Les derniers posts Buzzly, mon meilleur pote ! Découvrir Mon actu0Favoris0À voir plus tard0Historique
Les chaines à suivre Voyager LoinFloraDavid Louvet-RossiJohanVDM de voyagePartir à New YorkMarc SoulierJérémThomas LaverneAmandineBTravel Me HappyMarieLauraHélèneMargotmeltourLaurianneEmilyLaetitiaNathalie

Moscou, un rêve éveillé

Cindy 7 décembre 2013

Moscou... Même dans mes rêves les plus fous, je n'avais jamais imaginé m'y rendre un jour.

Puis mon chéri a un jour gagné deux billets d'avion aller-retour pour cette fantastique destination. C'est donc un matin d'avril que nous avons décollé pour Moscou.

Pourquoi avril ? Début avril en plus... Et bien tout d'abord parce que c'était la date maximum à laquelle nous pouvions bénéficier des billets offerts. Et finalement, malgré les températures encore bien froides à cette période là-bas, nous y avons vu un énorme avantage : peu de touristes s'y aventurent à ce moment-là, ce qui rend le voyage d'autant plus agréable ! Autre avantage : nous avons vu Moscou sous la neige, et ça, c'était juste magique. Si c'était à refaire, je ferais ce voyage exactement à la même période.

Arrivés à Moscou, nous décidons de prendre le bus, moyen de transport le moins onéreux, de l'aéroport à notre auberge.

Erreur !

Trois heures de transport pour arriver en ville - énooormes bouchons le soir - et de belles frayeurs avec notre chauffeur-fou, et ceux autour... Je vous avoue que maintenant nous en rions, mais sur le moment nous avons un peu halluciné. Eh oui, le chauffeur russe n'est pas une légende tirée de Youtube…

Arrivés sains et saufs à notre auberge TNT Hostel aux environs de minuit, nous décidons de profiter d'un bon sommeil récupérateur et de commencer notre visite le lendemain matin.

Je ne vous ferai pas profiter des photos de l’auberge. En effet, c'était tellement miteux que je n'ai pas pris la peine de photographier les lieux. Sans rire. Il faut savoir que Moscou est devenue la ville la plus chère d'Europe en termes de logement à tel point qu'elle surpasse désormais Londres. Donc même si nous n'avons pas choisi l'auberge la moins chère, ça n'a pas été le grand luxe. En même temps, quand on est là pour visiter, et non pour se relaxer, l'auberge on s'en moque un peu, du moment qu'elle est bien placée, non ?

Nous voilà donc le lendemain matin, levés tôt et harnachés de multiples couches de vêtements. C'est sous les flocons de neige, mais avec des températures pas si difficiles que ça, que nous avons commencé à arpenter les rues de Moscou. Les bâtiments de la ville ont une belle architecture, parfois massive, et souvent surprenante quand on a l’habitude de notre architecture occidentale. On trouve de ci de là des bâtisses rouge-orangé. Cette couleur brique est caractéristique des bâtiments "officiels", qui ont souvent un garde posté devant.

La Place Rouge

A l'approche de la Place Rouge, nous croisons des soldats du Kremlin. J'avais lu sur nombre de sites web (notamment celui de l'ambassade) qu'il fallait éviter de prendre les soldats de la Place Rouge en photo, que ça craignait, etc... J'ai tenté ma chance, après tout je n'allais pas me faire enfermer pour avoir posé la question. Eh bien ils ont été très sympas !!

Place Rouge - Photo: Cindy Place Rouge - Photo: Cindy

La Place Rouge est constituée, d’un côté, de la Cathédrale Saint Basile, sur sa longueur du Kremlin avec son clocher et ses murs rouges, et sur le côté opposé à la Cathédrale, du Museum Historique d’Etat, magnifique bâtiment d'un autre genre, avec ses sommets blancs comme s'ils étaient couverts de neige.

Soldats du Kremlin - Photo: Cindy Soldats du Kremlin - Photo: Cindy

Comme pour confirmer mes dires plus haut, nous avons croisé sur la Place Rouge de nombreux soldats du Kremlin en train de poser avec les quelques touristes présents. Cette petite foule semblait de bonne humeur et était tout sourire. C'est peut-être parce qu'il y avait très peu de touristes qu'ils étaient dans de si bonnes dispositions. En tout cas c'était super !

La Place Rouge, c'est un gros coup de cœur ! J'ai eu les larmes aux yeux dès que j'ai aperçu la Cathédrale Basile le Bienheureux, tellement je n'en revenais pas de ma chance de me trouver là. C'est sous les flocons de neige que je l'ai aperçue pour la première fois, encore plus jolie que dans mon imagination. Derrière la Place Rouge se trouve la très belle Porte de la Résurrection, devant laquelle on peut faire un vœu en lançant une pièce les yeux fermés (pièce qu'un mendiant s'empressera de ramasser aussitôt, mais chut!).

Suite à cela, nous nous sommes baladés autour du Kremlin. Il se trouve qu'il y a un très beau parc juste derrière dans lequel se trouve, notamment, la tombe du soldat inconnu. On peut apercevoir depuis ce parc, au loin, l'incroyable Cathédrale du Christ Sauveur, dont je vous parle dans un autre article, sur mon blog.  Après notre jolie balade, nous avons visité la Cathédrale Saint Basile. L'intérieur n'est pas extraordinaire, par contre, on a un très joli point de vue sur la Place Rouge et ses bâtiments. Le long de la Place Rouge, face aux murs du Kremlin, se trouve le centre commercial GUM. C'est le fameux bâtiment très connu qui s'éclaire d'une façon incroyable à la nuit tombée (je vous montre ceci dans un autre article sur le blog). Nous sommes allés y faire un tour et la galerie marchande est absolument magnifique !!

Porte de la Résurrection - Photo: Cindy Porte de la Résurrection - Photo: Cindy

Manhattan, vodka et zakouskis

Pour finir, nous sommes allés manger à MY-MY : prononcer "Mou-Mou", traduire par "Meuh-Meuh" (ah la langue russe...). Il s'agit de l'équivalent russe du Flunch et tout y est décoré "vache", même la vaisselle! Nous y avons mangé à plusieurs reprises, c'était peu cher et à chaque fois délicieux. Je vous le conseille si vous passez par là.

Enfin, nous avons atterri au bar d'à côté, le Manhattan. Nous y avons bu des shooters de vodka (passage obligé!) et mangé des zakouskis. Qu'est-ce que les zakouski ? Eh bien, les russes ont pour habitude d'accompagner leur boisson de nourriture. Ces accompagnements sont appelés "zakouski". Au Manhattan, on nous a servi du hareng fumé et des pommes de terre chaudes. Étrangement, ça passait très bien avec de la vodka.

Voilà voilà! Cette sortie clôture notre première journée à Moscou. Sachez qu'au bout d'une journée là-bas, on lit parfaitement, ou presque, le cyrillique. De toute façon on n'a guère le choix, rien n'est écrit en alphabet occidental. Repérer les rues dont on connait le nom phonétique est une vraie galère les premières heures, mais à l'aide d'un guide, on s'y fait rapidement.

D’autres articles sur cette ville fantastique se trouvent sur mon blog, n’hésitez pas à venir y faire un tour ! L’adresse : http://came-true.blogspot.fr/

Likez cet article sur facebook
Partager sur Facebook Tweet
Les posts recommandés par VoyagerLoin
Voir plus d’articles
<