Historique
Les chaines à suivre Voyager LoinFloraDavid Louvet-RossiJohanVDM de voyagePartir à New YorkMarc SoulierJérémThomas LaverneAmandineBTravel Me HappyMarieHélèneLaurameltourLaetitiaEmilyLaurianneNathalieMargot

Le plus beau ciel étoilé d'Australie est à Uluru

Johan LeBackpacker 3 octobre 2014

Il y a 4 mois, je publiais sur VoyagerLoin mon expérience dans le Centre Rouge, 3200km en 5 jours à travers le désert australien, de Broome à Uluru. Pour ceux qui n’ont pas lu cet article, j’y racontais mon passage à Uluru, aux Kata Tjuta et à Kings Canyon, lors de la première semaine d’avril 2014. Ces quelques jours passés dans le centre de l’Australie ont avant tout été marqués par une météo pourrie. Pluie non stop durant une semaine, impossible de profiter comme il se doit d’Uluru et de ses mythiques levers et couchers de soleil. Plusieurs fois à travers mon précédent article, j’écrivais que je reviendrai coûte que coûte, armé de mon appareil photo, pour pouvoir admirer les ciels légendaires du Red Centre, de jour comme de nuit.

 

Après avoir passé 3 mois dans une famille HelpX à Darwin (j’écrirai un article sur le sujet prochainement), j’étais donc prêt à enfin me rendre à Cairns, au nord-est du pays, pour commencer ma dernière aventure : un road trip sur la côte est. Mais avant de me rendre dans la région de la Grande Barrière de Corail, je me suis permis un « petit » détour de quelques milliers de km pour aller redire bonjour à mon vieil ami Uluru…

 

Cette fois, c’est avec un tour que je me suis rendu dans le centre rouge. Pour ses prix compétitifs et son excellente réputation, j’ai fait appel à Wayoutback qui est la maison mère de Real Aussie Adventures (agence spécialisée pour les francophones). Au départ d’Alice Springs, on embarque au petit matin pour 3 jours d’aventure dans le désert avec un groupe d’une vingtaine de personnes, pour la plupart âgés entre 21 et 35 ans. Au programme : visite d’Uluru et marche autour du rocher, admirer le coucher de soleil, dormir en swag à la belle étoile (sorte de bâche militaire pouvant accueillir un matelas + un sac de couchage), admirer le lever de soleil sur Uluru, visite des Kata Tjuta avec une marche de quelques heures, redormir en swag, visite de Kings Canyon, puis retour à Alice Springs, avec évidemment quelques petits extras sur la route pour prendre des photos (Mt Connor, lac de sel géant, ferme de dromadaires, ferme d’émeus, …)

 

N’étant pas un grand grand fan des tours organisés, j’étais un peu réticent à l’idée de partir avec un guide et une horde de touristes, mais après mon excellente expérience sur Kangaroo Island avec un tour similaire, je me suis donc décidé à opter pour cette option, d’autant plus que je n’avais pas le budget pour louer une voiture pour 4 jours + payer l’essence qui va avec (comptez environ 1500km pour faire Alice Springs – Uluru – Kata Tjuta – Kings Canyon – Alice Springs).

 

Autant le dire tout de suite, explorer le Centre Rouge sous la pluie et sous le soleil sont deux choses complètement différentes. Outre le bonheur de pouvoir se promener sans être mouillé, les couleurs du désert sont bien plus vives et plus rouges/ocres. Je me souviens avoir été un peu déçu de voir se dresser devant moi un Uluru un peu brunâtre, légèrement morose sous cette pluie incessante. Cette fois, c’est un Uluru d’abord orange que j’ai revu pour la première fois, puis légèrement rougeâtre, puis rouge sang pour enfin terminer sur une nuance plus foncée. En effet, telle est la magie d’Uluru et du désert australien : son changement de couleurs en fonction de la position du soleil. C’est, je vous l’assure, une expérience à vivre absolument !

Mais ce n’est pas tout ! La réelle raison de mon retour dans le Centre Rouge était d’abord et avant tout pour admirer le ciel étoilé dont on m’avait tant parlé durant mes premiers mois en Australie. On m’avait dit que c’est ici que je verrai le ciel le plus clair et le plus étoilé de ma vie. On ne m’avait pas menti ! Admirez plutôt…

 

 

Maintenant, imaginez-vous autour d’un énorme feu de camp, sirotant une bonne bière avec les nouveaux amis que vous venez de rencontrer, le tout en admirant ce ciel de malade juste avant de vous glisser dans votre swag et de vous endormir en comptant les étoiles filantes. On dit qu’on n’oublie jamais sa première fois, pour ma part c’est bien ma deuxième fois dans le désert australien que je risque de ne jamais oublier ! 

Parlant de deuxième fois, c’était donc pour moi la seconde fois que je faisais appel à un tour organisé pour visiter une région de l’Australie. La première expérience avait été parfaite, la seconde l’a été tout autant, sans parler des quelques personnes extraordinaires que j’ai rencontrées durant ce séjour et avec lesquelles je suis toujours en contact aujourd’hui. De tels trips ont donc l’avantage de coûter moins cher que si vous deviez payer la location d’une voiture + l’essence, mais surtout permettent de se faire de nouveaux amis et de rencontrer des personnes à qui vous n’auriez sans doute jamais parlé avant. Je sais dorénavant que je n’hésiterai plus à partir avec un tour dont les reviews sont excellentes ! Sans doute en trouverai-je d’ailleurs certains sur la côte est…

 

Suivez Wayoutback et Real Aussie Adventure via les liens ci-dessous :

Wayoutback / Real Aussie Adventures France / Wayoutback Facebook / Real Aussie Adventures Facebook / Real Aussie Adventures France Facebook / Wayoutback Twitter / Real Aussie Adventures Twitter / Wayoutback G+ / Real Aussie Adventures G+

Likez cet article sur facebook
Partager sur Facebook Tweet
Les posts recommandés par VoyagerLoin
Voir plus d’articles
<