Les derniers posts Buzzly, mon meilleur pote ! Découvrir Mon actu0Favoris0À voir plus tard0Historique
Les chaines à suivre Voyager LoinFloraDavid Louvet-RossiJohanVDM de voyagePartir à New YorkMarc SoulierJérémThomas LaverneTravel Me HappyAmandineBMarieLauraHélènemeltourNathalieLaetitiaLaurianneEmilyMargot

L'automne au coeur de la région Jura & Trois-Lacs en Suisse

Corentin Vilsalmon 25 novembre 2016

Si tel est le cas, il faut espérer que le brouillard se dissipe lorsque vous atteindrez le Creux du Van. Cet impressionnant cirque rocheux se dresse à 1 400 mètres de haut, surplombant toute la vallée du Val-de-Travers. Cette falaise haute de 200 mètres est le résultat de l'érosion de l'eau et de la fonte des glaces qui s'y trouvaient jadis. Il forme désormais un ravin faisant environ un kilomètre de diamètre. Par temps clair, il offre une vue à tomber sur la vallée en contrebas, villages, gorges et forêts inclus. Par temps brumeux en revanche, il peut être impossible de voir à plus de cinq mètres devant soi, ce qui peut représenter un risque assez considérable si l'on décide de jouer au téméraires et de s'approcher (un peu) trop près du bord. Et là encore, impossible de voir ce qu'il y a en-dessous.

Le canton du Jura n'a rien à envier non plus…

Autre destination prisée par les promeneurs : l'étang de la Gruère, qui cette fois se trouve au Nord-Est de Neuchâtel, dans le canton du Jura. Si la météo vous est favorable, vous en prendrez sûrement plein les yeux. C'est une véritable petite oasis de nature dans une région déjà fortement marquée par la verdure et les paysages vallonnés. L'étang se trouve dans les Franches-Montagnes, sur une réserve de tourbière vieille de plus de 1 200 ans et désormais protégée. Le tour de l'étang (environ trois quarts d'heure à marche plus ou moins rapide) est notamment sublimé si le soleil décide de se montrer et d'illuminer les environs.

Les Franches-Montagnes offrent quant à elles une vue époustouflante sur la vallée et sur les gorges du Doubs, ce même fleuve qui fait la frontière entre la France et la Suisse. Pour admirer un tel panorama, il faut toutefois grimper, et ce n'est pas forcément une partie de plaisir, surtout s'il a plu avant, ou si la pluie tombe lors de l'ascension. Dans tous les cas, ce qui attend au bout du chemin, sur le rocher des Sommêtres est un régal pour les yeux. Le mieux reste encore de le prouver photographies à l'appui.

Likez cet article sur facebook
Partager sur Facebook Tweet
Les posts recommandés par VoyagerLoin
Voir plus d’articles
<