Les derniers posts Buzzly, mon meilleur pote ! Découvrir Mon actu0Favoris0À voir plus tard0Historique
Les chaines à suivre Voyager LoinFloraDavid Louvet-RossiJohanVDM de voyagePartir à New YorkMarc SoulierJérémThomas LaverneTravel Me HappyAmandineBMarieLauraHélènemeltourEmilyLaetitiaLaurianneMargotNathalie

Népal : Les photographies imprenables des chasseurs de miel, le peuple des abeilles

Brice 9 avril 2014

Au Népal, la chasse au miel est une ancienne et dangereuse tradition qui consiste à récolter deux fois par an, et au péril de leur vie, le miel sauvage des grandes ruches nichées en haut des falaises de l'Himalaya. Le photographe anglais (et primé) Andrew Newey s'est aventuré en haut de ces falaises en compagnie des membres de la tribu Gurung, au centre du Népal, pour capturer des images impressionnantes de cette ancienne tradition en voie de disparition.

Deux fois par an, les chasseurs grimpent au pied des falaises pour y recueillir le miel, en utilisant les mêmes outils que leurs ancêtres : échelles et tangos, corde tissées à la main. Ils utilisent également de longues perches de bambou pointus pour détacher les ruches remplies de miel et ensuite les déposer dans des paniers. En plaçant ainsi leurs nids sur les parois des falaises, les abeilles sont censées éviter les prédateurs et augmenter leur exposition au soleil.

Cette chasse au miel est l'une des plus ancienne traditions humaines connues, mais également l'une des plus risquées. Pendant des centaines d'années les compétences requises pour effectuer ces tâches dangereuses ont été transmises à travers les générations, mais les abeilles et leurs chasseurs étant aujourd'hui en nombre insuffisant, c'est toute une tradition qui est sur le point de disparaître. Pour marquer le coup, je vous propose de visualiser ces images imprenables et rares de la récolte de miel d'automne de l'année dernière :

honey-hunters-andrew-newey-1

Au préalable, les chasseurs allument des feux pour enfumer les abeilles. Ils grimpent ensuite aux échelles et coupent les ruches remplies de miel à l'aide de bambou pointus.

honey-hunters-andrew-newey-2

Il faut savoir que l'abeille de l'Himalaya est l'une des plus grandes abeilles du monde (jusqu'à 3 cm de long), et la récolte de son miel est très prisée en raison des grayanotoxines des rhododendrons blancs dont elle se nourrit au printemps. Un cocktail qui rend son précieux miel enivrant, et qui atteint des prix élevés au Japon, en Corée et en Chine.

high-in-the-himalayan-foothills-bed3-diaporamahoney-hunters-andrew-newey-8honey-hunters-andrew-newey-3honey-hunters-andrew-newey-4honey-hunters-andrew-newey-5 honey-hunters-andrew-newey-7andrew-newey-0083 honey-hunters-andrew-newey-13 honey-hunters-andrew-newey-14  

(crédits photos : Andrew Newey)

Source : BoredPanda

Likez cet article sur facebook
Partager sur Facebook Tweet
Les posts recommandés par VoyagerLoin
Voir plus d’articles
<