Les derniers posts Buzzly, mon meilleur pote ! Découvrir Mon actu0Favoris0À voir plus tard0Historique
Les chaines à suivre Voyager LoinFloraDavid Louvet-RossiJohanVDM de voyagePartir à New YorkMarc SoulierJérémThomas LaverneTravel Me HappyAmandineBMarieLauraHélènemeltourEmilyLaetitiaLaurianneMargotNathalie

L'automne au coeur de la région Jura & Trois-Lacs en Suisse

Corentin Vilsalmon 25 novembre 2016

Pour des questions pratiques, parlons également quelques instants de la restauration et de l'hébergement. Lors de ce voyage de quelques jours, nous avons eu la chance de déjeuner et dîner à différents endroits qui servent entre autres des plats typiques de la région et de la saison (du gibier).

Parmi ceux-ci on peut citer l'excellent restaurant des Six-Communes, situé dans la ville de Môtiers, dont la carte s'adapte à la saison mais sert notamment de très bons atriaux de boeuf.

A quelques kilomètres au Sud de La Chaux-de-Fonds se trouve l'éco-hôtel l'Aubier, qui propose quant à lui des repas organiques et "bio-dynamiques" à base de produits frais et locaux. Si la question de l'hébergement se pose après le repas, n'hésitez pas non plus : l'Aubier propose des chambres façon bungalow sur pilotis vraiment très jolis et agréables.

La fée verte & la montre

Si l'histoire des paysages a été bâtie par le temps et la nature, l'Histoire avec un grand H de la région est quant à elle indissociable de l'horlogerie mais aussi de l'absinthe. Cette dernière est d'ailleurs mise à l'honneur régulièrement dans les villes des cantons, mais surtout à Môtiers, une ville située juste en contrebas du Creux du Van, où se trouve la Maison de l'absinthe, véritable musée interactif qui retrace l'histoire de cet alcool depuis sa création jusqu'à la levée de l'interdiction il y a quelques années.

La visite s'effectue entre différents tableaux, qui expliquent comment est composé la "fée verte", comment s'effectuait la distillation avant mais surtout pendant la prohibition entre les années 1910 à 2005. Le tout introduit par un petit film passionnant relatant la connexion entre l'histoire de la Suisse, la nature et la plante (et son alcool), anciennes affiches de propagande anti-absinthe ou encore documents judiciaires datant de la période d'interdiction. Sans oublier bien sûr une dégustation (facultative) pour ceux qui le souhaitent.

L'autre domaine dans lequel la Suisse s'illustre en particulier est bien sûr l'horlogerie. Et le Val-de-Travers en est justement l'un des berceaux, recensant plusieurs grandes entreprises dans les différentes villes, notamment à La Chaux-de-Fonds. A partir du XVIème siècle, et pour occuper leurs soirées, les paysans de la ville ont décidé de s'adonner à l'horlogerie. Avec les années, la population de ces hameaux montagnards a commencé à augmenter, réduisant ainsi les domaines cultivables, c'est ce qui a poussé les agriculteurs de la région à envisager l'horlogerie comme une nouvelle source de revenus. Le visage des habitations change avec les nouvelles vocations des artisans : certains bâtiments deviennent alors un mélange entre ferme et habitation à louer, afin de permettre aux artisans de pratiquer leur activité tout en permettant la culture.

Parmi les entreprises d'horlogerie encore basées à la Chaux-de-Fonds, on peut notamment y trouver la marque de luxe CORUM, qui est l'une des seules dans la région à proposer des visites des ateliers de montage des montres. Sans parler de la petite section musée qui expose les modèles les plus connus de la maison d'horlogerie.


Quelle merveille de découvrir cette région sous de telles circonstances. La neige de l'hiver ou la verdure du printemps et de l'été reflètent sûrement une toute autre facette, mais celle de l'automne est particulièrement magnifique. Mais même sans, il y a vraiment de quoi s'émerveiller devant ces paysages.

La culture helvétique n'est pas non plus en reste et les villes comme Neuchâtel ou la Chaux-de-Fonds permettent de découvrir un peu de l'Histoire de la région. Je vous conseille vivement de vous aventurer dans cette superbe région Jura et Trois-Lacs, il y a sûrement beaucoup d'autres choses à y découvrir qui n'ont pas été mentionnées ici.

 

 

Je voudrais remercier nos contacts de la région Jura et Trois-Lacs, ainsi que nos merveilleux guides Christines et Nicolas, qui ont bien transmis leur passion pour cette région, ainsi que Laure et tous ceux qui nous ont bien gentiment accueillis lors de ce voyage.

Likez cet article sur facebook
Partager sur Facebook Tweet
Les posts recommandés par VoyagerLoin
Voir plus d’articles
<