Les derniers posts Buzzly, mon meilleur pote ! Découvrir Mon actu0Favoris0À voir plus tard0Historique
Les chaines à suivre Voyager LoinFloraDavid Louvet-RossiJohanVDM de voyagePartir à New YorkMarc SoulierJérémThomas LaverneTravel Me HappyAmandineBMarieLauraHélènemeltourNathalieLaetitiaLaurianneEmilyMargot

Films pour voyageuses : trois histoires vraies, trois chefs d'oeuvres

Flora 29 août 2015

Parce que je ne m'en lasse pas et que je pourrais vous en parler pendant des heures, je souhaite vous présenter les trois films qui ont eu le mérite de provoquer en moi des envies de prendre le large dans la seconde et qui ont toujours su réanimer mon besoin de découverte.

Pour beaucoup d'entre vous, l'excellent film Into The Wild a eu cet effet détonnant et a su décider les plus peureux de prendre la route. Même si je fus touché par l'histoire de Christropher McCandless, ce sont trois autres histoires vraies qui m'ont bouleversé et qui continuent d'influencer mes parcours. Les mémoires de ces voyageuses hors du commun présentent toute le récit de femmes qui ont su dépasser tous les clichés et les limites que notre société souhaitait leur imposer, pour tout cela elles sont devenues mes héroïnes ! 

Voici l'histoire d'Elizabeth Gilbert,Cheryl Strayed et Robyn Davidson :

Tracks, ou la "Camel Lady"

En 1975 à Adélaïde au coeur de l'Australie, une jeune femme de 27 ans se prépare à traverser le désert pour rejoindre l'océan Indien, seule ou presque, puisqu'elle sera accompagnée de son chien et de quatre chameaux. Elle ne possède ni expérience, mais renferme une volonté que nul ne pourrait arrêter.  

 

Interprété dans le rôle principal par la talentueuse Mia Wasikowska, Tracks est le titre qu'a choisi Robyn pour le livre qui retrace son voyage de six mois dans le bush australien. Là où plus d'un homme se serait découragé devant une telle épreuve, elle prouve au monde qu'une femme est capable d'en faire autant que n'importe quel homme, même le plus courageux ( d'autant plus il y a quarante ans, époque où il n'était pas dans la norme de croiser la route d'une baroudeuse )

Robyn Davidson lors de son voyage, par Rick Smolan

Par "chance", le voyage de Robyn Davidson fut photographié par Rick Smolan dans le cadre d'un reportage pour le National Geographic. Le réalisateur John Curran a su s'inspirer de l'atmosphère de ses clichés pour nous offrir un film d'une qualité exceptionnelle, où la lumière douce nous fait presque sentir l'intensité de la chaleur du désert australien. 

Wild, la thérapie par le défi

Cheryl Strayed arrive à un tournant de sa vie lorsqu'elle décide de prendre la route. Sans bien connaître les raisons de son départ, elle sent que c'est dans le défi qu'elle trouvera les réponses à ses tourments. Ne dit-on pas que l'on sait ce que l'on quitte mais pas ce que l'on trouve ?

Cheryl n'était pas du tout préparée à un tel périple mais se lance sur les routes du Pacific Crest Trail, défiant le désert de Mojave pour rejoindre la frontière canadienne, soit plus de 4 000 kilomètres à pied, elle apprendra en chemin qui elle est et quelles sont ses limites. 

Cherryl Strayed lors de son voyage sur le Pacific Crest Trail en 1995

Nous découvrons Reese Witherspoon dans un magnifique rôle, celui d'une aventurière que rien ne prédestinait à un tel parcours. C'est ce qui me touche dans cette oeuvre : le fait qu'une femme lambda puisse s'imposer un défi aussi énorme que celui de marcher sur ce périlleux chemin de randonnée. C'est le combat d'une femme contre ses propres démons qui est démontré ici, grâce à des flashbacks qui accompagnent chaque étape de ce long et douloureux voyage. 

 

Mange, Prie, Aime, se rencontrer pour mieux s'aimer

Elizabeth Gilbert approche de la quarantaine et se réveille un jour avec la conviction que sa vie doit changer. En quelques semaines elle quitte son mari puis un petit ami pour se retrouver enfin face à elle-même. Pour ce faire elle prendra la route pendant un an. Elle choisit trois destinations qui, chacune, vont représenter les étapes d'un apprentissage sur qui elle est et comment elle devrait aimer et être aimée. La grande Julia Roberts incarne à merveille le rôle de Liz Gilbert et s'envole pour l'Italie, où l'atmosphère Romaine vous donnera l'envie de prendre le prochain avion pour goûter à la Dolce Vita. Puis elle s'envole pour l'Inde, où son chemin spirituel ne fait que démarrer pour lui permettre de libérer son esprit, mais c'est à Bali qu'elle finira par savoir qui elle est vraiment. 

Elizabeth Gilbert épanouie, plusieurs années après le voyage qui a changé sa vie 

Ce film est une vraie ode à l'amour et aux souffrances qu'il peut engendrer. Véritable thérapie pour tout dépendant affectif, il montre combien nous devons nous aimer nous-même pour trouver la voie de la sérénité. 


Vous aussi vous avez aimé l'un de ces trois chefs d'oeuvres ? Vous avez été marqué par un film où le voyage est au coeur de l'histoire ? Racontez-nous ! 


 

Likez cet article sur facebook
Partager sur Facebook Tweet
Les posts recommandés par VoyagerLoin
Voir plus d’articles
<